Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph FAURE-BRAC (1851-1918)

FAURE-BRAC Joseph (1851 - 1918) [1241]
Add this

    FAURE Joseph, Désiré, naquit au village de Gervières, dans le diocèse de Gap (Hautes-Alpes). Doué d'une remarquable intelligence, il fut envoyé d'abord au Lycée d'Embrun, où il fit l'édification de tous sur tous les points. A la fin de ses humanités, il communiqua à son entourage son intention de se consacrer au service des autels. Le Séminaire du diocèse lui ouvrit ses portes. Il se trouvait là dans son élément. Toutefois, il ne devait y rester que peu de temps. En 1873, l'abbé Faure frappait à la porte du Séminaire des Missions Étrangères. Il était alors sous-diacre. Au Séminaire de la rue du Bac, il acheva ses études théologiques et fut ordonné prêtre le 19 décembre 1874. Le soir même, il recevait sa destination pour la mission de Birmanie (Mandalay). Et il s'embarquat le 27 janvier 1875. Cette mission de Mandalay était toute jeune : trois années d'existence.

     

    À son arrivée à Mandalay en mars 1875, il avait reçu de Mgr. Bourdon un accueil plus que chaleureux. Pendant quelques mois, Mgr. Bourdon le garda près de lui. Puis il l'envoya au village de Nabet pour apprendre le birman avec le Père Biet. Puis, dès qu'il put balbutier quelques mots de birmans, à la fin de 1875, il fut envoyé seul à Chaungou où il resta à peu près une année. En 1876, Mgr. Bourdon confia aux Pères Faure et Cadoux le début de l'évangélisation des tribus du Nord (Shins et Katchins). Les missionnaires s'établirent à Kamlin pendant trois ans. Une amitié franche et solide s'établit entre les deux missionnaires.

     

    En 1880, les deux amis durent se séparer. Le Père Cadoux demeura sur place et le Père Faure revint à Mandalay comme curé de la cathédrale et provicaire de la mission. En 1882, le Père fut envoyé à Chanthagwa. C'est là, semble-t-il, que le voulait la Providence.

     

    Le Père Faure aimait beaucoup Chanthagwa. En 1885, lorsque les Anglais s'emparèrent de la haute Birmanie, des troubles éclatèrent et le village eut beaucoup à souffrir. Le Père dut s'enfuir avec ses ouailles. Rude coup pour le Père : sa santé fut ébranlée et en 1886, il lui fallut partir se reposer à Hong-Kong d'où il ne revint qu'en 1889. Il retourna alors dans son village; l'église fut restaurée, aggrandie et embellie.

     

    En 1901, il demanda à Mgr. Cardot, alors administrateur de la mission, d'être déchargé du ministère actif et il se retira à la léproserie Saint Jean, où il devait rester jusqu'à sa mort. Retraite laborieuse certes ! On peut même dire que cette dernière période de sa vie fut extrêmement féconde. Il veillait encore sur Chanthagwa. Et son amour pour l'étude se donna libre carrière. Il se mit donc à écrire et nombreux sont les ouvrages sortis de sa plume : Le Miroir de la Religieuse, L'Amour de Dieu, la Messe, des mois du Sacré-Coeur, de la Sainte Vierge, de Saint Joseph et combien d'autres encore.

     

    Peu après son entrée à la léproserie, quelques jeunes filles de Chanthagwa lui ayant exprimé le désir de se faire religieuses, il les confia aux Franciscaines. Il leur fit bâtir avec ses propres deniers un couvent.

     

    Nous sommes maintenant en 1918. L'influenza faisait rage à Mandalay. Le Père Faure en fut atteint le vendredi 13 septembre. Mais vu son tempérament et son âge, le docteur ne put rien faire pour le lui. Le 20 septembre, le Père Faure rendait son âme à Dieu, à l'âge de soixante sept ans. Il repose dans le petit cimetière de la léproserie où repose également le Père Wehinger.

     

    C'est une belle figure qui disparaissait. Le Père jouissait de l'estime et de l'affection de tous. On reconnaissait en lui un homme éminent par le savoir comme par la vertu. Ainsi s'achevaient quarante années d'apostolat dans ce beau pays qu'est la Birmanie.

     

    Références biographiques

    CR 1875 p. 55. 1877 p. 39. 1889 p. 204. 1893 p. 347. 1894 p. 262. 263. 1895 p. 288. 1896 p. 280. 1897 p. 231. 1911 p. 223. 1918 p. 199. 1919 p. 102. 103. 162. 190. 1923 p. 148. 1924 p. 218. 1930 p. 277. 1938 p. 196. 197.

    BME 1927 p. 262. 1956 p. 851. 853. 857. 940. 1017.

     

    Bibliographie

    "The Nun's Mirror". Mandalay. 1908. 252 pages.

    "Practice of the Love of God". Mandalay.1911. 72 pages.

    "The Imitat on of Christ". Mandalay.1912. 408 pages.

    "Spiritual Food". Mandalay.1909. 642 pages.

    "Catechism of Religious Life in Burma". Mandalay.1911. 163 pages.

     

    • Numéro : 1241
    • Pays : Birmanie
    • Année : 1875