Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Baptiste DELABY

DELABY Jean-Baptiste (1923-1967)
Add this
    DELABY Jean-Baptiste

    (1923-1967)


    [3842] DELABY Jean-Baptiste, François, Léon, naquit le 22 avril 1923 à Berk-sur-mer, au diocèse d'Arras (Pas-de-Calais), dans une famille de marins à la foi profonde. Il commença ses études à l'école libre de la paroisse. En octobre 1935, il entra au Petit Séminaire de Boulogne, où il fut un brillant élève. En 1939, au mois d'octobre, le Séminaire fut occupé par l'armée. Jean-Baptiste poursuivit alors ses études secondaires au collège libre de Berk. Puis en mai 1940 ce fut l'exode, et toute la famille Delaby embarqua sur le bateau paternel pour se rendre en Normandie. Elle regagna Berk en février de l'année suivante et Jean-Baptiste put reprendre ses cours : le Séminaire ayant fusionné avec le collège. En fin d'études, il passa son baccalauréat de Maths élémentaires, et le 20 octobre 1942 il entrait au Grand Séminaire des Missions Étrangères. Sous-diacre le 28 juin 1947, diacre en décembre, il est ordonné prêtre le 29 juin 1948. C'est le 4 novembre suivant qu'il fut agrégé à la Société et il reçut sa destination pour la mission de Fukuoka. Il aurait dû partir de suite, mais on lui demanda de retarder son départ pour faire des études de mathématiques en vue d'obtenir une licence. De novembre 1948 à juin 1951, il se prépara donc à l'obtention de cette licence, mais il profita aussi de ses temps libres pour s'initier à la pastorale dans des régions pauvres en prêtres où le Père Delaby allait chaque dimanche faire du ministère. Muni de sa licence de Maths, il s'embarqua pour le Japon le 21 décembre 1951.

    Après une année consacrée à l'étude de la langue, il est envoyé comme vicaire du Père Collet à la paroisse de Kurosaki. Au bout de trois ans, c'est à Kokura qu'on lui demanda de travailler. En 1956, il revint à Kurosaki, mais cette fois comme curé de la paroisse. Il y resta cinq ans. En janvier 1961, sur la proposition du Père Delbos, supérieur régional, il accepta de venir enseigner les mathématiques au collège \La Salle", nouvellement établi à Hakodaté par les Frères des Écoles chrétiennes. Cette expérience prit fin rapidement. En effet, le 1er avril 1962, le supérieur général lui demanda de bien vouloir revenir en France comme professeur à l'école missionnaire de Ménil-Flin. Quand les postulants de cette école furent accueillis au Petit Séminaire de Saint Dié à Autrey, c'est là qu'il enseigna. Il fut par la suite chargé de cours à l'Institution Saint Pierre Fourrier de Lunéville. Par ailleurs, durant l'année scolaire 1962-63, il se forma à la faculté des Sciences de Nancy à l'enseignement de la mathématique nouvelle.

    Au bout de cinq années, le 22 août 1966, le Père Delaby reprit le chemin du Japon et revint à Hakodaté au collège "La Salle". Tout en aidant le curé de la paroisse de Miyamaechô, il continua à enseigner les mathématiques. Or, le 23 octobre 1967, comme il revenait de conduire un confrère chez lui après une réunion, vers 9 heures du soir, il ne vit pas le chantier d'une plate forme de sécurité pour les usagers du tramway et sa voiture heurta de plein fouet l'armature de fer de la future borne protectrice. Le Père Delaby fut, semble-t-il, tué sur le coup. Il est inhumé dans le cimetière chrétien de Hakodaté.



    Références biographiques

    CR 1948 p. 9. 150. 1956 p. 17. 1958 p. 23. 1960 p. 31. 32. 1961 p. 30. 33. 1962 p. 108. 1964 p. 78. 1965 p. 148. BME 1948 p. 187. 1949 p. 289. 1952 p. 129. 132. 1953 p. 699. 985. 1954 p. 342. 562. 883. 886 p. 1955 p. 32. 238. 252. 439. 543. 631. 632. 1956 p. 352. 1957 p. 453. 749. 850. 851. 1077. 1079. 1958 p. 168. 741. 838. 1053. 1959 p. 277. 339. 526. 1960 p. 163. 255. 719. 930. 931. 1961 p. 220. 379. 487. 853. EPI 1962 p. 286. 393. 396. 594. 945. 1967 p. 129. Bull. n°3 déc.1967 p. 66 . R. MEP 1962 n°124 p. 43. 1966 n°147 p. 72. Enc. PdM. 6P3. EC1 N° 431. 463. 510. 654. 666. 713. 716. 720. 766. 767. NS. 3P66. 10P299. 56/C2. MEM 1961-69 p. 19.

    "
    • Numéro : 3842
    • Année : None