Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean-Baptiste FAURIE (1875-1910)

[2511]. FAURIE, Jean-Baptiste-Joseph, neveu du missionnaire du même nom, qui partit pour le Japon en 1873, naquit à Dunières (Haute-Loire) le 17 mars 1875. Au sortir du petit séminaire de Monistrol, il entra au Séminaire des M.-E. le 12 septembre 1894, et reçut la prêtrise le 25 juin 1899. Comme sa santé était très délicate, il lui fallut passer un an dans son pays natal avant de partir, le 1er août 1900, pour la Corée.
Add this

    [2511]. FAURIE, Jean-Baptiste-Joseph, neveu du missionnaire du même nom, qui partit pour le Japon en 1873, naquit à Dunières (Haute-Loire) le 17 mars 1875. Au sortir du petit séminaire de Monistrol, il entra au Séminaire des M.-E. le 12 septembre 1894, et reçut la prêtrise le 25 juin 1899. Comme sa santé était très délicate, il lui fallut passer un an dans son pays natal avant de partir, le 1er août 1900, pour la Corée.

    Il commença ses travaux à Tjin-nam-hpo et dans les chrétientés voisines­ ; il organisa ce nouveau poste, y bâtit un presbytère, et s’appliqua à l’instruction de ses chrétiens. En 1907, une maladie de foie le contraignit à subir une opération­ ; elle fut pratiquée à Chang-haï, mais sans lui rendre la santé. Il revint en France, et après de longues souffrances supportées avec un courage joyeux, il mourut à Paris, au Séminaire des M.-E., le 22 février 1910­ ; il fut enterré au cimetière Montparnasse.

    Notes bio-bibliographiques.

    — A. M.-E., 1910, p. 214. — Sem. rel. Le Puy, 1905-06, Notice, p. 753­ ; 1909-10, Sa mort, p. 356.

    • Numéro : 2511
    • Pays : Corée
    • Année : 1900