Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Antoine DURRHEIMER

[ 4035 ] DÜRRHEIMER André, Antoine Frère Coadjuteur Etablissements Communs ---------- André, Antoine DÜRRHEIMER, fils de Joseph et de Anne-Marie Schneider naquit le 11 janvier 1911, à Bernolsheim, diocèse de Strasbourg, alors Basse Alsace (Allemagne), actuellement département du Bas-Rhin. Ses parents étaient cultivateurs, et la famille comptait trois garçons et deux filles. Dans son village natal, André-Antoine exerçait la profession de tailleur.
Add this

    [ 4035 ] DÜRRHEIMER André, Antoine

    Frère Coadjuteur

    Etablissements Communs

    ----------

    André, Antoine DÜRRHEIMER, fils de Joseph et de Anne-Marie Schneider naquit le 11 janvier 1911, à Bernolsheim, diocèse de Strasbourg, alors Basse Alsace (Allemagne), actuellement département du Bas-Rhin. Ses parents étaient cultivateurs, et la famille comptait trois garçons et deux filles. Dans son village natal, André-Antoine exerçait la profession de tailleur.

    Le 1er mai 1952, il \demanda la faveur d'être admis comme postulant pour être frère," au service de la Société des Missions Etrangères. Le 21 juin 1952, Mgr. Lemaire répondit positivement à son désir.

    M. André Antoine Dürrheimer, connu de tous sous le nom de "Frère Antoine", fit son temps de "noviciat" au séminaire de la rue du Bac, tout en exerçant sa profession au service de la communauté. Le 10 mai 1956, il fut agrégé temporairement à la Société des Missions Etrangères, et le 11 mai 1959, il en devint membre à titre définitif.

    Toujours prêt à rendre service, compétent dans son métier de tailleur, il se mit à la disposition des confrères, mais il eût une attention particulière pour les prêtres étudiants asiatiques qui séjournaient au séminaire, leur fournissant tous les effets dont ils avaient besoin. Il se fit ainsi de nombreux amis.

    A son emploi de tailleur, il accepta de joindre la charge de vaguemestre pour la communauté. Il s'en acquitta avec une scrupuleuse ponctualité.

    Discret, il joignit à son savoir-faire une humilité qui lui faisait craindre de ne pas faire assez ou assez bien. Pendant trente-cinq ans, il travailla au séminaire de la rue du Bac, donnant un exemple de régularité, de piété et de persévérance. Le 11 mai 1984, il fêta le vingt cinquième anniversaire de son agrégation définitive à la Société des Missions Etrangères.

    En 1987, M. André Antoine Dürrheimer se retira à Montbeton. Mais peu à peu sa santé se dégrada. Il s'égarait, ne retrouvait plus le chemin de sa chambre ou de la chapelle. Il lui arrivait, se croyant toujours à Paris, de sortir pour "aller à la chapelle de la Médaille Miraculeuse", et il se perdait en route. Petit à petit, ses forces l'abandonnèrent; il s'éteignit paisiblement au sanatorium de Montbeton le 4 août 1991.

    Ses obsèques, célébrées à la chapelle de la maison, furent présidées par M. Raymond Rossignol vicaire général de la Société des Missions Etrangères.


    (4035) DURRHEIMER, Antoine

    Réf. biographiques. - BME 1952 p. 581, 1956 p. 576, 1959 p. 656. - EC1 n° 522, 600-61. - EC2 n° 26 p. 6, 29 p. 110, 59C2, 67 p. 270, 70 p. 19, 24, 82 p. 47, 94 p. 83, 98 p. 210, 135 p. 346, 137 C2, 181/60. - CR 68 p. 60, AG80-2 p. 31. - MS n° 74 p. 54.
    "
    • Numéro : 4035
    • Année : None