Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

André Jules CHAUDIER

[1849]. CHAUDIER Jules (1866-1949), né le 24 octobre 1866 aux Villettes (Haute-Loire), admis en 1886 au Séminaire des M.-E., ordonné prêtre le 21 septembre 1889, partit le 13 novembre suivant pour le Se-tchuan. En 1898, il fut chargé du district de Tong Hiang. En 1900, il devint supé-rieur du grand séminaire, mais, en 1902, épuisé, il démissionna de sa charge et accepta le poste de Tou Eul Pin, dans les montagnes du Ou Chan. En 1912, il fut chargé de la chrétienté de la préfecture à Fou-tcheou, et, en 1916, devint curé de la cathédrale.
Add this
    [1849]. CHAUDIER Jules (1866-1949), né le 24 octobre 1866 aux Villettes (Haute-Loire), admis en 1886 au Séminaire des M.-E., ordonné prêtre le 21 septembre 1889, partit le 13 novembre suivant pour le Se-tchuan. En 1898, il fut chargé du district de Tong Hiang. En 1900, il devint supé-rieur du grand séminaire, mais, en 1902, épuisé, il démissionna de sa charge et accepta le poste de Tou Eul Pin, dans les montagnes du Ou Chan. En 1912, il fut chargé de la chrétienté de la préfecture à Fou-tcheou, et, en 1916, devint curé de la cathédrale. En 1922, il reprit la fonction de supérieur du grand séminaire. En 1928, malade, il regagna la France et se retira à Montbeton, où il mourut le 23 août 1949.



    • Numéro : 1849
    • Année : None