Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Marcel FLAHUTEZ (1903-1975)

FLAHUTEZ Marcel (1903-1975) [3354] FLAHUTEZ Marcel, Louis, Alfred, naquit le 13 mai 1903 à Boulogne-sur-Mer, paroisse St Michel, au diocèse d'Arras (Pas-de-Calais). Il fit ses études primaires au Portel, et ses études secondaires à Boulogne de 1915 à 1922. Il entra au Séminaire des Missions Étrangères le 18 septembre 1922. Ordonné prêtre le 29 juin 1928, il partit pour Ningyuanfu, en Chine, le 9 septembre 1928.
Add this

    [3354]  FLAHUTEZ Marcel, Louis, Alfred, naquit le 13 mai 1903 à Boulogne-sur-Mer, paroisse St Michel, au diocèse d'Arras (Pas-de-Calais). Il fit ses études primaires au Portel, et ses études secondaires à Boulogne de 1915 à 1922. Il entra au Séminaire des Missions Étrangères le 18 septembre 1922. Ordonné prêtre le 29 juin 1928, il partit pour Ningyuanfu, en Chine, le 9 septembre 1928.

     

    Débarqué à Haïphong, le Père Flahutez gagna Hanoi, puis Kumming par le train. Il repartit à cheval pour le Kientchang, où il arriva en décembre 1928. Il partit avec le Père Valtat pour Fulin à 9 jours de route, puis il accompagna le Père Valtat pour continuer l'étude du chinois. Mais quelques mois plus tard, il fut affecté à Houi Li Hien, dans l'extrême sud de la mission. Il y resta jusqu'à son congé en France, en 1948. Il revint en Chine fin 1949. Pendant ce voyage, il dut s'arrêter à Hanoi et y rester quelque temps, jusqu'en 1951. C'est alors qu'il fut rappelé en France au service de l'Information missionnaire, avec résidence dans notre Procure de Lille. Là, il rencontra Mgr. Vérineux, évêque de Hwalien à Taiwan, et il obtint son affectation dans cette mission.

     

    Il arriva à Hwalien le 24 février 1955, en compagnie du Père Peckels, procureur de la mission, qui était allé l'accueillir au port de Keelung. Il fut affecté à la chrétienté de Yuli, pour s'occuper des aborigènes "bunum", répartis en quelques 15 villages. Une nouvelle étape commençait pour lui, qui allait se prolonger pendant 17 ans. En 1974, épuisé par le travail missionnaire intense, il dut regagner la France.

     

    Pendant son séjour à Yuli (1955-1959), il fut l'apôtre des montagnards "Bunum", installés dans l'île depuis des siècles. Ils offraient de grands espoirs pour l'évangélisation et la conversion. Quand il eut appris assez de langue Bunum, il entreprit la tournée des villages bunum, situés en général le long et à proximité de la petite voie ferrée qui relie la ville de Yuli à la bourgade de Fu Li, dernière localité importante de la préfecture civile de Hwalien.

     

    Il se rendit vite compte qu'il lui fallait des catéchistes pour l'aider dans cet immense district. Il fit un choix et envoya, après leur avoir donné une solide formation, quelques catéchistes dans les villages bunum pour commencer l'instruction des catéchumènes. En 1958, arriva le Père Saldubéhére, un ancien de Chine. Il allait permettre au Père Flahutez de devenir le chef d'un nouveau district, celui des Bunums, tandis que son confrère prenait la charge du district de Yuli. Il s'établit d'abord à Lopuchan, dans une chambrette et un oratoire en bambou. Puis, il transféra son domicile à Banéta, plus confortable, qui deviendra le centre principal de toute la chrétienté Bunum. Il vécut là pendant 17 ans. Il visita les divers villages, le plus souvent à pied, sac au dos et canne à la main. À l'aide d'un catéchiste, il poursuivit l'étude de la langue bunum, notant les mots et les expressions fraîchement entendues, avec l'idée toujours présente de composer plus tard un dictionnaire.

     

    En 1963, fatigué à la suite d'un ministère intensif, il partit pour se reposer en France, le 7 mars 1963. Il revint en novembre de la même année à Banéta. En juillet 1969, il se plaignit de son état de santé. Pourtant son apostolat était bien nécessaire, alors que beaucoup de catéchumènes devaient être instruits et préparés au baptême. Son district fut divisé et le Père Gagelin prit à sa charge la partie sud du district. Le Père Flahutez put ainsi souffler un peu, tout en surveillant la construction d'églises et surtout en continuant à travailler à la mise au point de son dictionnaire français/bunum.

     

    Il retourna en France le 1er avril 1970, pour y retrouver des forces. Puis il revint à Hwalien. De retour à Banéta, de nouveaux des ennuis de santé survinrent, une sciatique douloureuse, puis une hernie discale dont il fut opéré à Taipei. Ses jambes ne lui permirent plus de faire de longues randonnées. Il dut encore retourner en France. Il arriva à Paris le 10 janvier 1975. Hospitalisé à l'hôpital Pasteur, on lui prodigua des soins qui ne furent guère efficaces, car son mal était trop avancé. Il rendit son âme à Dieu le 23 février à l'âge de 72 ans. Il repose maintenant au cimetière de Montparnasse à Paris.

     

    Prêtre exemplaire, d'une foi profonde avec une vie spirituelle simple et solide, il fut un missionnaire de grande classe, comme apôtre des Bunums, dont il baptisa quelques milliers. Il fut, avec ses confrères qui évangélisaient les Amitsu et les Tarokkos, l'un des fondateurs de la chrétienté aborigène chrétienne de Taiwan.

     

     

     

    Références biographiques

     

    AME 1928 p. 169. 213. 1929 p. 152. 1931 p. 65. 1932 p. 181. 1934 p. 6. 250 (art).

    CR 1928 p. 171. 1932 p. 99. 1933 p. 80. 1934 p. 64. 1938 p. 75. 1939 p. 68. 1940 p. 39. 1948 p. 37. 1951 p. 37. 1958 p. 36. 1960 p. 40. 1961 p. 40. 1962 p. 49. 51. 1964 p. 30. 1965 p. 55. 1966 p. 62. 63. 1967 p. 49. 52. 1968 p. 136. 138. 1969 p. 53. 1974-76 p. 94. 106.

    BME 1928 p. 575. 702. photo p. 720. 1929 p. 238. 366. 491. 1930 p. 45. 400. 403. 1931 p. 595. 746. 1932 p. 369. 371. 779. 1934 p. 565. 637. 784. 786. 799. 1935 p. 49. 50. 344. 646. 1937 p. 863. 865. 1948 p. 309. 310. 1949 p. 109. 178. 1950 p. 122. 266. 337. 395. 501. 1951 p. 236. 318. 563. 564. 1952 p. 34. 60. 1954 p. 380. 1955 p. 7. 171. 280. 341. 451. 452. 637. 898. 996. 997. 1956 p. 69. 164. 457. 648. 778. 1075. 1076. 1957 p. 62. 162. 351. 352. 463. 546. 864. 1958 p. 176. 850. 851. 1060. 1959 p. 261. 347. 534. 864. 972. 1060sq. 1960 p. 173. 463. 464. 937. 938. 724. 1961 p. 484. 931.

    EPI 1962 p. 695. 929. 930. 1963 p. 272. 273. 714. 715. 1964 p. 418. 422. 1965 p. 115. 399. 1966 p. 267. 442. 1969 p. 518 (art).

    ECM sept 1942 p. 104. déc. 1942 p. 191. juin 1945 p. 159.

    MDA 1955 p. 184. 1960 p. 54 (art).

    R.MEP n°125 p. 43. 133 p. 40. 67.

    EC1 N°  157. 159. 160. 466. 474. 495. 508. 509. 552. 569. 572. 728. 734. 738. NS. 2P45. 18P118. 30/C2. 31P148. 34P237. 35P275. 37/C2. 38P43. 47P330. 54P205. 206. 83P76. 86P182. 184. 89/C2 p. 101. 110.

    MEM 1975 p. 27.

     

    • Numéro : 3354
    • Pays : Chine Taiwan
    • Année : 1928