Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François-Xavier BOURGEOIS (1839-1890)

[852]. BOURGEOIS, François-Xavier, né à Ayron (Vienne) le 17 décembre 1839, fit ses études au petit séminaire de Montmorillon et au grand séminaire de Poitiers. Il entra minoré au Séminaire des M.-E. le 27 septembre 1861, fut ordonné prêtre le 10 janvier 1864, et partit le 15 mars suivant pour le Yun-nan. Il fut d'abord secrétaire du vicaire apostolique, Mgr Ponsot, puis supérieur du séminaire de la mission et de deux orphelinats, en même temps que curé de la paroisse de Long-ki. Il mena de front tous ces travaux avec zèle, sagesse et piété.
Add this

    [852]. BOURGEOIS, François-Xavier, né à Ayron (Vienne) le 17 décembre 1839, fit ses études au petit séminaire de Montmorillon et au grand séminaire de Poitiers. Il entra minoré au Séminaire des M.-E. le 27 septembre 1861, fut ordonné prêtre le 10 janvier 1864, et partit le 15 mars suivant pour le Yun-nan. Il fut d’abord secrétaire du vicaire apostolique, Mgr Ponsot, puis supérieur du séminaire de la mission et de deux orphelinats, en même temps que curé de la paroisse de Long-ki. Il mena de front tous ces travaux avec zèle, sagesse et piété.

    Nommé provicaire en 1874, et bientôt procureur de la mission, il commença, à la place de l’évêque âgé et infirme, la visite du vicariat. Mgr Fenouil, successeur de Mgr Ponsot, lui conserva les mêmes fonctions de provicaire et de procureur. Malade à son retour d’un voyage, le missionnaire mourut le 15 février 1890 à Yun-nan fou, et fut enterré dans un terrain attenant au séminaire Saint-Joseph.

    Il avait approfondi la langue chinoise, composé un dictionnaire alphabétique et traduit un certain nombre d’opuscules de piété­ ; ces ouvrages sont demeurés manuscrits. Cette science de la langue avait fait de lui, en quelque sorte, le précepteur-né des nouveaux missionnaires du Yun-nan, qui presque tous lui durent la connaissance des premiers éléments du chinois.

     

    Notes bio-bibliographiques.

    C.-R., 1878, p. 22­ ; 1879, p. 29­ ; 1881, pp. 107, 109­ ; 1887, p. 272­ ; 1888, pp. 89, 233.

    A. P. F., xlvii, 1875, p. 256.

    A. S.-E., xxxiv, 1883, p. 231­ ; xxxvii, 1886, p. 183­ ; xlii, 1891, Les Lolos, p. 197­ ; Ib., p. 233.

    M. C., vii, 1875, p. 34­ ; xi, 1879, Etat du vicariat du Yun-nan, pp. 293, 308­ ; xiii, 1881, p. 227­ ; xv, 1883, Massacre de M. Terrasse, p. 325­ ; Ib., p. 364­ ; xvii, 1885, p. 97­ ; xix, 1887, p. 147.

    — Sem. litur. Poitiers, 1864, pp. 64, 606­ ; 1867, p. 373­ ; 1868, p. 196­ ; 1870, p. 675­ ; 1871, p. 581­ ; 1872, p. 431­ ; 1873, p. 383­ ; 1875, p. 837­ ; 1876, p. 299­ ; 1877, pp. 61, 276­ ; 1878, p. 722­ ; 1883, p. 757­ ; 1887, p. 95­ ; — Sem. rel. Poitiers, 1890, Sa mort, p. 227.

    Un chev. apôt., p. 707. — Hist. miss. Kouy-tcheou, Tab. alph. — Hist. miss. Thibet, Tab. alph.

     

     

    • Numéro : 852
    • Pays : Chine
    • Année : 1864