Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Roger FAVIER-DU-NOYER (1919-2004)

[3788]. FAVIER DU NOYER Roger (1919-2004) né le 12 avril 1919 à Grenoble (Isère), ordonné prêtre le 29 juin 1947, part le 16 janvier 1948 pour la mission de Sichang. Il vient darriver à son poste et commence à maîtriser la langue, quand il est expulsé de Chine en 1952. Il revient alors en France et est nommé professeur au séminaire des Missions Étrangères à Paris, puis supérieur de ce séminaire de 1957 à 1961. Il partit ensuite pour Madagascar et resta au service du diocèse de Fianarantsoa, en tant que supérieur de la mission de Mananjary pendant 6 ans.
Add this

    Le Père Roger du Noyer a été rappelé à Dieu, le 28 novembre 2004. Il avait vu le jour le 12 avril 1919 à Grenoble, dans une famille de six enfants. Il avait fait ses études secondaires à Saint François de Sales à Chambéry (1927-1928), puis à Notre Dame de la Vilette (1928-1934), avant d'arriver à Beaupréau (1934-1936). Il effectua son service militaire (1939-1942) et fut admis aux Missions Étrangères de Paris en 1938 où il se prépara au sacerdoce.

    Ordonné le 29 juin 1947, il partit pour la Chine le 18 janvier 1948 (diocèse de Sichang, proche du Tibet). Il en devint le Vicaire Général en 1950 avant d'en être expulsé en févier 1952. De retour en France, il enseigna au séminaire des MEP à Paris avant d'en devenir le supérieur (1953-1961).

    Il fut ensuite envoyé à Madagascar en 1961. Il travailla dans le diocèse de Fianarantsoa (1961-1968) dont il devint le Vicaire Général en 1965. Supérieur de la Mission de Mananjary, il fut également nommé Secrétaire de la Commission Épiscopale d'Action Sociale et Secrétaire Général de Caritas Madagascar (1969-1975).

    Appelé à Rome au Conseil Pontifical "Cor Unum" (1975-1988) –crée par le Pape Paul VI pour apporter de l'aide aux plus démunis-, il en devint le sous-secrétaire en 1975, puis le secrétaire en 1979.

    Aumônier de la maison mère des Petites Sœurs des Pauvres de Saint Pern (Ille-et-Vilaine) depuis avril 1988, il y fêta ses cinquante ans de sacerdoce en 1997, puis se retira en octobre 2004, chez les Petites Sœurs des Pauvres de Saint-Malo. C'est là qu'après avoir concélébré, en fauteuil roulant, la messe du dimanche 28 novembre, il fut transporté d'urgence à l'hôpital où il succomba.

    À sa demande, ses obsèques furent célébrées à Saint Pern, à la chapelle de la maison mère des Petites Sœurs des Pauvres, dont il avait été l'aumônier, depuis le mois d'avril 1988 jusqu'en octobre de cette année.

    Elles furent présidées par Monseigneur François Saint Macary, archevêque de Rennes, assisté de Monseigneur Karel Kasteel, secrétaire du Conseil Pontifical "Cor Unum", du Père Etcharren, notre Supérieur Général, ainsi que du P. Bernard Tenailleau, Spiritain, son successeur comme aumônier des Petites Sœurs, qui donna l'homélie. Une trentaine de prêtres du diocèse, dont trois MEP, garnissaient le chœur. La chapelle était bien remplie par les Petites Sœurs, la famille et les amis ainsi que par des fidèles de la région.

    Au début de l'Eucharistie, le Père Etcharren évoqua, en le développant brièvement, le parcours missionnaire du Père, tel qu'il nous a été rappelé dans l'Hirondelle précédente.

    Belle et sobre célébration pascale, animée par la Maîtrise des Petites Sœurs.

    Le Père ayant demandé à être inhumé au cimetière de la Communauté, il y fut conduit par la plupart des fidèles présents, en une longue procession priante et chantante. Il repose à l'endroit réservé aux prêtres, là où se trouve déjà notre confrère , le Père Michel Etchebehère.

     

    ( Hirondelle N° 495 du 29 novembre 2004 et N° 496 du 13 décembre 2004)

    • Numéro : 3788
    • Pays : Chine Madagascar
    • Année : 1948