Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

eugène jean georges COSTE

[987]. COSTE, Eugène-Jean-Georges, procureur à Chang-haï, provicaire en Corée, né à Montarnaud (Hérault), le 17 avril 1842, élève du petit séminaire de Belmont et du grand séminaire de Montpellier, entra minoré, le 10 décembre 1866, au Séminaire des M.-E., reçut la prêtrise le 6 juin 1868, et partit le 15 juillet suivant, en qualité de sous-procureur à Hong-kong. Du 30 décembre 1870 au 22 juin 1872, il remplaça le procureur de Singapore ; en 1872, il retourna à Hong-kong, et deux ans plus tard, il fut nommé procureur à Chang-haï.
Add this
    [987]. COSTE, Eugène-Jean-Georges, procureur à Chang-haï, provicaire en Corée, né à Montarnaud (Hérault), le 17 avril 1842, élève du petit séminaire de Belmont et du grand séminaire de Montpellier, entra minoré, le 10 décembre 1866, au Séminaire des M.-E., reçut la prêtrise le 6 juin 1868, et partit le 15 juillet suivant, en qualité de sous-procureur à Hong-kong. Du 30 décembre 1870 au 22 juin 1872, il remplaça le procureur de Singapore ; en 1872, il retourna à Hong-kong, et deux ans plus tard, il fut nommé procureur à Chang-haï. Il remplit ces fonctions, pour lesquelles il était bien doué, à la satisfaction générale ; mais il désirait se livrer à l'évangélisation, aussi, en septembre 1875, demanda-t-il à être agrégé au vicariat apostolique de Corée.
    Ayant reçu l'autorisation, il gagna la Mandchourie, et il y attendit l'occasion de pénétrer dans sa mission. Il employa ce temps très utilement : en 1877, à Notre-Dame des Neiges, il collationna le dictionnaire coréen-français composé par les missionnaires (Voir RIDEL), et alla le faire imprimer à Yokohama. C'est d'après ses dessins et par ses soins que furent créés les premiers types de caractères mobiles en langue coréenne ; en 1881, il fit publier la grammaire coréenne et un manuel de prières en 4 volumes, à l'usage des indigènes ; vers la fin de cette même année, il fut chargé d'organiser à Nagasaki une procure pour la Corée, et de la diriger, tout en continuant de faire imprimer des ouvrages religieux.
    Dans les derniers mois de 1885, il se rendit en Corée et fut placé à Séoul, dans la paroisse Saimoun-an ; il devint, en 1886, provicaire de la mission. De 1887 à 1896, il résida dans une autre paroisse de la capitale, à Tjyong-hyen ; il y installa une imprimerie, fit préparer l'emplacement de la cathédrale, bâtir une chapelle provisoire, élever la résidence épiscopale et un établissement pour les Sœurs de Saint-Paul de Chartres dont il était l'aumônier. En février 1890, après la mort de Mgr Blanc, il administra la mission pendant un an, ce qui ne l'empêcha pas de poursuivre ses divers travaux ; en 1891, par ses soins, l'église Saint-Joseph s'élevait sur la hauteur Yak-hyen, dans le faubourg du sud, et un séminaire était bâti à Ryong-san (Séminaire, grav., M. C., xlii, 1910, p. 403). En 1892, on posait la première pierre de la cathédrale de Séoul dont il avait dressé les plans (Eglise, grav., M. C., xxxvi, 1904, p. 97 ; xliii, 1911, p. 191), ainsi que ceux de la résidence construite à la même date, à Chemulpo.
    Il était encore plein d'activité, lorsqu'un accès de fièvre l'enleva, le 28 février 1896, à Séoul. Son caractère doux et aimable le faisait appeler \ le bon père Coste " ; il était également remarquable par sa piété, son humilité et sa prudence. Ses connaissances pratiques, son esprit d'ordre et d'application en firent un ouvrier apostolique très précieux.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1874 (déc.), p. 36 ; 1876, p. 42 ; 1881, pp. 13, 15 ; 1883, p. 77 ; 1886, p. 16 ; 1887, p. 26 ; 1889, p. 24 ; 1890, pp. 8, 310 ; 1891, pp. 25, 251 ; 1892, p. 272 ; 1894, p. 37 ; 1895, p. 44. - M. C., ii, 1869, p. 313 ; Ib., M. Delavay et les pirates, p. 332 ; xviii, 1886, Une fête en Corée, pp. 449, 461, 474. - A. M.-E., 1910, p. 211. - Sem. rel. Montpellier, 1869, Journal de voyage, pp. 32, 46, 54, 65.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1896, p. 361.
    Biographie. - Notice nécrologique sur le Père Coste, missionnaire apostolique, provicaire de la mission de Corée, né le 17 avril 1842, parti le 15 juillet 1868, mort le 28 février 1896 [par M. Poisnel miss. apost.]. - Imprimerie Gustave Firmin et Montane, Montpellier, 1896, in-8, pp. 32.


    "
    • Numéro : 987
    • Année : None