Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

René FÉE (1856-1904)

[1409]. FÉE, René-Michel-Marie, évêque de Malacca, né à Ambrières (Mayenne) le 5 février 1856, élève du petit séminaire de Mayenne et du grand séminaire de Laval, entra tonsuré au Séminaire des M.-E. le 15 septembre 1876. Prêtre le 8 mars 1879, il partit pour la Presqu'île de Malacca le 16 avril suivant, et fut envoyé dans la paroisse indienne de Saint-François-Xavier à Pinang, où il débuta sous la direction de M. Hab.
Add this

    [1409]. FÉE, René-Michel-Marie, évêque de Malacca, né à Ambrières (Mayenne) le 5 février 1856, élève du petit séminaire de Mayenne et du grand séminaire de Laval, entra tonsuré au Séminaire des M.-E. le 15 septembre 1876. Prêtre le 8 mars 1879, il partit pour la Presqu’île de Malacca le 16 avril suivant, et fut envoyé dans la paroisse indienne de Saint-François-Xavier à Pinang, où il débuta sous la direction de M. Hab.

    En 1882, il commença dans la province de Wellesley la station indienne de Kurao ou Bagan Seraï, qu’il appela Sousey-Paleam. C’était alors la grande forêt. Grâce à l’énergie du fondateur, 700 acres furent défrichés en 3 ou 4 ans­ ; aujourd’hui le tout est en rizières. La première église fut construite trois mois après l’arrivée de Fée qui l’a décrite ainsi­ : « Un pavillon, style malais, de 20 pieds sur 18, couvert et clos en attapes, parqueté en lattes de nibong. »

    Deux ans après, il en fit une autre un peu plus grande, qui fut renversée par un ouragan en 1893 et qu’il releva. Il ouvrit également deux petites écoles. En 1894, il fonda la paroisse indienne de Telok Anson, dans le district civil de Batang Padang. Il acheta six acres de terrain à Tapah, et inaugura une chapelle en 1895. Pour lui, il habitait une cabane de 8 pieds sur 19.

    C’est là que vinrent le trouver les bulles datées du 21 juillet 1896, qui le nommaient évêque de Malacca. La cérémonie du sacre eut lieu le 22 novembre de la même année, dans la cathédrale de Singapore.

    Quelques mois plus tard, le 14 février 1897, il consacra cette cathédrale agrandie depuis 1888.

    Sous son administration qui fut très paternelle, et laissa une grande initiative aux missionnaires, de nombreuses écoles de garçons et de filles furent fondées, et une vive impulsion fut continuée à l’évangélisation des sauvages, des Chinois et des Indiens. Frappé par la maladie en 1903, il revint en France chercher sa guérison­ ; mais son mal, un cancer à l’œsophage, était incurable­ ; il mourut le 20 janvier 1904 à Paris, au Séminaire des M.-E.­ ; il fut enterré dans le cimetière d’Ambrières, sa commune natale.

    Armes. — D’azur à la nacelle, voguant sur une mer, adextrée en chef du monogramme constantinien, et sénestrée en chef d’une étoile, le tout d’argent.

    Devise. — Iter para tutum.

    Notes bio-bibliographiques.

    C.R., 1880, p. 76­ ; 1882, p. 85­ ; 1883, p. 95­ ; 1884, p. 124­ ; 1885, p. 112­ ; 1886, p. 113­ ; 1889, p. 191­ ; 1891, p. 188­ ; 1892, p. 208­ ; 1893, p. 221­ ; 1895, p. 254­ ; 1896, pp. 257, 258­ ; 1897, pp. 205, 301, 303, 324­ ; 1898, pp. 198, 322, 337­ ; 1899, p. 239­ ; 1900, pp. 181, 323, 402­ ; 1901, p. 191­ ; 1902, p. 212.

    A.P.F., liii, 1881, Ecole de Tanjong, p. 303­ ; liv, 1882, La mission de Pinang, p. 30­ ; lxxvi, 1904, Sa mort, p. 157.

    A.S.E., lv, 1904, p. 142.

    M.C., xiii, 1881, p. 449­ ; xiv, 1882, p. 581­ ; xxviii, 1896, Sa nomination d’évêque de Malacca, pp. 379, 530­ ; xxxvi, 1904, Sa mort, p. 59.

    B.O.P., 1892, Une colonie indienne, Sousey-Paleam, pp. 494, 547, 598­ ; 1893, p. 647­ ; 1895, p. 407­ ; 1897, p. 670.

    A. M.E., 1900, p. 295­ ; 1904, p. 170­ ; 1914, pp. 80 et suiv.

    Sem. rel. Laval, 1896-97, p. 277­ ; 1903-04, pp. 84, 232, 422, 441, 458, 473, 491, 547, 565, 582, 614, 646, 660, 693­ ; 1904-05, Notice, pp. 765, 782, 797, 814.

    Les miss. cath. franç., ii, p. 394. — Arm. des Prél. franç., p. 255.

    S. Especkerman. The Rite of the Consecration of Bishops in the catholic Church, published on the occasion of the Right Rev. Dr Fée, Bishop of Malacca, at the Cathedral of « The Good Shepherd », Singapore, on Sunday, the 22 november 1896. — « Yu-Shing Press », Singapore, 1896, in-8, pp. 23.

    Collect., 10 mai 1897­ : n° 2164.

    Portrait.

    — A. P. F., lxxvi, 1904, p. 162. — A. M.-E., 1904, p. 171. — Alm. M. C., 1905, p. 62.

    • Numéro : 1409
    • Pays : Malaisie
    • Année : 1879