Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean augustin DUMAS

[ 1163 ] DUMAS Jean, Augustin Missionnaire Cochinchine Occidentale - Saïgon ----------------- [1163] Jean, Augustin DUMAS naquit le 26 Janvier 1848 à Caudecoste, diocèse d'Agen, département du Lot-et-Garonne.
Add this

    [ 1163 ] DUMAS Jean, Augustin

    Missionnaire

    Cochinchine Occidentale - Saïgon
    -----------------

    [1163] Jean, Augustin DUMAS naquit le 26 Janvier 1848 à Caudecoste, diocèse d'Agen, département du Lot-et-Garonne.

    Le 12 Août 1869, il entra laïque au Séminaire des Missions Etrangères.Tonsuré le 11 Juin 1870, minoré le 23 Décembre 1871,sous-diacre le 25 mai 1872, diacre le 21 Décembre 1872, il fut ordonné prêtre le 07 Juin 1873, reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique de la Cochinchine Occidentale qu'il partit rejoindre le 02 Juillet 1873.

    Dès son arrivée à Saïgon, il fut nommé au Séminaire et chargé de l'enseignement de la Théologie Morale, cours qu'il gardera pendant quarante deux ans. M. Dumas fut toujours assidu à son travail de professeur. A part quelques rares visites faites pendant les vacances au missionnaire de Lai-Thiêu, et un double séjour de deux à trois mois au sanatorium de Béthanie, il ne quitta jamais le séminaire. Voulant s'occuper seulement de ses fonctions de professeur et de sa charge de directeur et de supérieur,il n'accepta jamais de prêcher des retraites aux communautés religieuses.

    En 1877, à la mort de M.Wibaux, M.Thiriet devenu supérieur du Séminaire,associa M.Dumas à la direction de la maison. Cette collaboration dura 20 ans, et en 1897, M.Dumas succéda dans cette charge, à M.Thiriet décédé.

    Vers la fin de 1902,une paralysie partielle de la bouche l'obligea à aller passer deux ou trois mois à Hong-Kong, et il en revint capable de continuer son cours de théologie, et d'exercer sa charge de supérieur. Une seconde crise plus grave, en 1912, l'obligea à se décharger de la direction du Séminaire; \Clamor factus est, ecce sponsus venit", disait il avec humour. Cependant, à la demande de Mgr. Mossard,il accepta de continuer ses cours de théologie, veillant à ne gêner en rien son successeur.

    En mars 1915, la mort de son ami M.Verney acheva de le briser. A la fin de cette même année,fatigué, il se rendit au sanatorium de la Mission à Phan-Thiêt. Au bout de quelques jours, une dysenterie grave se déclara et progressa si rapidement qu'il ne fut pas possible de le ramener à Saigon. IIl expira le 24 Janvier 1916. Le lendemain, M.Delignon, provicaire et Supérieur du Séminaire célébra ses funérailles, en présence de MM Danvy, Laurent, Delagnes, de plusieurs prêtres viêtnamiens, et de nombreux chrétiens. La dépouille mortelle de M.Dumas repose au cimetière de Phanthiet.


    DUMAS

    Jean

    (1848 - 1916)

    [1163]

    Références biographiques
    AME 1900 p. 94. 96. CR 1874 p. 47. 1897 p. 173. 1898 p. 283. 1899 p. 199. 200. 1912 p. 424. 1913 p. 229. 1916 p. 130. 224. 1917 p. 205. 1928 p. 202. 1933 p. 309.

    Avril 1994




    "
    • Numéro : 1163
    • Année : None