Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean FAURE (1852-1895)

[1397]. FAURE, Jean-Irénée-Auguste, né dans la paroisse de Saint-Jean-de-Montorcier, commune de Saint-Jean-Saint-Nicolas (Hautes-Alpes), le 23 octobre 1852, entra laïque au Séminaire des M.-E. le 15 septembre 1875, reçut le sacerdoce le 21 septembre 1878, et partit le 30 octobre suivant pour la Mandchourie. Il débuta à Siao-hei-chan, qu'il fut chargé d'administrer en 1881 ; l'année suivante, on lui confia le district de San-tai-tse.
Add this

    [1397]. FAURE, Jean-Irénée-Auguste, né dans la paroisse de Saint-Jean-de-Montorcier, commune de Saint-Jean-Saint-Nicolas (Hautes-Alpes), le 23 octobre 1852, entra laïque au Séminaire des M.-E. le 15 septembre 1875, reçut le sacerdoce le 21 septembre 1878, et partit le 30 octobre suivant pour la Mandchourie. Il débuta à Siao-hei-chan, qu’il fut chargé d’administrer en 1881­ ; l’année suivante, on lui confia le district de San-tai-tse. Atteint de la fièvre typhoïde au cours d’une visite d’administration, il parvint à se rétablir à Ing-tse, mais retomba malade quand il réintégra son poste. Il mourut de la rage le 7 février 1895, à Cha-ling où il venait d’arriver pour la retraite annuelle. Son corps fut inhumé à San-tai-tse, près de l’église.

    Notes bio-bibliographiques.

    C.R., 1883, p. 72­ ; 1885, p. 16­ ; 1887, p. 10­ ; 1888, p. 6­ ; 1889, p. 10­ ; 1890, p. 7­ ; 1892, p. 10­ ; 1893, p. 16.

     

     

    • Numéro : 1397
    • Pays : Chine
    • Année : 1878