Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Jean-Louis de BOUTOUILLIC VILLEGONAN (1764-1794)

[302]. BOUTOUILLIC-VILLEGONAN (DE) ou BOUTOUILLIC DE LA VILLEGONAN, Charles-Etienne-Vincent-Jean-Louis, appartenait à une famille dont la noblesse, discutée pendant un certain temps, fut maintenue par arrêts de 1716, 1730, 1732 et 1742, et qui donna de nombreux prêtres au diocèse de Vannes. Il naquit le 23 mai 1764, dans la paroisse Saint-Pierre à Vannes (Morbihan). Il reçut la tonsure le 16 septembre 1779. Il était bachelier en théologie et se préparait à passer son examen de licence, quand survinrent les premiers événements de la Révolution.
Add this

    [302]. BOUTOUILLIC-VILLEGONAN (DE) ou BOUTOUILLIC DE LA VILLEGONAN, Charles-Etienne-Vincent-Jean-Louis, appartenait à une famille dont la noblesse, discutée pendant un certain temps, fut maintenue par arrêts de 1716, 1730, 1732 et 1742, et qui donna de nombreux prêtres au diocèse de Vannes. Il naquit le 23 mai 1764, dans la paroisse Saint-Pierre à Vannes (Morbihan). Il reçut la tonsure le 16 septembre 1779. Il était bachelier en théologie et se préparait à passer son examen de licence, quand survinrent les premiers événements de la Révolution.

    Il se rendit au Séminaire des M.-E. en 1791, et partit le 29 janvier 1792 pour le Se-tchoan. Sur le navire, lui et ses compagnons eurent beaucoup à souffrir de l’irréligion de l’équipage. Le commandant leur refusa la permission de dire la messe, parce qu’ils n’avaient pas prêté le serment à la Constitution civile. Il arriva au Se-tchoan en 1793, mais la force et le temps lui manquèrent pour travailler­ ; atteint de phtisie, il mourut le 1er mai 1794, à Tsong-king tcheou.

     

    Notes bio-bibliographiques

    — N. L. E., iii, pp. 126, 134, 197, 444.

    • Numéro : 302
    • Pays : Chine
    • Année : 1792