Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Andréa ELOY (1864-1947)

ELOY Andréa (1864- 1947)
Add this

    [2115] ELOY Andréa, Léonce, Joseph, est né le 11 juillet 1864 à Diéval, dans le diocèse d'Arras (Pas de Calais). Il fit ses études au Petit et au Grand Séminaires d'Arras. Ordonné prêtre le 15 juillet 1888, il fut vicaire à Boulogne-sur-Mer pendant cinq ans (de 1888 à 1893) avant d'entrer au Séminaire des Missions Etrangères le 7 septembre 1893. Destiné à la Mission du Tonkin méridional (Vinh), il partit le 29 août 1894. Après l'étude de la langue à Dong-Thap, il fut chargé du district de Dong-Thanh qu'il dirigea de 1895 à 1903. Il fut ensuite Supérieur au Grand Séminaire à Xa-Doai et y enseigna la théologie morale. Il composa pour ses élèves deux manuels de théologie dogmatique et morale qui eurent plusieurs éditions et une large diffusion dans les Missions d'Extrême-Orient.

    Nommé, le 11 décembre 1912, évêque de Magydos et vicaire apostolique du Tonkin méridional, il reçut la consécration épiscopale à Xa-Doai, le 13 avril 1913. Sous son épiscopat, les progrès furent constants : les paroisses se multiplièrent, le nombre des chrétiens passa de 120.000 à 180.000, celui du clergé local doubla avec, en 1940, 186 prêtres et 290 séminaristes. Mgr. Eloy eut une large part dans ces progrès et tout le travail qui se fit sous sa direction, avec son aide et ses encouragements : construction d'un Grand et d'un Petit Séminaires, du Probatorium, d'un hôpital, de nombreuses d'églises et d'écoles... Il accueillit dans la mission les Franciscains, les Clarisses et les Franciscaines Missionnaires de Marie. Il dirigea la rédaction d'un nouveau "Directoire pour la Mission" qui fut publié en 1933 et participa au concile plénier d'Indochine qui se tint à Hanoï en 1934. En 1938, son double jubilé de 50 ans de sacerdoce et de 25 ans d'épiscopat fut l'occasion pour tout son clergé et tous les chrétiens de lui exprimer leur affectueuse vénération et il reçut aussi à cette occasion une lettre élogieuse du Pape Pie XI (BME 1938 pp. 438-443. et 468.).

    La fin de sa vie fut attristée par la révolution "Viêtminh" de 1945. Séquestré d'abord à l'évêché, il fut ensuite conduit à Vinh et placé en résidence forcée avec les autres missionnaires. En novembre 1946, il put regagner son évêché où il mourut le 30 juillet 1947 et fut inhumé dans la Cathédrale de Xa-Doai.

     

    Blason épiscopal : "D'azur avec croix de Saint André d'or" avec la devise : "in patientia et caritate"

     

    Références biographiques

    BME 1923 p. 299. 1925 p. 616. 1929 p. 208. 368. 1930 p. 748. 1935 p. 148. 1938 p. 402. 468.

    Miss. Cath.  1935 p. 196. 197.

    Miss. d'Asie 1948 p. 28.

     

    Bibliographie

    Journal "La Croix" du 8 novembre 1947.

    "Vie du Père Abgrall", p. 294.

    "Vie de Mgr. Eloy" par l'Abbé Eloy (Ronéotypée)

    "Ces prêtres des Missions Etrangères", par G. Goyau (Grasset 1982). pp. 239-241.

    • Numéro : 2115
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1894