Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Emmanuel FÉNART (1885-1961)

[3059] FENART Emmanuel, Charles, Joseph Missionnaire Tonkin Martime (Phat-Diêm) - Thanh-Hoa --------------- Emmanuel, Charles, Joseph FENART naquit le 28 Août 1885 à Estaires, alors diocèse de Cambrai, actuellement diocèse de Lille, département du Nord. Il fit ses études primaires et secondaires au pays natal.
Add this

    Emmanuel, Charles, Joseph FENART naquit le 28 Août 1885 à Estaires, alors diocèse de Cambrai, actuellement diocèse de Lille, département du Nord.  Il fit ses études primaires et secondaires au pays natal.

     

    Le 14 septembre 1903, il entra laïque, au séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 23 septembre 1904, minoré le 23 septembre 1905,et, après son service militaire, sous-diacre le 6 mars 1909, diacre le 26 septembre 1909, il fut ordonné prêtre le 18 décembre 1909, reçut sa destination pour le vicariat apostolique du Tonkin Maritime (Phat-Diêm) qu'il partit rejoindre le 10 novembre 1910, en compagnie de M. Pierre Bruyère envoyé à la même mission.

     

    Après quelques mois passés à l'évêché de Phat-Diêm pour s'initier aux premiers rudiments de la langue viêtnamienne, sous la conduite d'un catéchiste, il fut envoyé dans une paroisse voisine pour se perfectionner en langue et commencer sa formation missionnaire. En 1912, Mgr Marcou le nomma à Naham dans le Châu-Laos; ce poste missionnaire fondé par M. Fiot, vers 1878, se situe à quelque mille mètres d'altitude, proche de la frontière Lao-viêtnamienne. M. Fénart se mit à l'étude de la langue muong, vivant très proche de ses chrétiens. Mobilisé en 1914, la guerre terminée, il reprit la route du Tonkin et retrouva son poste de Naham, en 1919, mais pour peu de temps, car le paludisme l'obligea à quitter cette région.malsaine. En 1920, Mgr Marcou le nomma aumônier du Carmel de Thanh-Hoa nouvellement fondé.

     

    En 1923, sa santé s'étant améliorée, M. Fénart prit en charge le district de Phuc-Dia, paroisse nouvellement fondée en bordure de la grande forêt. La Mission y avait acquis une concession qu'il fallait développer, en y installant des familles chrétiennes. En 1925, Mgr Marcou le nomma professeur au Collège-petit séminaire de Huu-Lê, fondé en 1923, destiné à former des catéchistes et à orienter vers le sacerdoce, des jeunes Muong du Châu-Laos. C'est dans cet établissement dirigé par M. Rey, puis par le P. Oanh que M. Fénart travailla et se dévoua jusqu'en juillet 1945. Il eût la joie de voir un de ses dirigés et ancien élève, M. Joseph Tien, entrer au grand séminaire, être ordonné prêtre à Saigon, vers 1947, et devenir le premier prêtre originaire du Châu-Laos.

     

    En Juillet 1945, M. Fénart vint à la mission de Thanh-Hoa pour ses vacances. En raison des troubles graves et des évènements politiques, il y fut gardé en résidence surveillée avec les autres missionnaires du vicariat jusqu'au 26 décembre 1946. À cette date, il fut emmené comme otage à Vinh, et détenu avec plusieurs confrères des missions de Vinh, de Hué et les douze de Thanh-Hoa; il fut libéré avec ces derniers le 12 août 1952.

     

    Arrivé à Paris le 21 septembre 1952, et après un temps de repos, M. Fénart accepta un poste d'aumônier dans une petite institution tenue par des religieuses, à Masseube, dans le Gers. Il y resta sept ans.

     

    Grand, bien bâti, avec une belle barbe qu'il taillait soigneusement, M. Fénart était quelqu'un de très ordonné, de méticuleux. Quelqu'un a dit de lui "qu'il  rangeait les aiguilles par diamètre de pointe" ! Bien que de caractère réservé, il animait les conversations de jeux de mots dont certains étaient des trouvailles. Mais sa douceur, son égalité d'humeur s'accordaient bien avec le caractère laotien.

     

    Tombé malade au début de 1961, il fut hospitalisé à Auch où il subit  deux interventions chirurgicales. La seconde,compliquée d'une crise d'urémie, lui fut fatale; transporté à Montbeton, il s'y éteignit le 4 juin 1961

     

     

    Références bibliographiques

     

    AME 1911 p. 53.

    CR 1910 p. 300. 1913 p. 209. 1914 p. 81. 1917 p. 89. 1922 p. 80. 1935 p. 142. 1948 p. 85. 1961 p. 96.

    BME 1935 p. 279. 812. 1948 p. 101. 1952 p. 646. 647. 1961 p. 596. 781.

    R. MEP. 61P46.

    ECM 1947 p. 190.

    EC1 N° 462. 524. 525. 653. 698.

     

     

    • Numéro : 3059
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1910