Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre EYOT (1762-1827)

[273]. EYOT, Pierre, né le 28 avril 1762, paroisse Saint-Patern, à Vannes (Morbihan), entra diacre le 13 juillet 1785 au Séminaire des M.-E. Prêtre en 1786, il partit le 20 janvier 1787 pour le Tonkin occidental. Après avoir travaillé dans le Nghe-an, où nous le trouvons en 1790, il passa une grande partie de sa vie au séminaire de Phuc-nhac, province de Ninh-binh, dont il fut le supérieur, ce qui ne l'empêcha pas d'exercer le saint ministère.
Add this

    [273]. EYOT, Pierre, né le 28 avril 1762, paroisse Saint-Patern, à Vannes (Morbihan), entra diacre le 13 juillet 1785 au Séminaire des M.-E. Prêtre en 1786, il partit le 20 janvier 1787 pour le Tonkin occidental. Après avoir travaillé dans le Nghe-an, où nous le trouvons en 1790, il passa une grande partie de sa vie au séminaire de Phuc-nhac, province de Ninh-binh, dont il fut le supérieur, ce qui ne l’empêcha pas d’exercer le saint ministère.

    En 1795, il assista à la réunion des missionnaires que présida Mgr Longer, et dont le but principal fut de rédiger le règlement de la mission.

    Lors de la persécution de 1798, il fut obligé de s’enfuir et de se cacher pendant un certain temps. En 1819, son séminaire comptait 150 personnes, et les classes de théologie qu’il professait, 25 élèves. Vers cette époque il fut nommé provicaire. En 1823, quoique fatigué, il profita des vacances pour administrer les paroisses de Nam-xang. Cette même année, le coadjuteur Mgr Guérard étant mort, on parla de le nommer à sa place­ ; Mgr Longer le demanda en même temps que M. Ollivier qui fut élu. En 1825, il passa quelque temps à Ke-vinh. Il mourut le 29 juillet 1827, à Phuc-nhac.

    Bibliographie.

    — <AUT> (L’Imitation de Jésus-Christ). — Imprimerie de la mission, Ninh-binh, pp. 90.

    Notes bio-bibliographiques.

    — N. L. E., v, Fuite et mort de Mgr Florens, p. 175­ ; vii, pp. 97, 213, 261, 276, 386­ ; viii, pp. 50 et suiv., 87­ ; Ib., Visite de Mgr Longer à Gia-long, p. 233­ ; Ib., pp. 249, 259, 269, 273, 279, 286, 304, 307, 320­ ; Ib., Gia-long désigne Minh-mang pour son successeur, p. 321­ ; Ib., pp. 326, 359.

    — A. P. F. i, 1822-25, n° iv, pp. 114, 115­ ; Ib., n° vi, p. 32­ ; ii, 1826-27, p. 196­ ; iii, 1828-29, Etat du séminaire en 1826, p. 413­ ; Ib., Placet adressé au roi pour proscrire le christianisme, p. 445­ ; Ib., p. 453­ ; iv, 1830-31, p. 309.

    Nouv. des miss. or. 1793-1796, p. 99. — Nouv. des miss. or. 1794-1807, Relation du martyre de Jean Dat, p. 137­ ; Ib., p. 168. — Estrat. del. lett., ii, pp. 44, 85. — Brev. Not. sul. sta., p. 31.

    Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. — La Coch. rel., ii, p. 12. — La Coch. et le Tonk., p. 238. — Lett. à l’év. de Langres, p. 342.

    Collect., 5 mars 1816­ : n° 1442­ ; 20 juin 1820­ : n° 1736­ ; 26 juin 1820­ : n° 1279.

    • Numéro : 273
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1787