Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph FLAUJAC (1886-1959)

FLAUJAC Joseph (1886 - 1959)
Add this

    [3020]  FLAUJAC Joseph, Marius, Charles, est né le 31 mars 1886 à Rodez, paroisse Notre-Dame (Aveyron). Son père était ébéniste et l'un de ses frères devint prêtre. Joseph fit ses études secondaires au Petit Séminaire de Rodez et, de là, il entra au Grand Séminaire. Il reçut la tonsure le 17 juin 1905. Le 25 août suivant, il devenait aspirant des Missions Étrangères. Minoré le 21 septembre 1907, sous-diacre le 19 décembre, diacre le 6 mars 1909, il fut ordonné prêtre le 26 septembre. Destiné à la mission de Tokyo, il partit le 17 novembre.

     

    Après une année d'étude de la langue à Utsunomiya, il fut nommé curé de la paroisse de Mito. Il y resta trois ans. En 1914, il est nommé responsable de la paroisse d'Asakusa, puis, en 1916, curé de Sekiguchi où se trouvait la cathédrale. De plus, il assura le service de la procure, la direction de l'orphelinat et du Séminaire. De 1928 à 1937, il occupa le poste de vicaire général. Mais dès 1927, le Père Flaujac commença à s'intéresser aux "tuberculeux" qui, à cette date, étaient fort nombreux, et la maladie redoutable et difficile à guérir. En 1930, il acheta un terrain dans la banlieue de Tokyo, et il y construisit un "Sanatorium" avec chapelle, presbytère et bureau. C'est ainsi que commença l'"Oeuvre, dite, de Béthanie". Dès 1933, il fonde un orphelinat : c'est l'Oeuvre de Nazareth. Puis en 1934-1935 à Kiyosé, dans la grande banlieue, il acheta un immense terrain où il installa peu à peu un hôpital, une "maison de retraite" pour les personnes âgées, une école de filles, un orphelinat, une oeuvre pour les "enfants retardés" et de fut "Bethléem". En 1936, le Père Flaujac résigna toutes ses charges pour se consacrer à son oeuvre social et s'installa à "Béthanie" (Egota). En 1937 commença l'Institut des Soeurs de Sainte Bernadette dont il est le fondateur.

     

    Au lendemain de la guerre, en 1945, nouvelle initiative : un centre social près de la gare d'Ueno pour les pauvres et les "sans logis". Puis, à cette même époque, à Nasu, dans la province de Tochigi, sur un terrain donné par Sa Majesté l'Empereur du Japon, il fonda le centre de Nasu : dispensaire, chapelle, centre de formation pour les handicapés mentaux. Sur ce terrain vint s'installer un monastère de Trappistines.

     

    Cette notice ne peut être qu'un bref et incomplet aperçu de l'oeuvre du Père Flaujac et ne donne de lui qu'une image bien imparfaite. On peut dire qu'il fut infatigable au service des pauvres et des malades. Notons qu'il reçut nombre de décorations : la Légion d'Honneur, la médaille "Bene merenti", l'"Ordre du Soleil Levant" et l'"Ordre Sacré de 4ème classe".

     

    En 1957 ses forces commencèrent à décliner. Le 28 septembre 1959, il put célébrer ses noces d'or sacerdotales. Le 25 novembre suivant, alors qu'il faisait la visite des malades, comme à l'accoutumée, il dut l'interrompre et s'aliter. Le 12 décembre 1959, il s'endormait dans la paix du Seigneur.

     

     

     

    Références biographiques

     

    AME 1910 p. 52. 1914 p. 215. 1923 p. 203. 1933 p. 61. 224. 1935 p. 84. 230. 1936 p. 156-161. photo p. 156. 158. 1937 p. 37. 83. 1938 p. 264. 1940 photo p. 57. Article : 1933 p. 61-63.

    CR 1909 p. 254. 1915 p. 8. 1917 p. 4. 1919 p. 5. 1920 p. 2. 1928 p. 4. 1929 p. 7. 331. 1930 p. 4. 257. 1931 p. 5. 6. 1932 p. 8. 13. 319. 1933 p. 5. 1934 p. 2. 5. 1935 p. 7. 1936 p. 6. 1937 p. 2. 5. 7. 1938 p. 4. 1939 p. 2. 1947 p. 142. 1948 p. 3. 182. 1949 p. 4. 1950 p. 1. 2. 3. 1951 p. 5. 6. 134. 151. 1952 p. 10. 1953 p. 11. 1954 p. 16. 1955 p. 11. 12. 1956 p. 11. 1957 p. 20. 1958 p. 16. 17. 24. 1960 p. 24. 1961 p. 26. 1962 p. 30. 31. 1968 p. 108. 1974-76 p. 22. 26.

    BME 1923 p. 311. 376. 708 (art.). 1924 p. 724. 1926 p. 760. 1927 photo p. 713. 1928 p. 161. 1930 p. 428. 1931 p. 277. 1932 p. 276. 444. 599. 1933 p. 187. 605. 1934 p. 700. 769. 848. 1935 p. 492. 1938 p. 103. 175. 387. 1939 p. 483. 711 et 713 (art.). 1940 p. 90 (art.). 326 (art.). 475 (art.). 1941 p. 29 (art.). 673 (art.). 1948 p. 157. 187. 225. 227. 1949 p. 172. 486-499. 501. 693. 752. 753. 1950 p. 46. 255. 493. 551. 1951 p. 35. 36. 37. 173. 282. 291. 410. 557. 748. 749. 1952 p. 621. 623. 626. 647. 749. 1953 p. 97. 98. 285. 286. 380. 769. 770. 1954 p. 248-253. 557. 558. 875. 877. 996. 1000. 1109. 1111. 1955 p. 23. 30. 137. 331. 332. 333. 444. 446. 1065. 1956 p. 58. 60. 61. 547. 548. 985. 1957 p. 50. 244. 347. 950. 951. 1958 p. 284. 352. 1959 p. 278. 423. 424. 430. 770. 846. 1056. photo p. 422. 1960 p. 73. 74. 157. 187. 188. 265 (notice).

    EPI 1963 p. 572. 573. 1969 p. 523. 524.

    Enc. PdM. 15P3. 4.

    EC1 N°  50. 461. 463. 524. 653. 670.

    EC2 N°  37P16. 108P178. 121P248.

     

    • Numéro : 3020
    • Pays : Japon
    • Année : 1909