Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

jules louis COLDRE

[1389]. COLDRE, Jules-Louis, naquit dans la paroisse Saint-Bénigne, à Dijon (Côte-d'Or), le 25 août 1855, fit ses études en vue de se présenter à l'école polytechnique ; mais se sentant appelé à la vocation apostolique, il entra laïque au Séminaire des M.-E. le 26 août 1875. Prêtre le 21 septembre 1878, il partit le 16 octobre suivant pour le Se-tchoan occidental. Il fut chargé des postes de Fen-tcheou 1879-1881, Loui-kiang 1881-1884, Choen-king 1884-1890, Sin-tchang 1890. Cette même année il revint en France. En 1894, il quitta la Société des M.-E.
Add this
    [1389]. COLDRE, Jules-Louis, naquit dans la paroisse Saint-Bénigne, à Dijon (Côte-d'Or), le 25 août 1855, fit ses études en vue de se présenter à l'école polytechnique ; mais se sentant appelé à la vocation apostolique, il entra laïque au Séminaire des M.-E. le 26 août 1875. Prêtre le 21 septembre 1878, il partit le 16 octobre suivant pour le Se-tchoan occidental. Il fut chargé des postes de Fen-tcheou 1879-1881, Loui-kiang 1881-1884, Choen-king 1884-1890, Sin-tchang 1890. Cette même année il revint en France. En 1894, il quitta la Société des M.-E.
    Il remplit pendant quelque temps les fonctions d'aumônier militaire à Dijon, puis s'attacha au journal La Croix (de Paris) et s'efforça de le propager. Il publia dans ce journal et dans d'autres, particulièrement dans l'Echo de Paris et dans la Revue de Paris, plusieurs articles sur l'Extrême-Orient, lors de la guerre russo-japonaise en 1904. Il mourut à Paris le 18 juillet 1908.
    Bibliographie. - Les salines et les puits de feu de la province du Se-tchoan. - Vve Ch. Dunod, éditeur, libraire des Corps nationaux des ponts-et-chaussées, des mines et des télégraphes, 49, quai des Augustins, Paris, 1891, in-8, pp. 92 [Extrait des Annales des Mines, mai-juin 1891].
    Notes bio-bibliographiques. - Chron. rel. Dijon, 1878-79, pp. 229, 278. - Sem. rel. Dijon, 1892, pp. 712, 726 ; 1893, pp. 421, 423, 485, 501 ; 1894, pp. 42, 181, 202, 425, 575, 677, 713, 730. - Comp.-rend. Congrès soc. intér. des Cath, 1891, 5e sect., Le pays des puits de feu dans la province du Se-tchoan (Chine), p. 257.


    • Numéro : 1389
    • Année : None