Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Lucien Frédéric auguste DROUART DE LEZEY

DROUART DE LEZEY Lucien (1849 - 1930)
Add this
    DROUART DE LEZEY Lucien

    (1849 - 1930)

    [1162] DROUART DE LEZEY Lucien, Louis, Frédéric, Auguste, naquit le 27 avril 1949 à Dunkerque, diocèse de Cambrai (Nord), cinquième enfant d'une famille de vieille noblesse. Son père était procureur impérial à Douai. Il fit ses études au Collège de Douai, puis il entra au Grand Séminaire d'Issy en 1868. Il y fut tonsuré le 22 mai 1869. Devenu aspirant des Missions Étrangères le 30 septembre de cette même année, il reçut les ordres mineurs le 23 décembre 1871. Ordonné sous-diacre le 25 mai 1872, diacre le 21 décembre suivant, il reçut l'onction sacerdotale le 7 juin 1873. Destiné à la mission du Japon septentrional, il partit pour Tokyo le 2 juillet.

    Après un stage à Tokyo pour l'étude de la langue, son évêque l'envoya dans l'île de Sado pour y fonder un poste : ce qui ne se fit pas sans de grandes difficultés, étant donné les dispositions hostiles de la population. En 1888 il fut rappelé à Tokyo, tout d'abord à Kanda, puis à Azabu en 1892. Un an plus tard, en 1893, il fut nommé responsable du poste de Matsumoto, pour passer, en 1894, à Kofu. Il fut rappelé à Tokyo en 1907 comme curé de la paroisse de Sekiguchi. Ayant compris l'immense portée de la presse, il dirigea pendant longtemps la \Revue catholique de la Mission" et publia de nombreuses brochures. Son chef-d'oeuvre fut un petit livre qui contenait des conférences apologétiques données à diverses occasions. Il parut sous le nom de "Shinri no Hongen" (la source de la Vérité).

    En 1917, le Père Drouart fut nommé aumônier de la léproserie de la "Résurrection" (Fukusei byôlin) à Gotemba. Il ne voulut pas qu'une léproserie eut un air de prison ou d'hôpital : il reconstruisit les bâtiments. Il faisait de nombreuses visites à la Préfecture et au Ministère de l'Intérieur. L'impératrice douairière lui fit parvenir un secours pécuniaire et le Gouvernement japonais lui accorda une décoration.

    Il s'endormit dans la paix du Seigneur le 3 novembre 1930. Il est inhumé dans le cimetière chrétien de la léproserie.


    Références bio-bibliographiques

    AME 1903 p. 22. 1911 p. 275. 1917 p. 24. 38. 62. 1931 p. 45. 1932 p. 13. 26. 28sq. 1937 p. 64. 1938 p. 109. CR 1874 p. 47. 1882 p. 108. 1885 p. 30. 1886 p. 33. 1889 p. 38. 1891 p. 34. 1892 p. 26. 1893 p. 43. 51. 52. 1894 p. 51. 52. 1895 p. 55. 1896 p. 50. 1897 p. 47. 48. 1898 p. 40. 1899 p. 14. 1901 p. 11. 16. 1902 p. 16. 19. 52. 1903 p. 45. 1904 p. 10. 1905 p. 8. 1908 p. 275. 1909 p. 8. 15. 1910 p. 11. 12. 1911 p. 12. 13. 18. 1913 p. 15. 20. 1915 p. 8. 1918 p. 5. 1920 p. 4. 1921 p. 3. 1923 p. 4. 257. 1926 p. 2. 1928 p. 4. 1929 p. 6. 309. 1930 p. 1. 6. 258. 342. 1931 p. 2. 4. 322. 1951 p. 134. BME 1923 p. 361. 505. 729. 1926 p. 40. 440. 1927 photo p. 713. 1929 p. 422. 1930 p. 646. 797. 798. 1931 p. 772. 886. 1932 p. 598. 1959 p. 565. 775. 776sq. 960. photo p. 720. EC1 N° 209. 226. EC2 N° 77P228.

    "
    • Numéro : 1162
    • Année : None