Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Emile Alexandre joseph DEVRED

DEVRED Émile (1877-1926) [2470] DEVRED Émile, Alexandre, Joseph, est né à Roucourt, canton de Douai, diocèse de Cambrai (Nord), le 7 janvier 1877, fils de Augustin Devred et de Sidonie Dubrulle. Après avoir fait ses études secondaires au Petit Séminaire de Cambrai, il entre au Séminaire des Missions Étrangères de Paris le 15 septembre 1894. Ordonné prêtre le 23 septembre 1899 et destiné à la Corée, il part de Paris le 15 novembre 1899 et arrive à Séoul le 25 janvier 1900.
Add this
    DEVRED Émile

    (1877-1926)


    [2470] DEVRED Émile, Alexandre, Joseph, est né à Roucourt, canton de Douai, diocèse de Cambrai (Nord), le 7 janvier 1877, fils de Augustin Devred et de Sidonie Dubrulle.

    Après avoir fait ses études secondaires au Petit Séminaire de Cambrai, il entre au Séminaire des Missions Étrangères de Paris le 15 septembre 1894. Ordonné prêtre le 23 septembre 1899 et destiné à la Corée, il part de Paris le 15 novembre 1899 et arrive à Séoul le 25 janvier 1900.

    De mai 1900 à 1906, il est chargé du district de Won-ju, dans le centre-est du pays. Il est le troisième responsable de ce district, à la suite des Pères Le Merre (1896-1898) et Rigoulot (1898-1900). Son district s'étend sur 6 ou 7 arrondissements, dont au moins deux au nord-ouest dans la province du Kyong-ki, deux au centre dans la province du Kang-won, et deux au sud-est dans la province du Choung-chon-Nord. En 1902, aux abords de la maison où il habite en location, il achète un terrain sur lequel il y a une douzaine de maisons qui seront plus tard démolies pour permettre la construction de la première église de Won-ju. En 1904, avec la création d'un nouveau poste, confié au Père Poyaud, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Won-ju, le Père Devred voit se réduire de près de la moitié la superficie de son district de Won-ju.

    Tandis que le Père Chizallet va lui succéder à Won-ju, le Père Devred devient, en août 1906, professeur au Séminaire de Séoul, succédant au Père Demange, devenu directeur du journal de la mission. Entre août 1914 et octobre 1919, le Père Devred est absent de Corée, car il a été mobilisé pour la \grande guerre"; mais il maintient un contact étroit avec les confrères qui ont pu rester en Corée, leur écrivant souvent et longuement. Peu après son retour en Corée, l'extrême majorité des suffrages se porte pour lui quand Mgr. Mutel demande un vote pour le choix de son coadjuteur. Le Père Devred est nommé évêque titulaire d'Hésébon et coadjuteur avec succession du vicariat de Séoul en août 1920. Une fois que la nouvelle est rendue publique, Mgr. Devred quitte le Séminaire pour aller s'installer à l'évêché.

    Dès avant son sacre, qui a lieu le 1er mai 1921, il s'attelle à son travail de coadjuteur et commence par préparer une refonte du "Directoire de la mission" qui a beaucoup vieilli et ne concorde plus, ni avec les exigences du nouveau Code de droit canonique, ni avec les divers changements qui sont survenus en Corée depuis sa rédaction. De plus, à la suite de l'augmentation considérable du nombre des prêtres coréens, on ne peut plus s'en tenir à une simple tradition orale, sujette à trop de variantes. Lors de la retraite annuelle de 1922, tous les prêtres du vicariat sont invités à délibérer sur les articles du projet de nouveau directoire, dont chacun possède depuis plusieurs mois un exemplaire. Et dès 1923, le texte définitif du nouveau directoire est entre les mains de chacun et entre en vigueur.

    En même temps que le projet de directoire, Mgr. Devred commence le procès apostolique des martyrs de la persécution de 1866 en vue de leur béatification, et cette activité l'occupera jusqu'à la fin de sa vie. D'autre part, l'obtention de la personnalité juridique civile pour le vicariat apostolique lui demande d'accomplir toutes sortes de démarches auprès du Gouvernement général japonais. De plus, la publication de livres de doctrine ou leur révision sont pour l'évêque coadjuteur un souci constant. Mgr. Devred multiplie aussi ses efforts pour faire venir à Séoul une congrégation de religieux enseignants, mais ses efforts restent infructueux et il s'occupe lui-même de près de l'école secondaire de garçons dont la mission a la charge directe. Et chaque année, il consacre deux mois à des tournées pastorales. Il commence par visiter tous les postes où résident des prêtres et, ensuite, visite les dessertes importantes.

    Mgr. Devred ne sait ni se ménager ni prendre du repos. Dès qu'il a terminé un travail, il se hâte d'en entreprendre un autre. La machine humaine ne saurait être en permanence en état de surchauffe, mais Mgr. Devred n'en a cure. Le dimanche 17 janvier 1926, après le repas de midi pris comme d'habitude, il regagne sa chambre en compagnie d'un confrère qui voulait l'entretenir des affaires de son district. Au cours de la conversation, Mgr. Devred qui était resté debout, s'assied tout à coup, s'agite, se convulse. Il est atteint de congestion cérébrale et de paralysie du côté droit. Le Père Le Gendre, qui collaborait de prêt à ses travaux, administre à Mgr. Devred les derniers sacrements. Après une nuit sans changement notable, Mgr. Devred décède un peu après 4 heures du matin, le 18 janvier 1926. Ses funérailles sont célébrées le 21 janvier 1926 et sa dépouille est inhumée dans le cimetière de la mission, situé dans le quartier de Yong-san à Séoul.



    Références bio-bibliographiques

    AME 1901 p. 282. 1911 p. 212. 214. 1915-16 p. 160. 1921 p. 182. 183. 185. 1922 p. 140. 1924 p. 84 (art.). 155. 233. 1925 p. 20. 1926-27 p. 70. 79. 365. CR 1899 p. 295. 1902 p. 70. 1903 p. 50. 1916 p. XI. 236. 1918 p. 166. 167. 1919 p. 23. 1920 p. VI. 1921 p. 25. 26. 29. 34. 1922 p. 18. 1923 p. 21. 102. 1924 p. 21. 1925 p. 23. 1926 p. 23. 24. 182. 209. 1928 p. 25. 205. 1934 p. 240. BME 1922 p. 24. 370. 1923 p. 183. 312. 506. photo p. 463. 1924 p. 44. 450. 526. 662. 726. photo p. 485. 1925 p. 42. 495. 551. 634. 695. 1926 p. 44. 108. 135. 194. 199. 245. 1927 p. 180. 427. 1931 p. 713. 1934 p. 114. 1935 p. 185. 1936 p. 116. 272. AFP 1921 p. 211. RHM 1924 p. 150. 308. 1925 p. 155. 1926 p. 607. 608. MC 1921 p. 317. 318. 1922 p. 125. 1923 p. 355. 1925 p. 371. 1926 p. 58. MS 1974 p. 39. EC1 N° 101.


    "
    • Numéro : 2470
    • Année : None