Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Nicolas CHARMOT

[91]. CHARMOT, Nicolas, missionnaire en Chine et procureur à Rome, le prêtre de la Société des M.-E. qui a le plus écrit sur la question des Rites chinois, était originaire de Chalon-sur-Saône, où il naquit vers 1655. Son départ de Paris pour la Chine date de janvier 1685, et de Port-Louis du 13 février suivant.
Add this
    [91]. CHARMOT, Nicolas, missionnaire en Chine et procureur à Rome, le prêtre de la Société des M.-E. qui a le plus écrit sur la question des Rites chinois, était originaire de Chalon-sur-Saône, où il naquit vers 1655. Son départ de Paris pour la Chine date de janvier 1685, et de Port-Louis du 13 février suivant.
    A peine arrivé à Canton, il écrit de longues relations sur l'état des missions. A la fin de 1686, il est envoyé à Rome, pour demander la nomination de nouveaux vicaires apostoliques. Trois ans plus tard, il repart pour la Chine, emportant les instructions des directeurs du Séminaire des M.-E., relatives au Règlement de la Société, ainsi que la convention du 13 mars 1689, passée entre les directeurs du Séminaire des M.-E. et les Jésuites, par devant le P. de La Chaise. Cette convention ne fut pas admise par les vicaires apostoliques.
    De retour à Canton, il remplit les fonctions de procureur tout en exerçant le ministère ; il travaille à Chao-tcheou dans le Kouang-tong ; à Hing-hoa, à Chan-lo et à Fou-tcheou dans le Fo-kien ; il a des relations épistolaires avec les Jésuites, les Franciscains, les Dominicains. En 1693, il écrit des mémoires sur la question des Rites et les envoie à Rome ; en même temps, il tient un Journal, dans lequel il insère la plupart des petits faits qu'il entend raconter sur les missions et les missionnaires.
    En 1695, il repart pour Rome ; il y arrive à la fin de 1696 ou au commencement de 1697. Dès lors, son existence se passe tout entière dans cette ville, où il est un procureur actif.
    Il renseigne très fréquemment les directeurs du Séminaire des M.-E. sur ce qui se passe à Rome et peut les intéresser ; il fréquente les principaux personnages de la Cour pontificale, l'ambassade de France, etc. ; mais surtout, il s'occupe de la question des Rites, et multiplie les démarches, les lettres, les mémoires pour obtenir la condamnation de l'opinion soutenue par les Jésuites (Voir BRISACIER (DE) J.-C., LIONNE (DE), MAIGROT Ch.).
    Il commence par présenter, le 17 février 1697, le mandement de Maigrot contre les Rites (déjà présenté par Quémener), avec une supplique au Pape. Le 19 mars suivant, il adresse un mémoire aux Cardinaux, exposant les raisons qui doivent hâter l'examen de l'affaire. Les pièces fournies par Charmot sont communiquées aux Jésuites, qui sollicitent quelque délai pour y répondre (Epistola Thyrsi Gonzalès, 28 juin 1697). Le 3 juillet, la Propagande lui demande un nouveau mémoire, et il compose le traité Veritas facti, qu'il présente le 6 août. A cette époque, il réplique à la lettre que le Général des Jésuites a adressée à l'assesseur du Saint-Office (Responsio ad Epistolam R. P. P. Præpositi Gener). Le 12 septembre, le procureur général de la Compagnie de Jésus envoie une nouvelle pièce (Alter libellus supplex Proc.), à laquelle Charmot répond onze jours plus tard, le 23 septembre (Responsio ad Libellum sup. Proc.). Le 31 octobre suivant, il remet à l'assesseur du Saint-Office un sommaire, Varii actus, des points condamnés par le mandement de Maigrot.
    Le 29 juillet 1698, il répond aux Observationes in Mandatum, du P. Dez ; son travail a pour titre : Notæ in Observationes etc. A un mémoire des Jésuites, Libellus supplex, daté du mois de mai 1698, et présenté au mois d'août au Saint-Office, ainsi qu'à un nouveau travail du P. Dez, Observationes residuales, il oppose deux écrits ; il intitule le premier Breves Notationes etc., et le second Dispunctio etc.
    Le 10 août 1699, les directeurs du Séminaire des M.-E. ayant publié leur première lettre en réponse à certaines déclarations des Jésuites, Charmot la présenta au Pape le 29 du même mois. Puis vinrent les Vindiciæ Scriptorum, 2 septembre 1699, qui répondirent aux Eclaircissements pour la Cie de Jésus, écrits d'abord en italien. Dans les mois d'août et de septembre de cette même année, les Jésuites donnèrent aussi en italien quatre autres mémoires, auxquels Charmot répliqua le 16 novembre suivant, par les Secundæ Vindiciæ. On raconte que les Jésuites voulurent le faire rappeler de Rome par Louis XIV, et que, par l'intermédiaire de Mme de Maintenon, Tiberge obtint qu'il y restât. Les décisions pontificales du 20 novembre 1704 et du 25 septembre 1710, données sur les Rites dans le sens que désirait Charmot, lui furent une grande satisfaction.
    Il mourut à Rome dans sa charge de procureur, le 28 juin 1714, après avoir supporté courageusement pendant plusieurs années de pénibles infirmités. Quelques publications, entre autres Lettre de M. de Lionne, du 14 novembre 1693, et Primo Memoriale lui donnent à tort le titre de directeur du Séminaire des M.-E.
    Bibliographie. - Primo Memoriale del Sig. Charmot a N. Sig. alla Santita di N. S. Papa Innocenzio XII, per Nicolo Charmot uno de direttori del Seminario delle Missioni Straniere di Parigi, missionario apostolico, procurator generale de vescovi, e vicarj apostolici francesi dell' Asia orientale, Presentato a 17 febbrajo 1697. Raccolta, p. 1.
    Sacræ Congregationi Sancti-Officii pro Nicolao Charmot, etc., oblat. die 19 martii 1697. Historia cultus Sin., pp. 437-472.
    Responsio ad Epistolam Reverendissimi Patris Præpositi Generalis Societatis Jesu scriptam ad R. D. D. assessorem Sancti-Officii, S. Congreg. S. Officii pro Nicolao Charmot etc., oblat. die 6 augusti 1697, Raccolta, pp. 15-25 ; Historia cultus Sin., pp. 505-520.
    Veritas facti circa quosdam Sinarum usus controversos, probata ex ipsis Scriptoribus Societatis Jesu. Juxta decretum 3 julii 1697 S. Congreg. S. Officii, Pro Nicolao Charmot etc., oblat. die 6 augusti 1697. Raccolta, pp. 25-45 ; Historia cultus Sin., pp. 473-504.
    Responsio ad Libellum supplicem a R. P. Procuratoris Generalis Societatis Jesu, S. Congreg. S. Officii pro Nicolao Charmot, etc., oblat, die 23 septembris 1697. Raccolta, pp. 52-64 ; Historia cultus Sin., pp. 520-535.
    Varii actus a Sinis in cultu Confucii philosophi et progenitorum defunctorum fieri soliti, ob quos idem cultus Edicto provisionali Rev. Caroli Maigrot vicarii apostolici Fokiensis prohibetur, una cum aliis quibusdam ad eorumdem Sinarum religionem et doctrinam pertinentibus, de quibus in eodem Edicto statuitur. S. Congreg. S. Officii oblat. die 30 septembris 1697. Tradit. R.P.D. Bernino, assessori, die 31 octobris 1697. Raccolta, pp. 65-72 ; Historia cultus Sin., pp. 535-545.
    Notæ in Observationes a Reverendissimis Patribus Societatis Jesu, Sacræ Congregationi Sancti-Officii exhibitas in Mandatum Illustrissimi ac Reverendissimi Domini Maigrot, vicarii apostolici episcopi Cononensis electi, a Nicolao Charmot, ejusdem Reverendissimi Domini Maigrot aliorumque episcoporum ac vicariorum apostolicorum gallorum Asiæ Orientalis procuratore generali, S. Congreg. S. Officii oblat. die 29 mensis julii 1698. Historia cultus Sin., pp. 1-175.
    Breves Notationes in præcipua loca Observationum residualium Societatis Jesu contra mandatum Reverendissimi Domini Caroli Maigrot, vicarii apostolici provinciæ Fokiensis Sinarum, et in episcopum Cononensem nuper electi, a Nicolao Charmot, ejusdem Reverendissimi Domini Maigrot aliorumque episcoporum ac vicariorum apostolicorum gallorum procuratore generali, S. Congreg. S. Officii oblat. die 7 mensis octobris 1698. Historia cultus Sin., pp. 177-278.
    Dispunctio quorumdam Locorum Libelli supplicis quem Patres Societatis Summo Pontifici, super rebus et controversiis sinensibus obtulerunt, velut compendiolum grandioris voluminis S. Congregationi Sancti Officii antea ab eis oblati, per Nicolaum Charmot, Reverendissimi Domini Maigrot aliorumque episcoporum ac vicariorum apostolicorum gallorum Asiæ Orientalis procuratorem generalem ; oblat. S. Congreg. S. Officii die 22 mensis octobris 1698. Historia cultus Sin., pp. 279-331.
    Vindiciæ Scriptorum contra Dilucidationes pro S. J. super rebus et ritibus sinensibus idiomate italo nuper exhibitas, oblat. S. Congreg. S. Officii die 2 septembris 1699. Raccolta, pp. 103-146.
    Secundæ Vindiciæ Scriptorum Nicolai Charmot procuratoris generalis Reverendissimi Domini Maigrot aliorumque episcoporum ac vicariorum apostolicorum gallorum Asiæ Orientalis, contra varia Scripta idiomate italo a Reverendissimis Patribus Societatis Jesu exhibita, circa usum vocabulorum Tien, Coelum, et Xang-ti, supremus Imperator ; necnon Tabellarum inscriptarum Kingtien Coelum colito, oblat. S. Congreg. S. Officii die 18 novembris 1699. Raccolta, pp. 151-209 ; Continuatio Historiæ cult. Sin., p. 65.
    Dichiarazione del signor Nicolo Charmot missionario apostolico, e procuratore generale in Roma de vescovi vicarj, e missionarj apostolici francesi delle Missioni Straniere, etc., contro una lettera sotto nome del Padre F. Bonaventura di Roma, missionario della Cina [Datée du 3 août 1710, s. l. n. d.]. - In-4, pp. 6.
    Mémoires et Lettres des Jésuites sur les mêmes sujets :
    Primo Memoriale del P. Procuratore generale della Compagnia, alla S. Congreg. del S. Offizio, present. a 2 di maggio 1697. Raccolta, p. 12.
    Libellus supplex rev. admodum Patris Procuratoris generalis Societatis Jesu, S. Congreg. S. Officii, oblat. die 2 maii 1697 [en latin et en italien]. Historia cultus Sin., pp. 545-547.
    Lettera del P. Generale de Giesuiti a Monsig. Bernini assessore de S. Offizio, 28 guigno 1697. Raccolta, p. 13.
    Memoriale con Riposta del Procurator Generale della Compagnia di Giesù, alle istanze fatte per parte di Mons. Maigrot, vicario apostolico nella provincia di Fokien nel regno della Cina, present. a 12 settembre 1697. Raccolta, pp. 46-52.
    Alter Libellus supplex Procuratoris Generalis Societatis Jesu, oblatus die 12 septembris 1697 [en latin et en italien]. Historia cultus Sin., pp. 548-565.
    De Ritibus Sinensium erga Confucium philosophum, et progenitores mortuos, Alexandri Papæ VII, decreto permissis, adversus librum inscriptum, Historia cultus Sinensium, etc. - Leodii, mdcc, in-12, pp. 388.
    Contient :
    Secunda pars, pp. 81-388 : Observationes in singula Mandati Maigrotiani capita quæ sunt septem.
    [Ce sont les Observationes in Mandatum Rmi C. Maigrot... a Societate Jesu exhibitæ mense februario i698, travail du P. Dez ; imprimé avec quelques modifications.]
    Libellus supplex a Societate Jesu, Sanctissimo oblatus mense maio anni 1698, super rebus et controversiis sinensibus, velut compendiolum grandioris voluminis S. Congreg. S. Officii antea exibiti. Historia cultus Sin., pp. 573-676.
    Dilucidationes pro Societate Jesu super rebus, et ritibus sinensibus. Exhibitæ die 13 julii 1699. Raccolta, pp. 72-102.
    Notizie interno all' uso delle voci cinesi Tien Coelum et Xamti Alti Dominus o' vero supremus Imperator. 23 août 1699.
    Notizie circa l'uso delle Tabelle colle parole cinesi King-Tien Coelum Colito. 24 août 1699.
    Ristretto delle notizie circa l'uso della voce cinese Xamti che significa Supremus Imperator o vero Alti Dominus, e della voce Tien che significa Coelum, present. alla S. Congreg. del S. Offizio, dalla Compagnia di Giesu in settembre 1699. - In-12, pp. xxix.
    Breve Ristretto delle notizie gia dedotte circa l'uso delle Tabelle colle parole cinesi King-Tien Coelum Colito, present. alla S. Congreg. del S. Officio in settembre 1699. - In-12, pp. xvi.
    [On trouve des Extraits en latin de ces 4 écrits, avec des annotations, dans Continuatio Historiæ cult. Sin., pp. 72 et suiv.]
    Expositio facti de controversiis sinensibus secundum Patres Societatis Jesu, adjuncta ad relationem facti de iisdem in S. Congreg. particulari exhibitam et ex mandato SS. D. N. Innocentii XII, ipsis communicatam, 1700.
    [Se trouve dans le manuscrit 2813, à la Bibliothèque Mazarine. Biblioth. Sinica, 1re édit. col. 377.]
    Notes bio-bibliographiques. - Lettre de Mess. des M.-E. [édit. mdcc, in-16], Mémoire des écrits présentés à Rome par M. Charmot sur les idolâtries et sur les superstitions chinoises, p. 151. - Journ. du voy de Siam, p. 271. - Hist. des relat. de Chine, Tab. alph. - Hist. gén. Egl. cath., ix., p. 478. - Hist. gén. miss. cath., ii, 2e part., p. 439. - Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. - Lett. à l'év. de Langres, pp. 147 et suiv.


    • Numéro : 91
    • Année : None