Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Luc FERMANEL DE FAVERY (1632-1688)

[21]. FERMANEL DE FAVERY, Luc, naquit vers 1632 à Rouen (Seine-Inférieure). Il appartenait à une famille de magistrats et d'armateurs. Son père, Pierre Fermanel, avait été anobli en 1638 pour services rendus au roi, à la science et au commerce. Sa sœur, Mlle Fermanel, ayant été très malade, déclara avoir obtenu sa guérison par l'intercession de Marguerite de Lorraine, duchesse d'Alençon, morte en 1521, ce que plusieurs considérèrent comme un miracle.
Add this

    [21]. FERMANEL DE FAVERY, Luc, naquit vers 1632 à Rouen (Seine-Inférieure). Il appartenait à une famille de magistrats et d’armateurs. Son père, Pierre Fermanel, avait été anobli en 1638 pour services rendus au roi, à la science et au commerce. Sa sœur, Mlle Fermanel, ayant été très malade, déclara avoir obtenu sa guérison par l’intercession de Marguerite de Lorraine, duchesse d’Alençon, morte en 1521, ce que plusieurs considérèrent comme un miracle.

    Quand Luc Fermanel entra clerc au séminaire de Saint-Sulpice le 7 octobre 1655, il possédait la cure de Saint-Sauveur d’Etretat. Il sortit de Saint-Sulpice le 15 octobre 1658, et s’attacha immédiatement à l’œuvre des M.-E. Le 14 juin 1660, il fut choisi comme procureur par Mgr Lambert de La Motte­ ; les 3 novembre 1661, 21 décembre suivant, et 1er février 1670, par Mgr Pallu.

    Reçu directeur du Séminaire des M.-E. le 10 mars 1664, et procureur de la maison le 11 juin de la même année, il fut nommé supérieur le 12 janvier 1674, et réélu en 1677. Il adressa, en 1675, à l’Assemblée du Clergé de France, une requête relatant le bon état des missions confiées aux vicaires apostoliques, la réception solennelle que le roi du Siam avait faite à Pallu et à Lambert de la Motte lors de la présentation des lettres de Clément IX et de Louis XIV. Cette requête obtint aux missions un secours de 4 000 francs. Sous son supériorat furent publiés, en 1674 et en 1680, des Relations des missions écrites par les vicaires apostoliques et les missionnaires, et l’ouvrage Constitutiones apostolicæ renfermant les bulles, les brefs et les décrets donnés par Rome aux vicaires apostoliques, ainsi que plusieurs autres pièces intéressant l’évangélisation.

    Le 30 août 1676, de concert avec une parente, Marguerite Fauvel, veuve de Gentian-Puchot, « en son vivant maître ordinaire de la chambre des Comptes », il avait fait don de 400 livres tournois de rente au Séminaire des M.-E., en spécifiant que, si cette maison venait à être supprimée, le don serait reporté sur la congrégation du P. Eudes. Le 7 novembre 1680, il fit au Séminaire une nouvelle donation s’élevant à 500 livres de rente, plus une somme de 2000 livres. Les 26 avril 1681, 8 janvier 1683, et 8 janvier 1686, il fut élu premier assistant du supérieur et procureur.

    Il mourut le 26 avril 1688, et fut enterré dans le cimetière du Séminaire d’où il fut « transféré dans la crypte de l’église du Séminaire, devant l’autel de Saint-François-Xavier, du côté de l’épître, proche du pilier où est l’épitaphe du cœur de Mlle de Bouillon. »

    La Gallia christiana dit de lui­ : « Is erat doctus juxta et pius, qui, cum et opibus et amicis plurimum valens ad ecclesiaticas dignitates pervenire potuisset, secedere in Seminarium maluit. De cetero severius erat ipsius vitæ genus, quam ut esset diuturna.»

     

    Bibliographie.

    — Relation des missions des evesques françois aux royaumes de Siam, de la Cochinchine, de Camboye, et du Tonkin, etc. divisé en quatre parties. — A Paris, chez Pierre Le Petit, imprimeur du Roy, à la Croix d’or. Edme Couterot, au bon Pasteur, etc. Charles Angot, au Lion d’or, rue Saint-Jacques, mdclxxiv, in-8, pp. 367, sans l’épître, la préface et la table. [L’épître adressée au card. de Bouillon est signée­ : Les Supérieurs et directeurs du Séminaire pour les M.-E.]

    Traduction­ :

    Relatione delle missioni de vescovi vicarii apostolici mandati dalla S. Sede aposlol. alli regni di Siam, Cocincina, Camboia e Tunkino. — Roma, 1677.

    A Nos Seigneurs de l’Assemblée du Clergé de France [avec le récit de ce qui s’est passé à la présentation des Lettres que Sa Sainteté et Sa Majesté Très Chrétienne ont écrites au roy de Siam]. — 1675, in-fol., pp. 7.

    Id. — In-18, pp. 21.

    Constitutiones apostolicæ, brevia, decreta, etc. pro missionibus Sinarum, Tunquini, etc. Ad usum R. R. D. D. Episcoporum, sacerdotumque a Summis Pontificibus, ab Eminentissimis D. D. Cardinalibus S. Congregationis de propaganda Fide respective in Orientem missorum. Juxta exemplar Romæ. — Parisiis, apud Carolum Angot, via Jacobea, sub signo Leonis aurei, mdclxxvi, cum privilegio Regis, in-12, pp. 230 + 54 + 39 + 14 + 21 + 58 + 40.

    Relation des missions et des voyages des evesques, vicaires apostoliques, et de leurs ecclésiastiques ès années 1672, 1673, 1674 et 1675. — A Paris, chez Charles Angot, rue Saint-Jacques, au Lyon d’or, mdclxxx, in-8, pp. 389, sans l’épître, la préface, etc. [L’épître adressée à Mgr Fr. de Harlay, archevêque de Paris, est signée­ : Les directeurs du Séminaire des M.-E.]

    Id. — mdclxxxii, in-8, pp. 389, sans l’épître, etc. [La même édition que la précédente avec une date différente.]

    Relation des missions et des voyages des evesques, vicaires apostoliques, et de leurs ecclésiastiques ès années 1676 et 1677. — A Paris, chez Charles Angot, rue Saint-Jacques, au Lyon d’or, mdclxxx, in-8, pp. 242, sans l’épître, la préface, etc. [L’épître est adressée à Messeigneurs les archevêques, évêques et députez de l’Assemblée du Clergé de France et signée­ : Les directeurs du Séminaire des M.-E.]

    Id. — mdclxxxii, in-8, pp. 170 sans l’épître, etc. [C’est une autre édition n’offrant avec la première que des changements typographiques.]

     

    Notes bio-bibliographiques.

    — Docum. hist., Tab. alph. — Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. — Lett. de Mgr Pallu, Tab. alph. — La vie de M. H.-M. Boudon, p. 45. — Vie nouvelle de H.-M. Boudon, p. 222. — La Franc. pont., ii, p. 735.

    • Numéro : 21
    • Pays : France
    • Année : None