Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Auguste BRAUD (1838-1873)

[791]. BRAUD, Auguste-François, originaire de Vezins (Maine-et-Loire), naquit le 24 mars 1838. Elève de Mongazon, il prit rang parmi les aspirants du Séminaire des M.-E. le 19 août 1858, étant encore laïque. Ordonné prêtre le 25 mai 1861, il partit le 9 août suivant pour la mission du Kouang-tong et Kouang-si. Sa mémoire et une aptitude spéciale pour les langues lui permirent d'apprendre rapidement plusieurs dialectes.
Add this

    [791]. BRAUD, Auguste-François, originaire de Vezins (Maine-et-Loire), naquit le 24 mars 1838. Elève de Mongazon, il prit rang parmi les aspirants du Séminaire des M.-E. le 19 août 1858, étant encore laïque. Ordonné prêtre le 25 mai 1861, il partit le 9 août suivant pour la mission du Kouang-tong et Kouang-si. Sa mémoire et une aptitude spéciale pour les langues lui permirent d’apprendre rapidement plusieurs dialectes. Missionnaire dans le district de Chek-chin, où se trouvent encore des descendants des chrétiens baptisés au XVIIe siècle dans les familles Wong, Fong et Chan, il passa ensuite dans le Loui-tcheou, et quelques mois plus tard devint supérieur de l’orphelinat à Canton.

    Il fut, vers 1867 ou 1868, chargé par Mgr Guillemin de surveiller, à Sancian, la construction d’une chapelle élevée sur l’emplacement de la sépulture de saint François-Xavier­ ; il baptisa les premiers convertis de l’île. Il mourut à la procure des M.-E. à Hong-kong, le 26 janvier 1873, et fut enterré dans le cimetière de la ville.

     

    Notes bio-bibliographiques

    M. C., v, 1873, p. 142.

    — Œuv. Prop. Foi, Angers, comp.-rend., 1874, Notice, p. vi.

     

    • Numéro : 791
    • Pays : Chine
    • Année : 1861