Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph COMBOURIEU

[1628] COMBOURIEU Joseph Provicaire Honoraire du Laos -------------
Add this

    [1628] COMBOURIEU Joseph

    Provicaire Honoraire du Laos

    -------------


    [1628] Joseph COMBOURIEU naquit le O8 Août 1861, à Mur de Barrez, diocèse de Rodez, département de l'Aveyron. Il fut baptisé le lendemain, à la paroisse de Brommes. Ses parents, fermiers, habitaient ce petit bourg mais quittèrent cette localité pour s'installer à RAULHAC, diocèse de Saint Flour, département du Cantal. Ce déplacement de huit kms seulement, le faisait changer de diocèse et de département. A son entrée au Séminaire des Missions Etrangères, il habitait RAULHAC.

    En 1879, il entra au Grand Séminaire de Saint-Flour ; il y reçut les ordres mineurs, le O3 Juin 1882. Le O7 Septembre 1882, il arrivait au Séminaire des Missions Etrangères. Sous-Diacre le 22 Septembre 1883, diacre le 08 Mars 1884, il était ordonné prêtre le 20 Septembre 1884, et destiné au Vicariat Apostolique du Siam (Thailande) ; il quittait le séminaire de la rue du Bac, le 03 Décembre 1884.

    Il venait d'arriver à Bangkok. A ce moment, M. PRODHOMME , venu du LAOS avec une caravane de CHANS, disait à Mgr. VEY ses peines et ses espoirs et réclamait du renfort. L'Evêque ne pût mieux faire que de lui adjoindre ce jeune confrère. A cheval, M. COMBOURIEU suivit les CHANS jusqu'à KHORAT, puis jusqu'à OUBONE, et ensuite jusqu'à KH+M-K_M. En fin de compte, il arrivait à THARE, le 04 Mai 1885. Il devait y rester 54 ans.

    A cette époque, le LAOS était un pays fermé. Mr. GUEGO avait rassemblé au chef-lieu laotion de SAKONE de nombreux catéchumènes, pour la plupart esclaves délivrés. En raison des nombreuses tracasseries des mandarins, cette petite et jeune chrétienté, composée de viêtnamiens et de Thac-Nua,Laotiens du Nord, venait d'émigrer sur l'autre rive du lac, lorsque Mr. COMBOURIEU vint la rejoindre.

    Mr.GUEGO étant reparti rapidement pour KH+M-K_M, Mr PRODHOMME initia le jeune missionnaire à sa nouvelle vie, durant un mois, puis le confia à Mr.DABIN. En Octobre 1885, ce dernier repartait pour OUBONE, et Mr. COMBOURIEU, aidé d'un séminariste, restait seul à SAKONE.

    Il est impossible de suivre Mr. COMBOURIEU durant cette période. Mais, il tint tête à la persécution avec courage, rayonna au loin, et posa la première pierre de nouvelles chrétientés. Il eût le souci de donner une formation chrétienne solide à ces nouveaux chrétiens. On retrouve son nom dans les premiers registres de baptêmes des principales chrétientés de la région de SAKONE.

    De nouveaux missionnaires arrivant, Mr. COMBOURIEU fit porter ses efforts sur le centre de THARE et ses deux annexes THUNG-MON et NAPHO. De ces gens venus de partout, les instruisant avec patience,il en fit une communauté modèle. Il mit sur pied des groupes d'enfants de Marie, de mères de famille, une confrérie du Sacré-Coeur pour les hommes, il chercha des vocations. Pour ses écoles que rempliront plus de 400 élèves, il ne recula devant aucun sacrifice. Enfin, il fonda un couvent de religieuses laotiennes, ce qui fut son oeuvre de prédilection.

    En 1899, la mission du LAOS fut séparée de la Mission du Siam. THARE devint le centre du nouveau Vicariat Apostolique. En 1922, Mr. COMBOURIEU est nommé Provicaire de la Mission du Laos. A THARE, Mr. COMBOURIEU connut de grandes joies, il y vit des ordinations, et des grandes manifestations de foi . Il maintint ordre et discipline dans son troupeau ,et jugea les procès. Il n'oublia pas le matériel s'ingéniant à créer des ressources. Il a beaucoup bâti.En 1934, il célébra ses noces d'or, et ce fut un triomphe ! En 1938, à 77 ans,il résigna sa charge de Provicaire et de Curé de THARE, et il se retira comme aumônier, au couvent des Soeurs Laotiennes fondé par lui..

    Brusquement, en Juilllet 1939, la mort lui annonça sa venue. Il s'y prépara en toute sérénité. Le 04 Août 1939, Dieu rappelait à lui son fidèle serviteur. Ses obsèques furent solennelles, porté comme en triomphe sur les épaules de ses enfants. Il repose à THARE à la place qu'il avait lui même choisie..

    Homme d'une intelligence nette et précise, d'une volonté droite, d'une prudence toute auvergnate dans la préparation et la réalisation de ses projets, obstiné à poursuivre ses buts, conscient de ses droits et toujours prêt à les défendre, riche d'une foi profonde,fidèle aux principes d'une stricte économie, il cachait un coeur sensible et plein de bonté, sous une rude écorce !

    Il a été à la fondation même de la chrétienté et du village de THARE en 1885 ; il a accompagné le développement de cette chrétienté qui est devenue maintenant un Archidiocèse !. Digne compagnon de Mgr. PRODHOMME et de M. GUEGO, il ne leur fut pas inférieur par ses travaux. Il laisse une oeuvre qui honore sa mémoire !..


    COMBOURIEU

    Joseph

    (1861 - 1939)

    [1628]


    Références biographiques
    AME 1892 p. 614. 1911 p. 145. 1919-20 p. 259. 260 sq. 325. 326. 328. 340. 350. 1936 p. 43. 92. 1938 p. 187. 1939 p. 268. CR décembre 1884 p. 158. 1890 p. 267. 1900 p. 218. 219. 1901 p. 221. 1902 p. 247. 1903 p. 249. 1904 p. 238. 1905 p. 237. 1906 p. 224. 225. 1907 p. 259. 264. 1909 p. 220. 221. 1910 p. 254. 255. 387. 389. 390. 1911 p. 229. 230. 1912 p. 275. 1914 p. 120. 1915 p. 139. 1916 p. 159. 160. 1918 p. 109. 1919 p. 105. 1921 p. 121. 1922 p. 140. 141. 1923 p. 152. 153. 155. 1925 p. 130. 1926 p. 144. 224. 1928 p. 121. 146. 1929 p. 196. 299. 1930 p. 214. 220. 1931 p. 236. 238. 239. 1932 p. 266. 1934 p. 201. 1935 p. 204. 208. 1936 p. 195. 1938 p. 204. 1939 p. 189. 220. 268. 1940 p. 102. 104. 1947 p. 150. 282. BME 1923 p. 61. 1925 p. 58. 246. 507. 577. 1926 p. 259. 1927 p. 324. 451. 506. 576. 1928 p. 506. 696. 699. 1929 p. 186. 305. 1930 p. 250. 504. 505. 1931 p. 80. 308. 1932 p. 227. 304. 1934 p. 590. 591. 841. 843. 846. 1935 p. 64. 680. 749. 1936 p. 73. 216. 1937 p. 219. 453. 669. 1938 p. 275. 556. 1939 p. 295. 806. 807. 810. 1941 p. 696. 1953 p. 302. 1954 p. 528. 529. 530. 750. 753. 1956 p. 902. R. MEP. N° 123P7. EC1 N° 86. 88. 89. 96. 100. 407.

    Novembre 1993















    • Numéro : 1628
    • Année : None