Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Isidore Adolphe CHARRON

CHARRON Isidore (1867-1952) Japon [1982]. CHARRON Isidore, Adolphe, est né le 14 mars 1867 à Saint Hilaire-sur-Erre, au diocèse de Séez (Orne). Il entra laïque au Séminaire des Missions Étrangères, le 14 septembre 1887. Tonsuré le 22 septembre 1888, minoré le 21 septembre 1889, il fut ordonné sous-diacre le 28 septembre 1890, diacre le 21 février 1891 et prêtre le 27 septembre suivant. Destiné à la mission d'Osaka, il partit le 25 novembre 1891 et arriva à Osaka au début de janvier de l'année 1892.
Add this
    CHARRON Isidore (1867-1952)
    Japon

    [1982]. CHARRON Isidore, Adolphe, est né le 14 mars 1867 à Saint Hilaire-sur-Erre, au diocèse de Séez (Orne). Il entra laïque au Séminaire des Missions Étrangères, le 14 septembre 1887. Tonsuré le 22 septembre 1888, minoré le 21 septembre 1889, il fut ordonné sous-diacre le 28 septembre 1890, diacre le 21 février 1891 et prêtre le 27 septembre suivant. Destiné à la mission d'Osaka, il partit le 25 novembre 1891 et arriva à Osaka au début de janvier de l'année 1892.

    En 1894, le Père Charron faillit mourir de la fièvre typhoïde, dont il fut longtemps à se remettre. Une fois guéri, il fut envoyé à Uwajima pour remplacer le Père Birraux. Agrégé définitivement à la Société en 1895, il reçoit en 1898 une nouvelle nomination qui l'envoie remplacer le Père Ferrand à Matsuyama. En 1907, il est chargé d'organiser le district de Himéji. C'est de cette période \Matsuyama-Himeji" que date la parution de quelques livres destinés à favoriser l'étude du français, "Exercices gradués-choix de fables de La Fontaine", vocabulaire français, etc. et aussi une traduction de l'"Histoire de l'Église" de Darras, parue en deux volumes.

    La guerre de 1914-18 eut pour conséquence de lui amener des prisonniers allemands ou autrichien. En 1929, fatigué, il demande à être déchargé du district de Himeji et à se retirer provisoirement à la procure de Kobé. Au bout d'une année, les forces revenues, il partit s'installer à Naba, port où des dockers catholiques, originaires de Nagasaki, étaient venus chercher du travail. Il y resta jusqu'en 1943. À nouveau tombé malade, il entra à l'hôpital tenu par les Soeurs de la Charité. Il y décéda le 4 août 1952.

    Références biographiques

    AME 1892 p. 437. 1911 p. 274. CR 1891 p. 240. 1892 p. 57. 74. 1893 p. 88. 1894 p. 82. 87. 95. 1895 p. 85. 102. 1896 p. 87. 88. 1897 p. 70. 1898 p. 69. 1900 p. 32. 33. 1901 p. 38. 1902 p. 42. 1904 p. 28. 1907 p. 38. 1908 p. 19. 1909 p. 34. 1912 p. 32. 1915 p. 23. 1916 p. 25. 1919 p. 13. 1920 p. 11. 1929 p. 21. 1930 p. 20. 1936 p. 20. 1952 p. 95. 1953 p. 14. BME 1924 p. 562. 1925 photo p. 63. 1935 p. 791. ECM 1943 p. 380. A. Fides 3 nov. 1951. EC1 N° 524.

    "
    • Numéro : 1982
    • Année : None