Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Gaston DAVID

DAVID Gaston (1876- 1941) [2549] DAVID Gaston, est né le 13 octobre 1876 à Massac (Beauvais -sous-Matha) en Charente Maritime, au diocèse de La Rochelle. Il fait ses études secondaires au Petit Séminaire diocésain et entre au Séminaire des Missions Etrangères comme diacre le 30 décembre 1899. Il est ordonné prêtre le 22 septembre 1900 et part le 1er mai 1901 pour le Siam.
Add this
    DAVID

    Gaston

    (1876- 1941)

    [2549] DAVID Gaston, est né le 13 octobre 1876 à Massac (Beauvais -sous-Matha) en Charente Maritime, au diocèse de La Rochelle. Il fait ses études secondaires au Petit Séminaire diocésain et entre au Séminaire des Missions Etrangères comme diacre le 30 décembre 1899. Il est ordonné prêtre le 22 septembre 1900 et part le 1er mai 1901 pour le Siam.

    De 1901 à 1904, pendant son stage de langue, il est vicaire du Père d'Hont à Saint François-Xavier de Samsen, s'occupant spécialement de la chrétienté de Koyai, dont il devient le curé en 1904 ; il y restera jusqu'en 1914. En 1906, il est en outre nommé curé d'Ayuthaya : il y est aidé par le Père Calenge jusqu'à l'arrivée du Père Bayle vers la mi-1907. Quand le Père Thoû, doyen des prêtres locaux tombe malade, le Père David est nommé en plus curé de Chaochet et Banplaina; situation qui durera jusqu'en 1910. La première église de Banplaina est achevée en 1909 : elle est bénite le 24 juin.

    En 1910, Mgr. Perros nomme le Père Broizat curé de Banplaina ; le Père David n'a donc plus que Chaochet sous sa juridiction. Mobilisé en 1914, le Père David sera affecté au service de santé, à Bordeaux, Marseille et surtout à Tarente, en Italie, auprès de soldats rentrant de salonique. Démobilisé, il revient au Siam en 1919 pour être nommé au Petit Séminaire de Bangnokkhwèk où sa connaissance insuffisante du siamois lui sera un handicap. Il suivra le séminaire de Siricha : il y aura passé seize ans. En 1935, il est nommé aumônier du couvent des religieuses annamites de Chanthaburi. Vers le milieu de l'année 1940, ses forces le trahissent : le coeur et les reins fonctionnent mal. Le 1er février 1941, il doit quitter le Siam et aller en Indochine. C'est au Séminaire de Saïgon qu'il meurt le 23 mars 1941, après près de 40 ans d'un travail humble et discret.





    Références biographiques
    AME 1901 p. 219. 1913 p. 94 sq. CR 1901 p. 277. 1909 p. 199. 1947 p. 346. BME 1925 p. 778. 1926 p. 227. 1934 p. 883. 1935 p. 250. 1941 p. 349. 1948 p. 112. EC RBac N° 428.

    Notice nécrologique
    Trait d'Union . 1941p. 21-23.

    • Numéro : 2549
    • Année : None