Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Joseph COSSERAT

[847]. COSSERAT, Jean-Joseph, né à Haillainville (Vosges) le 5 février 1840, fit ses études au petit séminaire de Senaide et au grand séminaire de Saint-Dié. Il entra minoré au Séminaire des M.-E. le 7 février 1861, fut ordonné prêtre le 10 janvier 1864, reçut sa destination pour la mission du Thibet, et partit le 15 mars de la même année. A peine était-il arrivé à Hong-kong, que sa destination fut changée par suite de la persécution qui sévissait au Thibet ; il alla au Tonkin occidental.
Add this
    [847]. COSSERAT, Jean-Joseph, né à Haillainville (Vosges) le 5 février 1840, fit ses études au petit séminaire de Senaide et au grand séminaire de Saint-Dié. Il entra minoré au Séminaire des M.-E. le 7 février 1861, fut ordonné prêtre le 10 janvier 1864, reçut sa destination pour la mission du Thibet, et partit le 15 mars de la même année. A peine était-il arrivé à Hong-kong, que sa destination fut changée par suite de la persécution qui sévissait au Thibet ; il alla au Tonkin occidental. Il fut secrétaire de Mgr Jeantet, travailla dans le district de Ke-so, et devint secrétaire de Mgr Theurel qui en octobre 1868, un peu avant sa mort, choisit le jeune missionnaire pour provicaire.
    Le 2 octobre 1872, il fut nommé supérieur du petit séminaire de Hoang-nguyen qu'il agrandit et transforma ; et, quand, en 1881, la plupart des constructions eurent été détruites par le typhon, il le réédifia. Il perfectionna l'enseignement et rendit la maison très prospère.
    Pendant un séjour qu'il fit au sanatorium de Béthanie, à Hong-kong en 1891, et un autre en France en 1893, afin de restaurer sa santé grandement affaiblie, il fit imprimer plusieurs petits ouvrages pour l'instruction et l'édification des séminaristes.
    De retour au Tonkin, tout en continuant de diriger le petit séminaire de Hoang-nguyen, il travailla aux Procès apostoliques des martyrs béatifiés en 1900, et aux Procès ordinaires des autres martyrs de la mission.
    Il mourut à Hanoï le 20 août 1897 ; son corps repose dans la chapelle du petit séminaire de Hoang-nguyen. Homme de jugement droit, de vertu forte, de régularité absolue avec un sens pratique développé, et une grande bonté sous des dehors parfois rudes, J.-J. Cosserat a accompli beaucoup de bien dans la mission du Tonkin occidental.
    Bibliographie. - Flores Historiæ ecclesiasticæ, seu Sanctorum historicæ lectiones, e variis Brevariis excerptæ et juxta ordinem chronologicum dispositæ. - Typis Societatis Missionum ad Exteros, Hong-kong, 1891, in-16, pp. xiii-479.
    Comp.-rend. : M. C., xxiii, 1891, p. 480.
    Rosæ annamicæ seu vitæ LXX Venerabilium Dei servorum, qui pro fide catholica, in Cocincina et Tunkino sunt passi. - Typis cartusiæ Mariæ de-Pratis, Monsterolii (Imprimerie N.-D. des Prés), Ern. Duquat, directeur, Neuville-sous-Montreuil, Pas-de-Calais, mdcccxciii, in-16, pp. viii-250.
    Comp.-rend. : M. C., xxv, 1893, pp. 348.
    La même année et à la même imprimerie de Montreuil, il fit imprimer les psaumes en latin. Chaque psaume était précédé d'un petit résumé également en latin des principales idées qu'il renfermait.
    < AUT > (Vie de saint François Xavier et neuvaine en son honneur [neuvaine de la grâce]). - Imprimerie de la mission, Ke-so, 1908, in-8, pp. 211.
    Notes bio-bibliographiques. - C.-R., 1882, pp. 54 et suiv. ; 1892, p. 159. - M. C., i, 1868, Troubles à Nam-dinh, p. 171 ; xiv, 1882, Procès de Béatification des martyrs annamites, p. 591 ; xv, 1883, p. 389 ; xxiii, 1891, p. 480 ; xxv, 1893, p. 348.
    Sem. rel. Saint-Dié, 1877, p. 281 ; 1883, pp. 504 et suiv. ; 1884, pp. 682, 685 ; 1892, p. 332 ; Ib., Ses publications, pp. 532, 534 ; 1893, p. 741 ; 1897, Son décès, p. 684.
    Le culte de N.-D. de Lourd., p. 167. - Hist. miss. Thibet, Tab. alph.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1897, p. 348.


    • Numéro : 847
    • Année : None