Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François CORDIER

[133]. CORDIER, François, naquit à Cuisery (Saône-et-Loire), et fut pendant quelque temps aumônier de Religieuses dans son diocèse d'origine, qui était alors Chalon-sur-Saône. Son entrée au Séminaire des M.-E. précéda sans doute d'assez peu de temps son départ qui serait, non pas de la fin de 1713, comme le porte la première partie du Mémorial, mais du 15 janvier 1714, d'après les Mémoires de M. Aumont.
Add this
    [133]. CORDIER, François, naquit à Cuisery (Saône-et-Loire), et fut pendant quelque temps aumônier de Religieuses dans son diocèse d'origine, qui était alors Chalon-sur-Saône. Son entrée au Séminaire des M.-E. précéda sans doute d'assez peu de temps son départ qui serait, non pas de la fin de 1713, comme le porte la première partie du Mémorial, mais du 15 janvier 1714, d'après les Mémoires de M. Aumont. Il s'embarqua à Saint-Malo, en mars 1714, pour le Tonkin occidental ; il n'y arriva qu'en septembre 1716, par suite de retards à Pondichéry, à Madras, et à Canton où il tomba malade.
    La persécution le força en 1719 de s'enfuir dans les montagnes ; en 1721, un chrétien atteint de folie étant allé à la cour parler du christianisme, le missionnaire, alors dans la province de Sontay, fut de nouveau en butte à la persécution ; sa résidence fut détruite en 1724, et plusieurs de ses chrétiens emprisonnés.
    En 1725, il est envoyé au Nghe-an, où il ne paraît pas être resté longtemps. La même année, il est chargé de diriger un des petits séminaires de la mission. Il mourut le 1er mai 1734, nous ignorons en quel lieu.
    \ Il était, a écrit Mgr Néez, d'un grand secours dans cette mission, où il a travaillé avec un zèle et une ferveur infatigables, malgré une santé fort faible et des infirmités continuelles, qui ne l'empêchaient pas de s'appliquer comme s'il eût joui d'une santé parfaite, travaillant jour et nuit, tant auprès de nos chrétiens que de nos écoliers et de notre clergé tonkinois. Son caractère particulier était une grande droiture et un grand amour de la vérité. "
    Notes bio-bibliographiques. - Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph.


    "
    • Numéro : 133
    • Année : None