Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph Augustin CHEVALIER

[443]. CHEVALIER, Joseph-Auguste, vicaire apostolique du Maïssour, originaire d'Arc-et-Senans (Doubs), naquit le 16 mars 1814. Il fit ses études classiques à Ornans, et sa philosophie à Ecole. Après son ordination sacerdotale qui eut lieu à Besançon le 3 septembre 1837, il se présenta au Séminaire des M.-E. le 13 octobre suivant. Destiné au vicariat apostolique de la Côte de Coromandel, il partit le 3 septembre 1838, et fut placé dans le Maïssour. De Bangalore, sa résidence habituelle, il rayonna dans les districts de Mysore, Nagar, Ballapouram, etc.
Add this

    [443]. CHEVALIER, Joseph-Auguste, vicaire apostolique du Maïssour, originaire d’Arc-et-Senans (Doubs), naquit le 16 mars 1814. Il fit ses études classiques à Ornans, et sa philosophie à Ecole. Après son ordination sacerdotale qui eut lieu à Besançon le 3 septembre 1837, il se présenta au Séminaire des M.-E. le 13 octobre suivant. Destiné au vicariat apostolique de la Côte de Coromandel, il partit le 3 septembre 1838, et fut placé dans le Maïssour. De Bangalore, sa résidence habituelle, il rayonna dans les districts de Mysore, Nagar, Ballapouram, etc. En 1844, il assista au synode de Pondichéry. Le Maïssour étant, en 1845, devenu une mission distincte, il en fit partie, et fut chargé de former un séminaire indigène à Bangalore, tout en s’occupant des chrétiens de cette ville.

    En 1852, il devint chapelain militaire à Bangalore, en remplit les fonctions pendant vingt-deux ans, et publia plusieurs opuscules pour les soldats. Il employa son traitement à la construction de la chapelle de Nagar, de celle du séminaire, et de l’église Saint-François-Xavier à Bangalore (Chapelle de Nagar, Eglise Saint-François-Xavier, grav., Hist. miss. Inde, v, pp. liii, lxxix). En 1859, il commença, en grande partie avec ses ressources personnelles, l’Institut des frères de Saint-Joseph pour l’instruction de la jeunesse (Noviciat des Frères, grav., Hist. miss. Inde, v, p. lv). En 1869, il fut choisi comme provicaire par Mgr Charbonnaux.

    Le 11 novembre 1873, il fut nommé évêque d’Hiérapolis et vicaire apostolique du Maïssour, et le 1er mars 1874 sacré à Bangalore. A l’époque de la grande famine de 1876-1878, il multiplia ses aumônes, augmenta le nombre des orphelinats, acquit des terres pour y établir des familles indigentes, et fonda une colonie agricole. Très fatigué par ses tournées pastorales, il fut atteint d’une pleurésie le 18 mars 1880, et le 25 du même mois, il mourut à Bangalore. On l’inhuma dans le chœur de la cathédrale, au pied de l’autel de Saint-Patrick.

    Armes. — Il n’en avait pas. Son sceau représentait le monogramme des M.-E.

    Bibliographie. — Les deux premiers ouvrages et le dernier ont été imprimés à l’imprimerie de la mission, Bangalore.

    Primary civility or Manual of true politeness [traduction]. — 1861, in-12, pp. 61.

    A biographical sketch of the late right Rev. Charbonneau (sic), bishop of Jassen and first vicar apostolic of the provinces of Mysore and Coorg, in the East Indies. — Printed at the Bangalore Examiner press, by L. J. G. Santineer, printer, 1874, in-8, 2 ff. n. ch. + pp. 42.

    Publiés sous sa direction­ :

    History of the Old Testament. — In-8, pp. 108.

    Manual of the christian soldiers. — In-12.

    Notes bio-bibliographiques. — C.-R., 1872, p. 5­ ; 1874 (janv.), p. 5­ ; 1874 (déc.), pp. 33, 34­ ; 1875, p. 48­ ; 1876, p. 40­ ; 1877, pp. 41, 43, 66­ ; 1878, p. 47­ ; 1879, p. 63. — A. P. F., l, 1878, p. 119. — A. S.-E., xxix, 1878, p. 41­ ; xxxi, 1880, p. 287. — M. C., vi, 1874, p. 4­ ; ix, 1877, Famine, p. 589­ ; x, 1878, p. 9­ ; xii, 1880, p. 240.

    Sem. rel. Besançon, 1880, Lettre pastorale de Mgr Paulinier annonçant sa mort, pp. 265, 277. — Sem. rel. Montauban, 1878, p. 6. — Assoc. des anc. prof. et él. Ornans, 1886, Notice, p. 18.

    Hist. miss. Inde, Tab. alph. — Vie de Mgr de Marion-Brésillac, pp. 187, 247, 321 et suiv. — Un martyr fr.-comtois, M. Rigaud, p. 209.

    Collect., 3 juin 1876­ : n° 1476.

    Notice nécrologique. — C.-R., 1880, p. 99.

    • Numéro : 443
    • Année : None