Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paul Marcel DOUSSOUX

DOUSSOUX Paul (1900- 1969)
Add this
    DOUSSOUX

    Paul

    (1900- 1969)

    [3306] DOUSSOUX Paul, Marcel, est né le 10 octobre 1900 à Jazennes (Charente-Maritime), au diocèse de la Rochelle. Il fait ses études secondaires au Petit Séminaire de Saintes, après quoi il entre au Grand Séminaire de Bordeaux pour l'année 1919-1920. Réformé temporaire, il se repose un peu chez lui et peut poursuivre ses études au Grand Séminaie de la Rochelle. Il entre lecteur au Séminaire des Missions Etrangères, le 15 septembre 1923. Ordonné prêtre le 29 mai 1926, il part le 12 septembre suivant pour la Mission de Hung Hoa.

    Après l'étude de la langue auprès de Mgr. Ramond, il est envoyé au district de Yên Tâp auprès du Père Chatelieu, puis, en mars 1928, il est nommé vicaire à Du Bô puis à Ban Hèo. En octobre 1930, il est nommé à Dong Lu. Ce sera pour lui l'occasion de rencontrer de nombreux Méos et de s'attacher à cette peuplade. En 1933, il bâtit une petite école en bois à Phinh Hô. Son poste s'agrandit petit à petit; en 1938, il y bâtit une chapelle en bois et torchis. Mobilisé en 1939 alors qu'il profite d'un congé pour raison de santé, il regagne le Tonkin comme militaire.

    Aussitôt démobilisé, il regagne Phinh Hô. Le 11 mars 1945, il est pris par les Japonais et conduit à Hanoï à la Mission Catholique où il résidera jusqu'au 12 juin 1947. Ce jour-là, il prend l'avion pour Dien Bien Phu et de là se rend à Son La. A Nghia Lô, tout n'est que ruines mais il retrouve ses Méos plus au Sud. Rendu à la vie missionnaire, il s'occupe de ses ouailles, aidé un peu par le Père Delbor, puis par les Pères Claudel et Lajeune. Le Père Doussoux est hospitalisé à Hanoï en octobre 1952 et doit prendre congé en France (février 1953-janvier 1954).

    A son retour, c'est en pays Méo, à Xieng Khouang, au Laos, qu'il va missionner, avec l'accueil fraternel des Oblats. Un peu plus au Nord, il va bâtir une école pour les enfants Méos, puis une chapelle-résidence, mais il aura à lutter contre \l'esclavage de l'opium". Bientôt le Pathet Lao commence à faire des siennes. Début 1961, le Père Doussoux décide donc de quitter ces lieux peu sûrs. Après un court séjour à Chup au Cambodge, où un neveu était directeur de plantation, il doit regagner la France en juin 1961. Il se retire à Jazennes, au pays natal. Il se préparait à rentrer au Laos quand, en octobre 1968, on lui découvre un cancer au poumon qui va se généraliser très vite. Rentré à la Maison de Repos de Saintes, il y attend la mort qui survient le 6 janvier 1969.





    Références biographiques
    AME 1926-27 p. 197. 1935 p. 88. 1938 p. 89. CR 1926 p. 167. 1929 p. 140. 1930 p. 162. 1931 p. 154. 1932 p. 187. 1933 p. 139. 140. 1935 p. 132. 1936 p. 128. 1937 p. 134. 1938 p. 135. 1939 p. 119. 1940 p. 81. 82. 1948 p. 82. 83. 1949 p. 84. 187 sq. 192. 193. 1950 p. 70. 1951 p. 43. 1952 p. 27. 1953 p. 32. 1955 p. 38. BME 1923 p. 455. 1926 p. 529. 702. 775. 1928 p. 692. 1929 p. 54. 634. 1930 p. 186. 1932 p. 187. 378. 1933 p. 700. 865. 866. 1934 p. 714. 1935 p. 60. 362. 808. 809. 891. 1936 p. 58. 59. 828. 1937 p. 880. 1938 p. 192. 263. 763. 1939 p. 60 sq. 207. 427. 659. 868. 870. 1940 p. 422. 560. 623. 708. 1950 p. 62 sq. 126. 197. 268. 338. 339. 396. 507. 691. 750. 1951 p. 61. 127. 186. 364. 427. 480. 565. 635. 694. 758. 1952 p. 32. 113. 259. 260. 538. 566. 687. 753. 755. 1953 p. 321. 289. 579. 1954 p. 265. 266. 275. 680. 1053. 1961 p. 698. ECM 1946 p. 27. MDA 1948 p. 31. 1949 p. 90. 93. 94. 1950 p. 191. 1951 p. 30. 127. 189. EC RBac N° 37. 111. 115. 398. 410. 506. 527. 533. 551. 564. 567. 691. 699. NS 16/C2.

    Notice nécrologique
    Mémorial 1961-1969 pp. 118-123.
    "
    • Numéro : 3306
    • Année : None