Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François-Xavier BRENGUIER (1871-1946)

BRENGUIER François (1871-1946)
Add this

    [2142]  BRENGUIER François-Xavier, Louis, est né le 11 octobre 1871 à Millau, au diocèse de Rodez (Aveyron), dans une famille de commerçants. Il fit ses études secondaires à Millau, puis il entra au Grand Séminaire de Rodez. Il y reçut la tonsure le 15 juin 1889, et, le 31 août suivant, il était admis au Grand Séminaire des Missions Étrangères. Il reçut les ordres mineurs le 28 septembre 1890. Son temps de service militaire accompli, il fut ordonné sous-diacre le 17 février 1894, diacre le 1er juillet, et prêtre le 22 septembre suivant. Ayant reçu sa destination pour la mission de Nagasaki, il partit le 5 décembre 1894 et arriva le 18 janvier 1895.

     

    Sans tarder, le Père Brenguier fut envoyé à Kurumé auprès du Père Sauret pour y apprendre le japonais et se former à la vie apostolique. À l'issue de la retraite de 1895, le Père Delmas ayant été nommé au Séminaire de Nagasaki, François Xavier dut le remplacer aux postes de Kagoshima, Sendai et Satsuma. Il n'y resta qu'une année : en février 1897, il fut chargé du poste de Sékirubé, et, tout en administrant cette paroisse, il fonda en 1898 le poste de Akaogi. Mgr. Cousin désirant commencer l'évangélisation dans la ville de Hitoyoshi, le Père Brenguier s'installa dans cette ville, le 20 décembre 1898; il y construisit une chapelle, une résidence et une salle de réunion. Il fut nommé, en 1911, responsable du poste de Oita et de Nakatsu. Là encore, il se fit bâtisseur : chapelle, résidence et salle de réunion.

     

    Mobilisé en 1916, il reçut son affectation au contrôle postal de Marseille. Il revint au Japon en 1919 et reprit sa paroisse de Oita et Nakatsu, tout en assurant des cours de langue française à l'école supérieure de commerce. En 1926, le nouveau diocèse de Nagasaki ayant été confié au clergé japonais, celui de Fukuoka, qui comprenait les provinces de Fukuoka, Saga et Kumamoto, restait entre les mains des Pères des Missions Étrangères. Le Père Brenguier est nommé curé de la paroisse de Saga en mars 1927. La guerre du pacifique (1941-45) amena progressivement son cortège de restrictions. D'abord assigné à résidence, le Père Brenguier est emprisonné, fin avril 1945. Il dut subir de nombreux interrogatoires. Le 15 août au matin, il est libéré. Cependant, ses forces déclinaient. En février 1946, une forte crise d'asthme fit craindre un dénouement fatal. Le 5 avril suivant, il s'endormait dans la paix du Seigneur. Il est inhumé dans le cimetière chrétien de Kurumé.

     

     

     

    Références biographiques

     

    AME 1895 p. 243. 1913 p. 87 (art). 1937 p. 11sq.

    CR 1894 p. 305. 1896 p. 66. 1898 p. 56. 1902 p. 25. 1903 p. 23. 1904 p. 21. 1906 p. 20. 1907 p. 17. 1912 p. 22. 23. 1914 p. 7. 1915 p. 16. 1916 p. 19. 20. 1917 p. 14. 1918 p. 9. 1919 p. 7. 1920 p. 4. 1924 p. 3. 1925 p. 10. 1927 p. 6. 1928 p. 9. 1929 p. 15. 1930 p. 14. 1931 p. 16. 1932 p. 18. 1933 p. 10. 1934 p. 15. 1939 p. 13. 1940 p. 3. 1947 p. 320.

    BME 1925 p. 388. 390. 1927 p. 246. 1928 photo p. 160. 1929 p. 157. 424. 1930 p. 108. 647. 1931 p. 590. 1932 p. 38. 193. 524. 926. 1934 p. 483. 1937 p. 103. 578. 1939 photo p. 77. 1949 p. 172. 407.

    ECM 1945 p. 95. 251.

    EC1 N°  442. 446.

     

    • Numéro : 2142
    • Pays : Japon
    • Année : 1894