Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Alphonse Auguste CANTALOUBE

[ 2982 ] CANTALOUBE Alphonse, Auguste Missionnaire Tonkin Occidental (Hanoï) ------- Alphonse, Auguste CANTALOUBE naquit le 7 juin 1882, sur la paroisse Le Mauron, commune de Maleville, diocèse de Rodez, département de l'Aveyron.
Add this

    [ 2982 ] CANTALOUBE Alphonse, Auguste

    Missionnaire

    Tonkin Occidental (Hanoï)

    -------

    Alphonse, Auguste CANTALOUBE naquit le 7 juin 1882, sur la paroisse Le Mauron, commune de Maleville, diocèse de Rodez, département de l'Aveyron.

    Le 18 septembre 1903, il entra laïque, au séminaire des Missions Etrangères. Tonsuré le 23 septembre 1904, minoré le 23 septembre 1905, sous-diacre le 23 février 1907, diacre le 29 juin 1907, ordonné prêtre le 21 septembre 1907, il reçut sa destination pour le vicariat apostolique du Tonkin Occidental (Hanoï) qu'il partit rejoindre le 4 décembre 1907.

    Eprouvé dans sa santé, après les premières années de ministère actif, M. Cantaloube dut rentrer en France. Mais, il regagna sa mission en 1913. En 1919, il exerçait son ministère à 11 kms au sud de Hanoï, près du Fleuve Rouge, dans la léproserie de Tê-Truong (Khuyên-Luong) qui comptait alors 300 malades. Il y construisit une coquette chapelle.

    Vers la fin de 1928, l'Administration du Protectorat estimant que la léproserie de Tê-Truong (Khuyên-Luong) était installée sur un terrain exposé aux inondations, la transféra dans la province de Bac-Ninh, Centre d'une des Missions Dominicaines espagnoles. De ce fait, M. Cantaloube devenu libre, fut nommé Procureur-Econome de la Communauté Centrale de Kê-So, et aumônier du Couvent des Amantes de la Croix.

    Le 21 septembre 1932, M. Alphonse Cantaloube, célébra ses noces d'argent sacerdotales, après s'y être préparé par une retraite au monastère de Phuoc-Son. A la fin de1935, économe de la Communauté, il fit disparaître nombre de vieilles paillotes qui encombraient le domaine de la mission à Ke-So, et remit en état une vieille maison encore assez présentable, pour recevoir successivement les missionnaires, les prêtres viêtnamiens, les nombreux catéchistes participants aux diverses retraites qui se donnaient ordinairement à Kê-So, chaque année en décembre et janvier.

    En 1939, après les fêtes de Pâques, M. Alphonse Cantaloube hébergea avec sa cordialité coutumière les Jécistes conduits par M. Paul Seitz, venus visiter Ke-So, ancienne résidence épiscopale.

    En 1946, il fut menacé de mort, ainsi que plusieurs autres missionnaires. Avant les évènements du 19 décembre 1946, par ordre du Viêtminh, la population de Nam-Dinh avait du évacuer cette ville. Beaucoup de maisons furent détruites. En 1948, la ville fut réoccupée par les troupes françaises. L'église bien qu'endommagée restait debout ainsi qu'une partie du presbytère; Au printemps de 1948, M. Alphonse Cantaloube fut nommé curé de Nam-Dinh. Aidé par deux prêtres réfugiés, il mit son optimisme robuste, et tout son cœur, à réparer les ruines, à relever la chrétienté, et à rassembler les chrétiens au nombre d'environ un millier, venus des villages environnants en vue de chercher du travail en ville.

    En février 1950, M. Alphonse Cantaloube quitta Nam-Dinh, prit l'avion à destination de Saïgon, d'où il s'embarqua pour la France, où il arriva le 23 mars 1950. Il espérait n'y passer que quelques mois.

    En France, en novembre 1950, il fut victime d'un grave accident de moto, et alla se reposer à Beaugrand. En 1951, il fut invité à remplacer M. François Sallou, comme aumônier à la Ferté-Imbault, près de Romorantin, dans le Loir-et-Cher. C'est là qu'il décéda subitement le 20 octobre 1951.

    (2982) CANTALOUBE

    Réf. biograp, 18hiques. - AME 1908 p. 62. - CR 1907 p. 326, 1913 p. 191-92, 1919 p. 64, 1921 p. 70, 1922 p. 89, 1928 p. 99, 1949 p. 78, 1951 p. 185. - BME 1922 p. 89, 1923 p. 423, 1928 p. 98-99, 1929 p. 51, 1930 p. 209, 1932 p. 54, 942, 1934 p. 346, 1936 p. 129, 1939 p. 424, 1940 p. 125, 620, 1941 p. 107, 483, 1948 p. 239-40, 1949 p. 240, 590, 1950 p. 265, 1951 p. 71, 711, 1952 p. 33, 1952 p. 715. - EC1 n° 480, 487, 507+ - ECM J-F1946 p. 28. - APF 1930 p. 165-72 (à vérifier sigle non donné)
    Septembre 1999
    Mémorial CANTALOUBE Alphonse, Auguste page 2
    --------------------------------------------------------------------------------------------------------


    • Numéro : 2982
    • Année : None