Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Charles BOUTIER (1845-1927)

[1141] BOUTIER Charles Missionnaire de Saigon [1141] Charles BOUTIER naquit le 15 Octobre 1845, aux PONTS-DE-CE, diocèse d'ANGERS, département du MAINE-ET-LOIRE.. Il fit ses études secondaires au Collège-Séminaire de MONGAZON, à Angers, de 1859 à 1865. De là, il entra au Séminaire de St.Sulpice. Il fut ordonné sous-diacre le 11 Juin 1870.
Add this

    [1141] Charles BOUTIER naquit le 15 Octobre 1845, aux PONTS-DE-CE, diocèse d'ANGERS, département  du MAINE-ET-LOIRE.. Il fit ses études secondaires au Collège-Séminaire  de MONGAZON, à Angers, de  1859 à 1865. De là, il entra au Séminaire de St.Sulpice.  Il fut ordonné sous-diacre le  11 Juin  1870.

     

    Pendant la guerre  franco-prussienne de 1870, il suivit comme infirmier,  un bataillon de mobiles de Maine-et-Loire. La guerre terminée,  il entra au Séminaire des Missions Etrangères, le  30 Septembre  1871. Il n'y passa qu'un an ; il  fut ordonné diacre le 25 Mai  1872,  et prêtre le 21 Septembre  1872. Désigné pour la Mission de Cochinchine Occidentale (Saigon), il partit le 06 Novembre  1872.

     

    Après un court séjour au séminaire de la Mission, il  fut envoyé à  BARIA pour aider Mr. ERRARD à bâtir son église ;  Mr. BOUTIER  avait, en effet,  une aptitude singulière pour l'architecture. et des talents très variés :mécanicien, musicien, astronome, artiste.. Les architectes de SAIGON venaient souvent le consulter..Sa conversation était agréable, Il était avenant, distingué dans ses manières, prévenant,  un peu indépendant  avec une note de saine originalité..

     

    Jusqu'en  1879, Mr. BOUTIER dirigea les chrétientés de DAT-DO,et de THOM, où tout était à faire  au temporel comme au spirituel,  puis il revint à SAIGON pour rebâtir le Séminaire.  De là, on l'envoya à THUDUC.

     

    De 1882 à 1887, il fut chargé de la paroisse de THUDAUMOT, avec ses quatre chrétientés annexes... Il avait quelques 1200 fidèles, une école de garçons et une école de filles .Il sût stimuler le zèle de ses maitres... Il  s'efforça de  ramener les chrétiens négligents ; Il prit chez lui une demi-douzaine de jeunes gens et en fit d'habiles menuisiers.

     

    De 1888 à 1891, on le retrouve  à  SAIGON, construisant presque tous les bâtiments de la Sainte Enfance : maison des Soeurs, orphelinat, chapelle.

     

    Vers cette époque, il fit un voyage à HONGKONG et à SANGHAI  ; dans cette dernière ville, il aida le  Procureur, Mr. ROBERT, à construire la Procure.

     

    À son retour, il fut nommé à  CHOLON. Il n'avait que 365 chrétiens, mais devait s'occuper  des Soeurs et des enfants de la Sainte Enfance et des malades de l'hôpital.

     

    En  1895, nommé  aumônier à  l'Hôpital  Militaire,il y fut  apprécié et aimé de tous. , Enfin, en Février  1900, il devint curé de la Cathédrale de SAIGON.. Il construisit l'église de CHODUI, dans la banlieue de SAIGON. Ce fut son dernier travail d'architecte ..

     

    En  1906,la maladie l'obligea  à revenir en France.  Il passa plusieurs années à MARSEILLE. C'est  sans doute en 1914 qu'il se fixa définitivement à  MONTBETON , où  il s'endormit dans le Seigneur, le O2 Octobre  1927.

     

    Références biographiques

    AME Les Églises 1911 p. 5. 13. 57. 71. 1912 p. 113. 126. 174. 180. 1922 p. 229. 1926-27 p. 494. 1930 p. 60. 1935 p. 117. 1938 p. 151.

    CR 1874 p. 46. 1886 p. 207. 1891 p. 165. 308. 311. 1895 p. 222. 1896 p. 219. 1897 p. 182. 1899 p. 200. 205. 212. 1900 p. 414. 1912 p. 459. 1915 p. 235. 1927 p. 260. 1928 p. 114. 181. 185. 1929 p. 155. 1936 p. 294.

    BME 1922 p. 93. 103. 683. 1925 p. 249. 1927 p. 712.

    EC1 N°  23. 37. 78. 140.

     

     

    • Numéro : 1141
    • Pays : Vietnam
    • Année : 1872