Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paul Louis alphonse CRANSAC

[ 2307 ] CRANSAC Missionnaire Cochinchine Occidentale - Saïgon ------------ [2307] Paul, Louis, Alphonse CRANSAC naquit le 30 Janvier 1874, à Onet-le-Château, diocèse de Rodez, département de l'Aveyron. Son père était instituteur. Sa mère avait deux de ses frères prêtres. Alphonse était le second garçon de cette famille de sept enfants dont deux devinrent prêtres, et deux se firent religieuses.
Add this

    [ 2307 ] CRANSAC

    Missionnaire

    Cochinchine Occidentale - Saïgon
    ------------

    [2307] Paul, Louis, Alphonse CRANSAC naquit le 30 Janvier 1874, à Onet-le-Château, diocèse de Rodez, département de l'Aveyron. Son père était instituteur. Sa mère avait deux de ses frères prêtres. Alphonse était le second garçon de cette famille de sept enfants dont deux devinrent prêtres, et deux se firent religieuses.

    Il fit ses études primaires à l'école de son père, et ses études secondaires au Petit Séminaire de Saint Pierre-sous-Rodez, où il se montra élève obéissant, docile et travailleur bien que d'un caractère un peu vif et turbulent.

    Le 10 septembre 1893, il entra laïque au Séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 23 Septembre 1894, Minoré le 21 Septembre 1895, sous-diacre le 27 Septembre 1896, diacre le 03 Mars 1897, il fut ordonné prêtre le 27 Juin 1897, reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique de la Cochinchine Occidentale (Saïgon), qu'il alla rejoindre le 04 Août 1897.

    Il arriva à Saïgon le 07 Septembre 1897. Pour s'initier à la langue viêtnamienne qu'il eût quelques difficultés à apprendre, il fut envoyé auprès d'un prêtre du pays chez qui il séjourna peu de temps. En 1898, il devint professeur au Séminaire de Saïgon.

    En 1899, le poste de Câu-ngan lui fut confié, il remplaça M.Benoit ,son compatriote, quand celui-ci,malade, dût rentrer en France en 1900;quelques années plus tard, M.Cransac prit la direction de la paroisse de Ben-Tre, dans le district de Cai-mong. Vers 1905, épuisé, il dût partir en France pour refaire sa santé. Il y resta trois ans.

    En 1908, à son retour, il fut nommé à Cholon où il ne resta que quelques mois, puis il reçut la charge de la paroisse de Tân-Hung, où il passa quatre ans. En 1913, il remplaça M.Bourgeois à Thu-Duc. En 1924, sa mauvaise santé l'obligea de nouveau à rentrer en France. De retour, en 1925, il reprit sa paroisse de Thu-Duc, où il fonda une crèche-maternité pour les enfants abandonnés. Très affable et très doux, il sut se faire aimer de tous dans toutes les paroisses où il passa.

    Le 18 avril 1936, épuisé, il dut rentrer à la clinique Angier à Saïgon. Après plus de cinq mois de souffrance, il rendit son âme à Dieu, le 30 Septembre 1936.



    CRANSAC

    Paul

    (1874 - 1936)

    [2307]


    Références biographiques
    AME 1897 p. 772. 1936 p. 285. CR 1897 p. 278. 1899 p. 222. 1902 p. 198 sq. 1924 p. 94. 1930 p. 179. 1933 p. 164. 1936 p. 234. 337. BME 1924 p. 334. 462. 1925 p. 249. 785. 786. 1936 p. 832. 846. 1933 p. 705. EC1 N° 69. 78. 93. 94. 98. 343.


    Mai 1994

    • Numéro : 2307
    • Année : None