Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

André FLEURY (1920-2011)

[3672]. FLEURY André (1920-...) né le 5 janvier 1920 à Alençon (Orne), ordonné prêtre le 19 dé-cembre 1942 au Séminaire des Missions Étrangères, part pour la mission de Mysore le 25 mai 1949. Il enseigne dabord l'anglais au collège Sainte-Philomène de Mysore de 1949 à 1976, puis fait un séjour dun an en Angleterre. Re-venu en Inde, il enseigne la langue française à l'Université de Mysore jusqu'en juillet 1983. Il devient aumônier du noviciat des Soeurs de Saint-Joseph de Cluny à Yercaud en juin 1985.
Add this

    André Emile Fleury est né le 5 janvier 1920 à Alençon, dans l’Orne, au domicile de ses parents. Son père, Alphonse Fleury, était mécanicien, et sa mère, Eugénie Fontaine, était couturière. Il est ondoyé à sa naissance, et les rites annexes du baptême sont accomplis pour lui 6 mois plus tard.

    André passe toute sa jeunesse dans l’Orne. Sa mère décède quand il est encore très jeune et son père quitte Alençon pour Paris, où il se remarie, et s’installe dans la petite ville de Romainville, à 5 km de Paris, qui appartenait à l’époque au département de la Seine et au diocèse de Paris, mais qui fait partie aujourd’hui du département de la Seine-Saint-Denis et du diocèse de Saint-Denis.

    Après avoir commencé ses études sous la direction d’un oncle paternel professeur au petit séminaire de Sées, André entre à l’âge de 9 ans dans cette maison, où il étudiera pendant 7 années.

    Puis il poursuit sa formation pendant deux années au grand séminaire de Sées. Le supérieur de ce séminaire écrit en 1938 que « ce jeune homme est un très bon sujet, peu communicatif mais fort sérieux, doué d’une intelligence très facile et d’une réelle piété ».

    L’évêque de Sées aurait souhaité le garder dans son diocèse, mais  le 3 juillet 1938, âgé de 18 ans, André demande au Supérieur général des Missions Etrangères de l’admettre comme aspirant.  Le P. Léon Robert répond favorablement à sa demande le 15 juillet 1938 et il entre en septembre au Séminaire des Missions Etrangères.

    Mais le 3 septembre 1939 éclate la Seconde guerre mondiale. André poursuit sa formation au grand séminaire de Limoges, où il restera de septembre 1939 à mars 1940. Alors âgé de 20 ans, André est mobilisé en avril 1940, juste avant la débâcle. Il séjourne au camp de jeunesse de Lapleau, en Corrèze, du 5 octobre au 3 février 1941, date de sa démobilisation. Il regagne le Séminaire des Missions Etrangères et il y est ordonné prêtre le 19 décembre 1942, peu avant son 23ème anniversaire.

    Destiné à l’Inde, mais ne pouvant s’y rendre à cause de la guerre, il se prépare à la mission en obtenant une licence ès lettres et langues vivantes à Paris, puis il est envoyé en Angleterre après la Libération et il en revient diplômé d’une maîtrise d’anglais de Cambridge. Le 25 mai 1949, André Fleury s’embarque à destination de la mission de Mysore, et il arrive en Inde le 20 juin 1949.

    De 1949 à 1976 il enseigne l’anglais au Collège Sainte Philomène de Mysore. Il sera responsable du département de littérature anglaise et même recteur (de 1966 à 1971) de cette université catholique fondée par Mgr Feuga. Mgr Feuga, ami personnel du maharadjah de Mysore, avait reçu de celui-ci un terrain, alors situé dans la  campagne mais aujourd’hui en pleine ville. Il avait fait construire sur ce terrain des bâtiments destinés à abriter l’évêché mais il préféra y installer l’université naissante. Plusieurs confrères MEP enseignèrent dans ce College et certains, comme le P. Fleury, le dirigèrent.

    Le P. Fleury avait une excellente connaissance de la langue et de la culture anglaises mais sa voix faible l’empêchait d’enseigner à des classes nombreuses. Il donnait surtout des cours de haut niveau à des  étudiants qui se spécialisaient dans les études anglaises. Les quelques jeunes missionnaires MEP arrivés en Inde dans les années 60 bénéficièrent aussi de ses leçons d’anglais. Absorbé par son travail au Philomena College, il n’apprit guère la langue tamoule. De mai 1961 à mai 1967 il exerce la charge de supérieur local des confrères MEP de Mysore.

    Après 27 ans d’enseignement, âgé de 56 ans, André fait un séjour d’un an en Angleterre, où il espérait trouver un poste. Revenu en Inde en 1977, il enseigne la langue française à l’Université de Mysore jusqu’en juillet 1983, après quoi il rentre en France dans la perspective d’y rester définitivement. Toutefois il regagne l’Inde, où, en juin 1985, il devient aumônier du noviciat des Sœurs de Saint-Joseph-de-Cluny à Yercaud, sur les hauteurs de Salem. Il y passera les 7 dernières années de sa vie missionnaire en Inde.

    Handicapé pour la marche, âgé de 82 ans, André doit se résoudre à retourner au pays natal en mai 2002, après 53 années de mission. Il s’installe à Lauris, et y séjourne pendant plus de neuf ans, avant d’achever son pèlerinage terrestre le 7 décembre 2011.

    • Numéro : 3672
    • Pays : Inde
    • Année : 1949