Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Célestin DELALEX

DELALEX Célestin (1864- 1929) [1821] DELALEX Célestin, est né le 25 mars 1864 à Marin (Haute-Savoie) au diocèse d'Annecy. Il fait ses études secondaires au Collège d'Evian où il se crée de solides amitiés avec de futurs missionnaires. Il entre laïc au Séminaire des Missions Etrangères le 18 septembre 1885. Ordonné prêtre le 22 septembre 1888, il est destiné à la Mission du Siam pour laquelle il part le 12 décembre suivant.
Add this
    DELALEX

    Célestin

    (1864- 1929)

    [1821] DELALEX Célestin, est né le 25 mars 1864 à Marin (Haute-Savoie) au diocèse d'Annecy. Il fait ses études secondaires au Collège d'Evian où il se crée de solides amitiés avec de futurs missionnaires. Il entre laïc au Séminaire des Missions Etrangères le 18 septembre 1885. Ordonné prêtre le 22 septembre 1888, il est destiné à la Mission du Siam pour laquelle il part le 12 décembre suivant.

    Il étudie la langue à Banpeng sous la direction du Père Quentric. Au bout d'un an, il est envoyé dans la partie laotienne ; c'est le Père Dabin qui le conduira de Ban Hua Phai à Ubon, un voyage de 40 jours à l'époque. Le Père Prodhomme l'envoie à Tharé comme vicaire du Père Combourieu : il est spécialement chargé du poste de Xangming où il bâtit bientôt un presbytère. C'est lui aussi qui va bâtir l'école des catéchistes. Il est ensuite nommé curé des postes de Paksan et de kengsadok : il est même chargé par l'Administration française d'y créer un bureau de poste ! Il se met aussi à l'étude de la langue annamite. Il est nommé curé de Vientiane où il bâtit un presbytère et ajoute un clocher, avec trois cloches, à son église. C'est là qu'en 1927, il recevra la visite de son frère Joseph, missionnaire au Tonkin.

    Mais l'âge arrive avec ses infirmités. Après l'accident du \Trentinian", une chaloupe du Mékhong, le Père Delalex, fatigué est désigné par Mgr. Gouin pour accompagner la dépouille de M. Bartholomi, victime de cet accident. L'hiver, plus rigoureux que d'habitude eut raison de sa santé et dès la fin février 1929, il accuse encore plus nettement la fatigue. Le 4 mars, il meurt pendant qu'on le soigne. La sépulture eut lieu le 7 mars. Le Père Delalex repose dans le petit cimetière de sa paroisse natale, à l'ombre de la croix.





    Références biographiques
    AME 1889 p. 36. 1892 p. 614. 1906 p. 346 sq. 1913 p. 99. 1919-20 p. 326. 331. 337. 341. 350. 351. 356. 1925 p. 95. 96. 1928 p. 167. 1929 p. 132. CR 1888 p. 208. 1900 p. 217. 1901 p. 225. 1902 p. 248. 360. 1903 p. 251. 1904 p. 242. 1910 p. 252. 1912 p. 276. 1914 p. 117. 1915 p. 138. 1916 p. 159. 1923 p. 152. 1929 p. 191. 298. 1940 p. 137. BME 1925 p. 285. 646. 1926 p. 259. 1927 p. 255. 258. 389. 517. 576. 646. 1928 p. 125. 381. 443. 506. 636. 696. 765. photo p. 257. 1929 p. 304. 377. 1953 p. 585. 1954 p. 751. 756. 1956 p. 1094. 1957 p. 1094. EC RBac N° 162. 172.

    Bibliographie
    "Une Lumière s'est levée" ,p. 87. 89-94. par Mgr. Cl. Bayet.

    Notice nécrologique
    CR 1929 pp. 298-303.

    "
    • Numéro : 1821
    • Année : None