Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph Antoine DEPAULIS

[ 2576 ] DEPAULIS Joseph, Antoine Missionnaire Tonkin Occidental (Hanoï) -------------- Joseph, Antoine DEPAULIS naquit le 27 avril 1876, sur la paroisse St. Jean-Baptiste, à Rive-de-Gier, département de la Loire, diocèse de Lyon. Il fit ses études secondaires au petit séminaire de Montbrison, passa ensuite au grand séminaire de philosophie de Lyon où il reçut la tonsure le 28 mai 1896.
Add this
    [ 2576 ] DEPAULIS Joseph, Antoine

    Missionnaire

    Tonkin Occidental (Hanoï)

    --------------

    Joseph, Antoine DEPAULIS naquit le 27 avril 1876, sur la paroisse St. Jean-Baptiste, à Rive-de-Gier, département de la Loire, diocèse de Lyon. Il fit ses études secondaires au petit séminaire de Montbrison, passa ensuite au grand séminaire de philosophie de Lyon où il reçut la tonsure le 28 mai 1896.

    Le 4 octobre 1898, il entra au séminaire des Missions Etrangères. Minoré le 23 septembre 1899, sous-diacre le 22 septembre 1900, diacre le 2 mars 1901, il fut ordonné prêtre le 23 juin 1901, reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique du Tonkin Occidental (Hanoï), qu'il partit rejoindre le 24 juillet 1901.

    Après s'être initié à la langue viêtnamienne, M.Dépaulis fut placé à Ke-Beo, chrétienté où fut arrêté Théophane Vénard, et Kim-Bang comme vicaire de M.Chalve, lequel avait en charge ces deux paroisses. En 1904, Mgr. Gendreau le nomma curé de Ngoc-Lu où il construisit un presbytère. Il ranima la ferveur des chrétiens. catéchisa et développa la piété eucharistique. En 1905, M. Dépaulis était chargé de trois paroisses dont celle de Ke-Trinh, où il bâtit une nouvelle résidence pour mieux suivre les quatorze groupes de catéchumènes qui se préparaient au baptême. En 1910, cette chrétienté comptait 1.200 âmes. Il construisit une église à Chan-Ning. En 1911, il fit des baptêmes à Lâp-Vu et à Vi-Viêt. Pendant la guerre de 1914, il ne fut pas mobilisé, il pût ainsi rendre de grands services à M.Renaud, curé de Nam-Dinh.

    En 1920, M. Dépaulis fut chargé de la procure de la Mission, à Hanoï. Dans cette fonction, il donna toute sa mesure. Il prépara des ressources pour l'avenir. Il dirigea la construction du probatorium, de la nouvelle résidence-procure, d'une école pour les garçons, d'une autre pour les filles de la paroisse de la cathédrale, d'un foyer d'étudiants.

    En 1930, NN.SS. Gendreau et Marcou se rendirent en France, pour participer à l'Assemblée Générale de la Société, emmenant avec eux, douze petits séminaristes tonkinois. M. Dépaulis les accompagna, et durant son séjour de Juin 1930 à mars 1931, il refit sa santé, se mit au courant des méthodes modernes d'apostolat, et pendant quelques mois, devint conférencier dans des collèges et des séminaires, en Belgique et en France.

    De retour à Hanoï, il fut adjoint à M.Dronet, curé de la cathédrale. De 1931 à décembre 1935, il surveilla la construction et la décoration de l'église N.D. des Martyrs, bâtit une salle d'oeuvre, et un presbytère confortable,où il s'installa en août 1934. Dans cette nouvelle paroisse, il établit la croisade eucharistique, publia un bulletin en viêtnamien, et mit sur pied la première troupe scoute de Hanoï.

    En 1936, autour de la modeste chapelle St. Antoine, une nouvelle paroisse fut érigée et confiée à M.Dépaulis. Celui-ci fit l'acquisition d'un terrain assez vaste pour y bâtir un centre paroissial avec une grande église, résidence, salle d'oeuvres et écoles. Il créa des oeuvres pour regrouper les fidèles du quartier et aider les pauvres: Croisade Eucharistique, Conférence de St.Vincent de Paul,enfants de Marie, Action Catholique, groupes de jeunesse viêtnamienne, colonies de vacances, etc.. Le dimanche 7 mai 1939, la nouvelle église St. Antoine fut inaugurée.En mars 1940, il fut désigné comme représentant des missions du Tonkin à la fondation Brévié, dont le but était de venir en aide aux enfants métis abandonnés.

    En mars 1945, M.Dépaulis fut très affecté par le coup de force japonais. Dans les mois qui suivirent le soulèvement viêtminh, il eût beaucoup à souffrir de l'esprit d'insubordination de la jeunesse et des évènements. Un jeune homme osa même porter la main sur lui. Secondé remarquablement par le P. Khuê, son vicaire viêtnamien, il s'efforça de supporter et de s'adapter. Le 19 décembre 1946, il dût se réfugier aux bureaux de la \Shell" tout proches et y demeurer quelques jours, avant de pouvoir regagner la mission. A partir de ce moment là, il perdit la maitrise de ses facultés et dût donner sa démission. Son retour en France s'imposa.

    Il arriva à Marseille le 4 juin 1948, accompagné par M.Chabert de la mission de Hung-Hoa. De là, il fut dirigé sur Montbeton. L'une de ses dernières joies fut la visite que lui fit, en octobre 1950, Mgr. Khuê, son ancien vicaire devenu évêque de Hanoï. M. Dépaulis s'éteignit à Montbeton, après de longues souffrances, le 3 décembre 1950.



    Références biographiques
    AME 1901 p. 267. 1928 p. 139. 1931 p. 109. 134 sq. 234. 1937 p. 137. CR 1901 p. 277. 1904 p. 156. 1905 p. 135. 1908 p. 150. 1910 p. 154. 1911 p. 128. 132. 1912 p. 175. 1918 p. 61. 1919 p. 66. 1920 p. 46. 1921 p. 172. 1928 p. 97. 1930 p. 148. 1934 p. 124. 1935 p. 119. 1936 p. 115. 1939 p. 251. 1950 p. 188. 1951 p. 166. BME 1926 p. 53. 1927 p. 498. 1928 photo p. 253. 1929 p. 246. 687. 754. photo p. 368. 1930 p. 511. 1932 p. 743. 1933 p. 219. 450. 784. 863. photo p. 492. 1934 p. 347. 653. 1936 p. 294. 1937 p. 131. 876. 1939 p. 57. 277. 425. 568. 657. 1940 p. 279. 619. 1941 p. 625. 1948 p. 237. 1950 p. 452. 1951 p. 71. 74. MC 1909 p. 4. 496. 1910 p. 412. 1912 p. 149. 255. 1914 p. 276. 278. 279. 1916 p. 318. 322. 1925 p. 577. 1927 p. 288. 1929 p. 226. 341. 1930 p. 42. 1931 p. 177. 1933 p. 297. APF 1927 p. 228. EC1 N° 198. 200. 212. 216. 218. 229. 463. 487. 488.




    "
    • Numéro : 2576
    • Année : None