Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean Jacques CANDALH

[401]. CANDALH, Jean-Jacques, vit le jour au hameau de Kervarlay, commune de Plouhinec (Morbihan), le 29 novembre 1802. Il fit ses études aux collèges d'Auray et de Vannes, les continua en 1824 au grand séminaire de Versailles, et fut incorporé à ce diocèse, où il reçut le sacerdoce le 1er mars 1828. Nommé curé de Saint-Hilarion, il le resta pendant quatre ans.
Add this
    [401]. CANDALH, Jean-Jacques, vit le jour au hameau de Kervarlay, commune de Plouhinec (Morbihan), le 29 novembre 1802. Il fit ses études aux collèges d'Auray et de Vannes, les continua en 1824 au grand séminaire de Versailles, et fut incorporé à ce diocèse, où il reçut le sacerdoce le 1er mars 1828. Nommé curé de Saint-Hilarion, il le resta pendant quatre ans.
    Le 28 juin 1832, il se présenta au Séminaire des M.-E. ; il en partit le 16 décembre suivant pour l'Extrême-Orient. Il était destiné à la Cochinchine ou au Tonkin, selon que les circonstances lui permettraient de pénétrer dans l'un ou dans l'autre de ces pays.
    Arrivé à Macao, la persécution l'empêcha de gagner sa destination ; il accepta l'offre que lui fit Mgr E. Florens de travailler provisoirement dans la mission du Siam. Après une tentative infructueuse chez les Nias, il prit, en 1836, la route de Cochinchine, où il se rendit par le Tonkin. Mgr Cuenot le plaça à Di-loan (Quang-tri). Il avait réussi à fonder secrètement un petit séminaire, lorsque sa présence fut révélée au mandarin chef de la province, qui le fit aussitôt rechercher. Il s'enfuit dans les forêts du Quang-binh, et un mois plus tard, le 28 juillet 1838, il y mourut de la fièvre.
    Notes bio-bibliographiques. - A. P. F., viii, 1835-36, p. 144 ; x, 1837-38, Détails sur les habitants de l'île de Nias, p. 41 ; Ib., pp. 47, 159 ; xi, 1838-39, pp. 218, 556 ; Ib., Sa mort, p. 563 ; xii, 1840, Sa mort, p. 124.
    Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. - La Coch. rel. ii, pp. 100, 103 et suiv. - Lett. à l'év. de Langres, pp. 318, 421. - La Coch. et le Tonk., p. 314.
    Biographie. - Vie et Lettres de Jean-Jacques Candalh, prêtre de la Société des M.-E., par M. G. [M. Gouron, recteur, de Groix]. - Librairie Eugène Lafolye, 2, Place des Lices, Vannes, 1887, in-12, pp. 132.
    Comp.-rend. : M. C., xxiii, 1891, p. 228.


    • Numéro : 401
    • Année : None