Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

gustave marie joseph CHABAUTY

[1381]. CHABAUTY, Gustave-Marie-Joseph. La Société des M.-E. compte trois missionnaires de ce nom : deux frères, Gustave et Ludovic, et leur neveu Vincent. Celui dont il est ici question naquit le 1er avril 1850, à Vezins (Maine-et-Loire), fit ses études à Mongazon et au grand séminaire d'Angers, où il se trouvait depuis un an lorsqu'éclata la guerre de 1870. Il s'engagea dans les zouaves pontificaux (volontaires de l'Ouest), et, les hostilités terminées, reprit sa place au séminaire.
Add this
    [1381]. CHABAUTY, Gustave-Marie-Joseph. La Société des M.-E. compte trois missionnaires de ce nom : deux frères, Gustave et Ludovic, et leur neveu Vincent. Celui dont il est ici question naquit le 1er avril 1850, à Vezins (Maine-et-Loire), fit ses études à Mongazon et au grand séminaire d'Angers, où il se trouvait depuis un an lorsqu'éclata la guerre de 1870. Il s'engagea dans les zouaves pontificaux (volontaires de l'Ouest), et, les hostilités terminées, reprit sa place au séminaire. Après son ordination sacerdotale, qui eut lieu le 20 décembre 1873, il fut professeur pendant quatre ans au pensionnat Saint-Urbain, à Angers.
    Il entra au Séminaire des M.-E. le 15 octobre 1877, dix-sept mois après la mort de son frère qu'il alla remplacer au Se-tchoan méridional, le 4 septembre 1878. Il fut placé, de 1879 à 1880, à Se-mong ; à partir de 1880, il administra le district de Jen-cheou. Il mourut dans cette ville le 13 mai 1885.
    Notes bio-bibliographiques. - A. M.-E., 1909, p. 38. - Sem. rel. Angers, 1885, Sa mort, p. 783.
    Notice nécrologique. - C.-R., 1885, p. 198.


    • Numéro : 1381
    • Année : None