Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph Jean Baptiste CUENOT

CUENOT Jean Baptiste Joseph (1888- 1970)
Add this
    CUENOT

    Jean Baptiste Joseph

    (1888- 1970)

    [3174] CUENOT Joseph, est né le 11 mars 1888, à Le Russey, village du haut Doubs, dans le diocèse de Besançon. Il fit ses études au Petit Séminaire de Consolation (Doubs) puis entra à Vesoul au Grand Séminaire de philosophie en 1905, transféré à Delle (Territoire de Belfort) en raison des \Lois de séparation". Enfin, avant son service militaire, il entra au Grand Séminaire de Besançon pour commencer la Théologie. Après son service, il sollicita son entrée aux Missions Etrangères , où il fut admis le 5 octobre 1911. Il fut ordonné prêtre le 28 septembre 1913 et recevait le même jour sa destination pour la mission du Kouang-si (Chine). C'est à Nanning, où le Père Cuenot resta deux ans, qu'il étudia la langue chinoise (cantonais et mandarin). Dès 1916, le district de Kweilin lui fut confié où il resta 9 ans au milieu d'une population indifférente et souvent hostile. En 1924, Mgr. Ducoeur, vicaire apostolique, lui demanda de relever les ruines du district de Sioujen, saccagé par les brigands, qui massacrèrent le prêtre chinois. Le séjour à Sioujen fut de courte durée, car le Père Cuenot se retrouve en 1927 à la tête du Petit Séminaire de Nanning, une tâche ingrate et difficile qui ruinera la santé du Père qui doit prendre du repos au pays natal. Au retour, en 1937, il se retrouve au Petit Séminaire en pleine guerre sino-japonaise; deux bombes tombent sur la propriété : le jeune Père Martin et un séminariste sont tués. Le Père Cuenot fut gravement blessé. D'abord soigné dans un hôpital américain, il est évacué sur Hanoï, où il se trouve plusieurs jours entre la vie et la mort ! Il doit prendre sa convalescence dans le climat plus salubre de Kunming et finalement rentre en France pour récupérer toutes ses forces. Mais il est nommé au Conseil Central représentant des Missions de la Chine du Sud. Pendant la durée de l'occupation, il aura aussi à remplir la rude tâche d'économe du Séminaire de la rue du Bac, où se trouvent tous les aspirants de nos deux maisons. Après avoir rempli de son mieux cette fonction, il en assuma une autre : celle du directeur des "Echos missionnaires d'Asie" qui deviendront en 1948 "Missionnaires d'Asie", une élégante brochure qui disparaitra avec la naissance de "Peuples du monde". A la fin de son mandat, le Père Cuenot n'a qu'un désir : retourner en Chine. Hélas, les communistes ont envahi le pays et il n'est pas question pour les étrangers de rentrer. Il doit se contenter de rester "aux Portes de la Chine", à Hong-Kong, où il assure la responsabilité de Supérieur de Béthanie à une époque où tous les missionnaires de Chine expulsés doivent transiter par notre maison. Cependant vaincu par la maladie, il doit rentrer définitivement en France en 1952.

    Pendant deux ans, il rend service dans le Jura à une communauté de religieuses à Chatel. Mais son âme missionnaire l'emporte de nouveau et il revient à Paris où on lui confie la direction de l'Union missionnaire des malades, tandis que Mgr. Seitz, évêque de Kontum, lui demande de servir de correspondant entre sa Mission et ses nombreux amis de France. Après avoir célébré ses noces d'or sacerdotales au Petit Séminaire de Consolation, dans l'intimité, il se retire à Montbeton en 1963, où il meurt le 10 janvier 1970.


    Références bibliographiques

    AME 1914 p. 45. 46. 1922 p. 86. 233. 1925 p. 77. 1931 p. 30. 1937 p. 186. 1938 p. 88. 185. 219. photo p. 136. 1939 p. 36. CR 1913 p. 341. 1917 p. 74. 1918 p. 56. 1919 p. 62. 1920 p. 45. 1921 p. 66. 1922 p. 79. 1923 p. 98. 1924 p. 75. 76. 1925 p. 84. 1926 p. 92. 1927 p. 85. 1932 p. 153. 155. 1933 p. 120. 280. 1934 p. 113sq. 1935 p. 110. 114. 1938 p. 89. 110. 111. 299. 1939 p. 215. 1940 p. 114. 1949 p. 56. 148. 1950 p. 133. BME 1922 p. 102. 176. 1925 p. 240. 1927 p. 758. 1930 p. 492. 578. 737. 811. 1931 p. 95. 1932 p. 620. 643. 1933 p. 154sq. 540. 783. photo p. 16. 1934 p. 497. 1935 p. 196. 1936 p. 225. 844. 1937 p. 52. 280. 366. 728. 729. 731. 1938 p. 117. 119. 120. 123. 162. 187. 258. 261. 342. 403. 612. 688. 693. 699. 848. 1939 p. 151. 203. 222. 881. photo p. 141. 1940 p. 48. 68. 1948 p. 177. 234. 379. 1949 p. 534. 638. 727. 788. 1950 p. 61. 276. 403. 1951 p. 199. 248. 1952 p. 59. 423. 424. 581. 1954 p. 1107. 1957 p. 95. 189. 1960 p. 93. Articles : 1923 p. 475. 541. 1931 p. 92. 100. 1933 p. 15. 88. 153. 1934 p. 310. 384. 528. 611. 676. 1938 p. 170. EPI 1964 P. 138. MDA 1948 (articles) p. 112. 129. 162. 1949 (articles) p. 8. 33. 129. EC1 N° 313. 327. 341. 345. 348. 372. 373. 393. 409. 411. 426. 431. 458. 465. 470. 472. 473. 522. 523. 553. 610. 656. 669. 734. NS. 28/C2.



    Bibliographie

    "Les Missionnaires de Kontum, lettre commune à partir de septembre 1953".


    "Au pays des pavillons noirs" . Plaquette de 174 pages sur l'évangélisation au Kouang-si (1924).
    "La salle des Martyrs". (1943).

    "
    • Numéro : 3174
    • Année : None