Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean-Baptiste FLEURY (1885-1974)

FLEURY Jean-Baptiste (1885-1974) [3165] FLEURY Jean-Baptiste. [3165] FLEURY Jean-Baptiste-Marie Missionnaire Haut-Tonkin - Hung-Hoa- Phnom-Penh ------------------- Jean-Baptiste FLEURY le cinquième d'une famille de sept enfants naquit le 27 juin 1885, au hameau La Raigneraie, commune de Eréac, diocèse de St. Brieuc, département des Côtes d'Armor (ex Côtes du Nord). Son père était menuisier, mais cultivait un patrimoine de quelques hectares.
Add this

    Jean-Baptiste FLEURY le cinquième d'une famille de sept enfants naquit le 27 juin 1885, au hameau La Raigneraie, commune de Eréac, diocèse de St. Brieuc, département des Côtes d'Armor (ex Côtes du Nord). Son père était menuisier, mais cultivait un patrimoine de quelques hectares.

     

    Dès six ans, pour ses études primaires, il fréquenta l'école communale du village. Pendant l'année scolaire 1898-99, il suivit les cours au bourg de Merdrignac, chez les frères de Ploërmel, puis il revint dans sa famille. En 1903, il entra au petit séminaire de Montfort-sur-Meu dirigé par les Pères Montfortains.

     

    Le 4 septembre 1906, il entra au séminaire des Missions Etrangères, à Bièvres. Appelé au service militaire à Saint Malo, en octobre 1906, il fut réformé temporaire, et revint à Bièvres où il fut tonsuré le 20 septembre 1907. Rappelé en octobre 1907, il accomplit deux ans de service militaire comme planton et bibliothécaire au cercle des officiers à Saint-Malo. Le 5 octobre 1909, il revint à Bièvres jusqu'en juin 1910. Fatigué, il passa une année dans sa famille, et en septembre 1911, continua ses études cléricales à Paris. Sous-diacre le 21 décembre 1912, diacre le 8 mars 1913, il fut ordonné prêtre le 28 juin 1913 et il reçut sa destination pour le vicariat apostolique du Haut-Tonkin (Hung-Hoa) qu'il partit rejoindre le 10 décembre 1913.

     

    Embarqué à Marseille le 14 décembre 1913, il arriva dans sa mission le 19 janvier 1914, au moment de la retraite annuelle des missionnaires. M. Fleury se mit à l'étude de la langue viêtnamienne, sous la direction d'un catéchiste. En janvier 1915, Mgr. Ramond l'envoya à Phu-Lao où il resta jusqu'à Pâques. Le 15 avril 1915, mobilisé comme infirmier, il rejoignit l'hôpital auxiliaire du Grand Palais à Hanoï, puis au mois de septembre 1915, envoyé en France, il fut affecté provisoirement à un hôpital parisien.

     

    Vers décembre 1915, dirigé vers le front de Champagne, M.Fleury  devint brancardier à la IIème division coloniale. Le 3 juillet 1917, il reçut la médaille militaire, et, la croix de guerre avec palme lui fut attribuée, pour s'être montré "courageux et dévoué: grièvement blessé à son poste de combat le 26 juin 1917: perte de l'oeil droit"..Réformé, il passa quelques mois en Bretagne, en attendant un bâteau pour regagner sa mission.

     

    En août 1918, il retrouva Hung-Hoa. À ce moment, M.Granger chef du district de Hà-Tach, tomba malade et dût aller se reposer à Hong-Kong. Mgr. Ramond envoya M. Fleury dans ce poste. Malgré ses connaissances limitées de la langue viêtnamienne, il s'essaya à "donner la mission" pendant le carême. Mais une sérieuse crise de dysenterie l'obligea à aller se faire soigner à l'hôpîtal de Yên-Bay, pendant neuf mois. Remplacé à Hà-Tach par M. Gaucher, il revint à Hung-Hoa où il resta jusqu'au début de 1923. Il fût alors nommé professeur au Petit Séminaire de Hà-Thach , en remplacement de M.Vandaele, devenu procureur de la mission. Le 13 juin 1929, il s'embarqua pour Hong-Kong où un court séjour améliora son état de santé. Il retrouva le petit séminaire où M. Pierchon, constructeur des nouveaux bâtiments, lui laissa le soin d'exercer ses talents de menuisier-ébéniste dans les travaux de finition. En 1934, tout en étant professeur de réthorique au petit séminaire, il fit du ministère paroissial à Phu-Tho, ville fondée en 1905, à 3 kms du petit séminaire, en amont du Fleuve Rouge. Il y entreprit la construction d'une église qu'il inaugura à Noël 1935, et que M.Vandaele bénit le 10 mai 1936..

     

    En septembre 1938, Mgr. Vandaele prit la direction de la mission, et en confia la procure à M.Fleury qui agrandit et embellit la chapelle épiscopale. En 1946, du fait des évènements, les missionnaires de Hung-Hoa durent se replier sur Hanoï. M. Fleury y arriva le 28 Janvier 1946 en compagnie de Mgr. Mazé et de M. Guidon. Il y séjourna jusqu'au 15 mai 1950, date à laquelle il regagna Hung-Hoa. Pendant ce temps, tout en conservant ses fonctions de procureur, il assura à Hanoï, l'aumônerie des religieuses de N.D. des Missions et de leur orphelinat.

     

    En Novembre 1950, les évènements obligèrent M.Fleury à quitter Hung-Hoa et à se replier sur Son-Tây. Le 31 janvier 1951, Mgr. Mazé fit de cette ville le centre provisoire du vicariat apostolique de Hung-Hoa; en octobre 1951, M. Fleury aménagea en évêché l'ancienne école paroissiale.de Son-Tây; il prit un  congé en France du 27 avril 1952 jusqu'au 10 novembre 1952.

     

    À la suite des accords de Genève de juillet 1954, M.Fleury pût rester dans sa mission jusqu'au début de 1960, date à laquelle il fut expulsé. par les autorités viêtminhs. Arrivé à Phnom-Penh, il manifesta à Mgr. Raballand son désir de rester travailler dans la mission.du Cambodge. Mgr. Raballand agréa sa demande et le nomma chapelain du Carmel, fonction qu'il remplit jusqu'en 1968. Le 14 juillet 1965, M.Fleury reçut la légion d'honneur des mains de M.l'ambassadeur de France, à Phnom-Penh.

     

    Sa santé baissant, il rentra en France le 19 juin 1968; il se retira à Lauris le 4 novembre 1968, puis partit à Montbeton en août 1969. Sa santé continua à décliner peu à peu, c'est là qu'il s'éteignit le 17 juillet 1974.

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1914 p. 45. 46. 1915-16 p. 77. 93. 1917-18 p. 295-336.

    CR 1913 p. 311. 1917 p. 86. 1923 p. 110. 1926 p. 102. 1929 p. 136. 1930 p. 163. 1931 p. 155. 1932 p. 188. 1935 p. 130. 1949 p. 201. 1951 p. 44. 1953 p. 35. 1955 p. 33 (note). 1960 p. 45-60. 1963 p. 80. 1964 p. 43. 1965 p. 87. 1966 p. 106. 109. 1967 p. 78. 1969 p. 175. 1974-76 p. 261.

    BME 1923 p. 126. 1924 photo p. 621. 1928 p. 692. 1929 p. 372. 500. 632. 756. 1931 p. 527. 1932 p. 626. 862. 1933 p. 699. photo p. 452. 1934 p. 799. 1935 p. 59. 129. 440. 1936 p. 132. 453. 1938 p.345. 765. 1939 p. 138. 871. 1940 p. 208. 1941 p. 192. 1948 p. 91. 1949 p. 74. 115. 116. 244. 442. 710. photo p. 440. 1950 p. 454. 749. photo p. 268. 1951 p. 61. 187. 240. 305. 366. 489. 565. 634. 693. 759. 1954 p. 1053. 1955 p. 91. 374. 1960 p. 469. 186.

    EPI 1964 p. 276 + photo p. 277. 278.

    ECM 1946 p. 27. 90.

    Enc.PdM. 14P4.

    MDA 1951 p. 30.

    EC1 N°  518. 528. 564. 670.

    NS. 10P307. 11P322. 61/C2.

    MEM. sp. 33.

    • Numéro : 3165
    • Pays : Vietnam Cambodge
    • Année : 1913