Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

François BONNE (1855-1912)

[1440]. BONNE, François, né le 25 mars 1855 dans la commune de Saint-Christophe, paroisse de La Grotte (Savoie), fut élève du petit séminaire de Pont-de-Beauvoisin, 1869-1873, du grand séminaire de Chambéry, 1873-1876. Il entra laïque au Séminaire des M.-E. le 8 septembre 1876, fut ordonné prêtre le 20 septembre 1879, et le 26 novembre suivant quitta Paris, avec sa destination pour le Japon méridional. Il fit deux années de ministère dans l'île d'Amakusa, puis en 1881, fut placé à la tête du séminaire de Nagasaki, où il devait rester près de 30 ans.
Add this

    [1440]. BONNE, François, né le 25 mars 1855 dans la commune de Saint-Christophe, paroisse de La Grotte (Savoie), fut élève du petit séminaire de Pont-de-Beauvoisin, 1869-1873, du grand séminaire de Chambéry, 1873-1876. Il entra laïque au Séminaire des M.-E. le 8 septembre 1876, fut ordonné prêtre le 20 septembre 1879, et le 26 novembre suivant quitta Paris, avec sa destination pour le Japon méridional. Il fit deux années de ministère dans l’île d’Amakusa, puis fut placé à la tête du séminaire de Nagasaki, où il devait rester près de 30 ans. Il organisa solidement cette maison et y montra l’exemple de la piété, de la prudence, de la bonté. Il était le conseiller fidèle et écouté de son évêque, Mgr Cousin, qui le jugeait nécessaire à son diocèse, et ne consentit pas à se priver de son appui, quand le Séminaire des M.-E. le demanda pour prendre rang parmi ses directeurs.

    Le 15 septembre 1910, il fut nommé archevêque de Tôkiô­ ; il refusa avec insistance et écrivit au Séminaire des M.-E.­ : « Cette nomination est pour moi comme un rêve, comme un cauchemar, je ne puis y croire. Quand j’y pense, je suis complètement anéanti. Je vous en supplie à deux genoux, s’il n’est pas encore trop tard, aidez-moi à me libérer, faites-moi ôter ce fardeau que je ne puis porter… Pardonnez-moi d’insister. Je vous en parle en toute loyauté et sincérité. Je vous en prie, ayez pitié de moi, et pendant que je suis encore libre, aidez-moi à me délivrer. » Pour appuyer ses paroles, il renvoya le bref de nomination. Le 15 janvier 1911, ce bref faisait retour à M. Bonne, accompagné d’une lettre du cardinal Gotti, préfet de la Propagande, lui prescrivant d’accepter. La consécration épiscopale eut lieu le 1er mai suivant, dans l’église de Notre-Dame des Martyrs, à Nagasaki­ ; le nouvel archevêque prit possession de son siège le 11 du même mois.

    Au mois d’août suivant, il termina la visite des différentes paroisses et communautés de Tôkiô et de Yokohama.

    Cette même année, le 13 août, par le bref Quo catholica fide (Act. apost. Sed., iv, p. 566), une partie de son diocèse fut érigée en préfecture apostolique sous le nom de préfecture apostolique de Niigata, et définitivement confiée aux prêtres de la Congrégation du Verbe Divin, qui l’évangélisaient depuis plusieurs années. En novembre, au moment où il se préparait à aller visiter quelques postes qu’il n’avait pas encore vus, Mgr Bonne fut atteint d’une pleurésie­ : c’était la quatrième. Il y succomba le 11 janvier 1912, à Tôkiô­ ; il fut enterré dans le cimetière de Aoyama, près de Mgr Osouf, sans avoir eu le temps de réaliser les espérances qu’avaient fait concevoir ses vertus et ses qualités.

     

    Devise. — Monstra te esse matrem.

     

    Notes bio-bibliographiques.

    C.-R., 1882, p. 126­ ; 1883, p. 91­ ; 1895, p. 409­ ; 1898, p. 34­ ; 1901, p. 369­ ; 1911, pp. 5, 7, 11, 19, 321­ ; 1912, p. 9.

    A. P. F., lxxxiii, 1911, Son sacre, p. 350.

    M. C., xiii, 1881, p. 247­ ; xiv, 1882, Amacusa, p. 398­ ; xlii, 1910, p. 435­ ; xliii, 1911, p. 592­ ; xliv, 1912, Sa mort, pp. 35, 47.

    A. M.-E., 1911, Sa consécration épiscopale, p. 273. — Sem. rel. Chambéry, 1911, Sa nomination, pp. 323, 431, 453­ ; 1912, Note sur lui, p. 30.

    La Rel. de Jésus, ii, pp. 439 et suiv., 480. — Fable dédiée à S. G. Mgr Bonne lors de la prise de possession de son siège archiépiscopal de Tôkyô, par Clément Lemoine, 11 mars 1911. — In-8, pp. vi [s. n. imp.]. — A.S.G. Mgr François Bonne, archevêque de Tôkiô. 1er mai 1911 [avec musique]. — In-8, pp. 4 [s. n. imp.].

    Association amicale des anciens élèves de Pont-de-Beauvoisin (Savoie), 18e année, 1911. Notice, [avec portrait], p. 58. — Imprimerie générale savoisienne, 5, rue du Château, Chambéry, 1912, in-8.

     

    Portrait

    A. P. F., lxxxiii, 1911, p. 289.

    • Numéro : 1440
    • Pays : Japon
    • Année : 1879