Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Alexandre CARDOT

CARDOT Alexandre (1857 - 1925) [1420] CARDOT Alexandre, naquit à Fresse (Haute-Saône), le 9 janvier 1857, dans une famille profondément chrétienne. Il fut l'aîné de huit enfants. De bonne heure, il devint \grand'servant de messe". Vers l'âge de quatre ans, il fut envoyé à l'école du village. Le 16 avril 1866, il fit sa première communion. En novembre de la même année, il commença l'étude du latin chez le vicaire de la paroisse. En 1868, il entrait au Petit Séminaire de Luxeuil et cela avec la ferme intention de se faire missionnaire. "
Add this
    CARDOT

    Alexandre

    (1857 - 1925)

    [1420] CARDOT Alexandre, naquit à Fresse (Haute-Saône), le 9 janvier 1857, dans une famille profondément chrétienne. Il fut l'aîné de huit enfants. De bonne heure, il devint \grand'servant de messe". Vers l'âge de quatre ans, il fut envoyé à l'école du village. Le 16 avril 1866, il fit sa première communion. En novembre de la même année, il commença l'étude du latin chez le vicaire de la paroisse. En 1868, il entrait au Petit Séminaire de Luxeuil et cela avec la ferme intention de se faire missionnaire.

    La guerre de 1870 vint interrompre le travail. Luxeuil dût être fermé. Cependant, pour garder le Séminaire, il y revint avec quelques condisciples. En novembre 1872, il entra au Grand Séminaire de Vesoul où il demeura deux ans. Il entra aux Missions Etrangères en 1874, le 11 septembre.

    En 1878, il fut envoyé à Rome comme socius du procureur général. Enfin le grand jour arriva : il fut ordonné prêtre le 20 septembre 1879. Avec le Père Freynet, il quitta la France au mois de novembre suivant et arriva à Rangoon le 16 décembre de la même année.

    Dès le lendemain, le Père Cardot fut envoyé à Bassein pour étudier l'anglais. En mai 1880, il était transféré à Kyontelot chez le Père Cartreau pour ses études de birman. De 1880 à 1883, le Père Cardot fut déplacé plusieurs fois : Bassein, Rangoon, Bassein et à la fin de 1883, il allait à Moulmein, remplacer le Père Gandon, où il demeura jusqu'à sa nomination de coadjuteur de Mgr. Bigandet en 1893. Il fut sacré en juin 1893 et quelques mois plus tard, à la mort de Mgr. Bigandet (en mars 1894), il prit en main le gouvernement du vicariat. Il devenait ainsi le deuxième vicaire apostolique de la Birmanie méridionale.

    La Mission de Rangoon était établie sur des bases solides. Il ordonna l'établissement dans tous les postes de la Mission de l'oeuvre de l'Apostolat de la Prière et la dévotion au Sacré Coeur.

    Il n'y avait pas encore de Séminaire, aussi, Mgr. Cardot décida l'ouverture d'un Séminaire à Moulmein. Une de ses premières préoccupations fut l'éducation de la jeunesse. Aussi, il multiplia les écoles dans les différents postes de la Mission. Il fonda alors une congrégation de religieuses indigènes à Bassein.

    Puis, en 1897, ce fut l'arrivée des premières Petites Soeurs des Pauvres qui s'établirent non loin de la Cathédrale.

    Emu par la misérable condition des lépreux, Mgr. Cardot songea à leur procurer aussi un asile ; en 1898, les bâtiments étaient prêts à recevoir les malades. A son retour d'une visite ad limina, il amena avec lui neuf Soeurs Franciscaines Missionnaires de Marie et l'asile fut ouvert.

    La Cathédrale était plutôt une vieille église. Mgr. Cardot, après de nombreuses tractations, put commencer une nouvelle Cathédrale. Il eut la bonne fortune d'obtenir de Paris le Père Janzen, ancien architecte qui avait quitté sa profession pour se vouer aux Missions. L'oeuvre fut menée à bonne fin et la Cathédrale de Rangoon est aujourd'hui encore (1994) la plus belle des Missions.

    Pour la formation des prêtres, Mgr. Cardot avait donné des directions et des avis pleins de sagesse. Il en fit un Directoire. Ce Vade-Mecum perpétuera son nom et sa mémoire dans la Mission de Birmanie. Le 25ème anniversaire de son épiscopat fut l'occasion de grandes fêtes.

    Mgr. Cardot fut un homme de grande foi, un homme d'étude. Mais malgré tout, on ne peut pas ne pas souligner ses moments d'impatience. Alors, il fallait laisser passer l'orage et tout revenait dans l'ordre.

    Nous sommes en 1925, sa santé laisse à désirer. Il était allé à Moulmein pour se reposer; il y eut un mieux, mais ce fut de courte durée. Mgr. Cardot rendait son âme le 18 octobre 1925. Mgr. Perroy, son co-adjuteur, lui succédait.

    Mgr. Cardot repose maintenant à Moulmein. Il était âgé de 68 ans. Il avait été en Mission durant 45 ans et avait 32 ans d'épiscopat.





    Références biographiques
    AME 1894 p. 129. 1895 p. 285. 1896 p. 620. 1897 p. 642-656. 670. 1898 p. 86. 91. 92. 174. 231. 276. 1900 p. 61. 1902 p. 231 (art.). 279. 1905 p. 133. 1906 p. 32. 1910 p. 210. 1911 p. 32. 1912 p. 144. 150. 153. 207. 238. 241. 273. 275. 320. 330. photo p. 112. 1913 p. 156. 1915-16 p. 149. 1917-18 p. 287. 1919 p. 283. 1925 p. 14. 240. 1930 p. 174. 175. 176. 178. 1934 p. 25. 1937 p. 107. 109. photo p. 108. 1938 p. 33. 55. 56. 57. 1939 p. 151. CR 1879 p. 75. 1886 p. 117. 226. 1890 p. 155. 1893 p. 3. 227. 1894 p. 240. 255. 256. 312. 324. 325. 1895 p. 259-276. 1896 p. 257. 260-274. 387. 388. 389. 390. 1897 p. 205. 220-227. 1898 p. 212-220. 1899 p. 244. 285. 361. 362. 364. 365. 1900 p. 190-201. 353. 354. 388. Mandalay 1900 p. 201-207. 1901 p. 197-209. 385. 386. 387. 388. Mandalay 209-216. 1902 p. 224-236. 253. Mandalay 236-243. 1903 p. 227-238. 300. 395. 396. 397. 1904 p. 223-230. 234. 301. 332. 335. 388. 1905 p. 213-225. 382. 386. 1907 p. 235-246. 318. 339. 1908 p. 216. 222. 1909 p. 208-215. 347. 1910 p. 229-241. 1911 p. 206-220. 328. 329. 367. 372. 375. 1912 p. 200. 202. 250-263. 310. 1913 p. 258-268. 412. 414. 1914 p. 106-112. 173. 176. 1915 p. 124-130. 247. 248. 250. 1916 p. 144-154. 174. 225. 1917 p. 118-124. 167. 168. 225. 1918 p. 95-100. 169. 170. 1919 p. 94-100. 164. 189. 1920 p. 65. 90. 1921 p. 111. 113. 114. 148. 1922 p. 129. 134. 209. 1923 p. 139. 148. 1924 p. 114. 124. 197. 1926 p. 169. 1927 p. 208. 209. 1929 p. 281. 282. 290. 1930 p. 274. 321. 1931 p. 290. 291. 1933 p. 303. 1938 p. 276. 1947 p. 167. 1949 p. 172. BME 1922 p. 3. 315. 446. 513. 641. photo p. 17. 1923 p. 659. 1924 p. 57. 126. 539. 1925 p. 572. 573. 779. 780. 781. 787. 1949 p. 149. 1951 p. 741. 1956 p. 1035. 1961 p. 591. EC1 N° 9. 95.

    Bibliographie
    "Directoire de la Birmanie méridionale". 99 pages. Hong-Kong, Nazareth.
    MC 1908 pp. 572. 574. 580. 582.

    "
    • Numéro : 1420
    • Année : None