Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Auguste FERRAND (1844-1906)

[1315]. FERRAND, Auguste-Pierre-Victor-Flavien, né à Cubières (Lozère) le 6 juillet 1844, commença au petit séminaire de Chirac des études que la guerre de 1870 interrompit. Après avoir fait la campagne et obtenu le grade de sergent-major, il les continua au petit séminaire de Mende. Il n'avait encore pris part à aucune ordination, quand il se présenta, le 25 octobre 1873, au Séminaire des M.-E. Prêtre le 23 septembre 1876, il partit le 14 décembre suivant pour la mission du Kouang-tong. Il débuta dans l'île de Wai-tchao, y fonda un hospice et une léproserie.
Add this

    [1315]. FERRAND, Auguste-Pierre-Victor-Flavien, né à Cubières (Lozère) le 6 juillet 1844, commença au petit séminaire de Chirac des études que la guerre de 1870 interrompit. Après avoir fait la campagne et obtenu le grade de sergent-major, il les continua au petit séminaire de Mende. Il n’avait encore pris part à aucune ordination, quand il se présenta, le 25 octobre 1873, au Séminaire des M.-E. Prêtre le 23 septembre 1876, il partit le 14 décembre suivant pour la mission du Kouang-tong. Il débuta dans l’île de Wai-tchao, y fonda un hospice et une léproserie. Vers 1883 ou 1884, il construisit un orphelinat à Vou-nay, dans le district de Ho-yun, et commença la station de Chong-peang, à trois lieues de Vou-nay. Forcé d’abandonner son poste pendant les hostilités franco-chinoises, lors de l’expédition du Tonkin, il retourna à Wai-tchao en 1886, y développa les œuvres précédemment créées, et y construisit une église.

    Mgr Chausse lui confia le poste de Kouang-tchao-ouan, et quand, en 1898, les Français eurent occupé ce territoire, il devint l’aumônier militaire des troupes, édifia une église, et organisa une petite léproserie. En 1904, sa santé étant très ébranlée, il fut appelé à Canton. Il succomba au sanatorium de Béthanie, à Hong-kong, le 26 septembre 1906, des suites d’une attaque d’apoplexie. C’était un missionnaire animé d’un grand esprit de foi et de pénitence.

    Notes bio-bibliographiques.

    C.R., 1878, p. 25­ ; 1883, p. 32­ ; 1884, p. 88­ ; 1885, p. 63­ ; 1887, p. 117­ ; 1889, p. 114­ ; 1891, p. 130­ ; 1892, p. 144­ ; 1894, p. 164­ ; 1897, p. 122­ ; 1900, p. 130­ ; 1901, pp. 125, 354­ ; 1902, p. 139­ ; 1907, p. 155.

    M.C., xii, 1880, Les léproseries du Kouang-tong, pp. 232, 255.

    • Numéro : 1315
    • Pays : Chine
    • Année : 1876