Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Urbain Anselme DELIGNON

[ 1893 ] DELIGNON Urbain-Marie-Anselme Provicaire de la Mission de Saigon -----------------------
Add this

    [ 1893 ] DELIGNON Urbain-Marie-Anselme

    Provicaire de la Mission de Saigon
    -----------------------

    [1893] Urbain-Marie-Anselme DELIGNON naquit le 21 Avril 1865, à Saint-Urbain, diocèse de LANGRES, département de la HAUTE-MARNE. C'est un village situé en pays vignoble sur la rive droite de la vallée de la Marne. Au baptême, il reçut les noms du patron local, de la Vierge, et du Saint du jour de sa naissance. Il fut confirmé le 26 Juin 1876, après avoir fait sa première communion au printemps de la même année.

    Ses dispositions intellectuelles et morales attirèrent l'attention de son curé, Mr. L'Abbé MOREL, qui commença à l'initier à la langue latine.. Le 03 Novembre 1877, il entrait au Petit Séminaire , en classe de sixième.. Durant toute sa scolarité, il fut un élève intelligent et sérieux, avec un certain air de gravité. Il fit de solides études classiques. En 1882, à la fin de la seconde, il reçut la tonsure. En réthorique, il obtint le deuxième rang, au tableau d'honneur et en excellence...

    Fin Octobre 1883, Mr. DELIGNON entra au Grand Séminaire de Langres, dont le Supérieur était alors Mr. PERRIOT, fondateur de \ L'Ami du Clergé".. Les études philosophiques plaisaient à sa tournure d'esprit, mais c'est en théologie morale qu'il se distinguait, servi par une intelligence lucide, pénétrante, judicieuse, et une mémoire heureuse..

    Mr. DELIGNON avança aux ordres mineurs , le 10 Avril 1886, il fut sous-diacre le 26 mars 1887, diacre le O6 Juin de la même année. Il fut ordonné prêtre le 26 Mai 1888, par Mgr. LARUE. Alors, il fit part de son projet de rentrer aux Missions Etrangères ; la surprise fut grande, sa famille s'opposa à ce départ.. Mr. DELIGNON accepta d'attendre, et il fut nommé vicaire de LANOUE, à SAINT-DIZIER, paroisse ouvrière.

    L'opposition de ses parents étant tombée, Mr. DELIGNON entra au Séminaire des Missions Etrangères, le 09 Juillet 1889. Après une année de probation, il reçut sa destination pour la Cochinchine Occidentale (Saigon) il s'embarqua à Marseille le 18 Octobre 1890, avec cinq de ses confrères.

    Mgr COLOMBERT envoya Mr. DELIGNON à CAIMONG, chez le P. GERNOT, pour apprendre la langue viêtnamienne et s'initier aux us et coutumes du pays. Il y fit un séjour de quinze mois.

    En 1892,Il fut nommé professeur au Séminaire pendant deux ans , De 1894 à 1898, il fut vicaire à la Cathédrale de Saigon, avec M. LE MEE, comme curé. Au mois de mars 1898, âgé seulement de 33 ans, il se vit investi par Mgr. DEPIERRE des fonctions de curé de Choquan, et Supérieur du Couvent des Amantes de la Croix . Homme calme, patient, grave, plein de douceur, parfois impératif, attentif aux pauvres, aux malades, il y fit beaucoup de bien et fut aimé de tous .

    En 1909, après la mort de Mr. LALLEMENT, Mgr. MOSSARD nomma Mr.. DELIGNON , Provicaire de la Mission.

    En 1913, il quitta Choquan pour revenir à Saigon, comme Supérieur du Séminaire, en remplacement de Mr. DUMAS ..Laisser cette paroisse lui fut pénible. Les soucis du supériorat , l'âge et la maladie commençaient à l'affaiblir . En Mai 1916, il se trouva dans l'obligation de retourner en France, où il resta jusqu'en mars 1918.

    De retour dans sa mission, il fut nommé curé de TANDINH, grosse paroisse près de Saigon. Il y bâtit un presbytère, une école qu'il confia aux Frères des Ecoles Chrétiennes. En avril 1924, il s'installa à l'Evêché pour prendre le gouvernement du Vicariat Apostolique de Saigon, après le départ pour la France de Mgr. QUINTON. Il remplit son rôle avec tact et prudence, à la satisfaction de tous.

    Après son sacre, qui eût lieu le 26 mars 1926, Mgr. DUMORTIER envoya Mr .DELIGNON à CAIMONG, son ancienne paroisse. L'année suivante le P. Provicaire redevenait Supérieur du Séminaire pour la seconde fois, à la place de Mr. HAY, récemment décédé. En Avril 1930, fatigué, souffrant, souvent malade, Mr. DELIGNON donna sa démission, tout en restant au Séminaire pour y faire les cours de théologie morale.. Il assurait aussi les confessions dans les communautés religieuses, et la visite des malades à la clinique Angier.

    En Septembre 1932, Mr. DELIGNON sentit ses forces diminuer. A la suite d'un voyage à Dalat, au commencement de décembre, il s'alita à l'infirmerie du Séminaire, pour ne plus se relever.. Le 06 janvier 1933, il rendait paisiblement le dernier soupir à 6 heures du soir. Ses funérailles eurent lieu à la Cathédrale, le Lundi 09 Janvier . Sa dépouille mortelle fut conduite au Tombeau d'Adran.


    DELIGNON

    Urbain

    (1865 - 1933)

    [1893]

    Références biographiques
    AME 1891 p. 292. 1911 p. 157. 1912 p. 40. 1933 p. 49. CR 1890 p. 219. 1899 p. 206. 1913 p. 229. 1915 p. 107. 109. 1916 p. 130. 226. 1919 p. 220. 1922 p. 239. 1924 p. 92. 94. 1925 p. 103. 1926 p. 114 sq. 190. 1928 p. 118. 259. 1929 p. 151. 153. 1930 p. 178. 1933 p. 163. 256. 276. 277. 306. 1934 p. 263. BME 1924 p. 739. 1925 p. 569. 1926 p. 319. 1927 p. 703. 1928 p. 416. 565. 696. photo p. 384. 1929 p. 538. 1931 p. 72. 1933 p. 214. 743. 1940 p. 254. EC1 N° 259.

    Octobre 1993


    Mémorial Mr.DELIGNON Marie Urbain page

    Mémorial Mr.DELIGNON Marie Urbain page


    "
    • Numéro : 1893
    • Année : None