Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Polycarpe BONHOMME (1852-1908)

[1346]. BONHOMME, Polycarpe, né dans la paroisse Saint-Symphorien à Caylus (Tarn-et-Garonne) le 26 janvier 1852, entra laïque au Séminaire des M.-E. le 22 septembre 1874, fut ordonné prêtre le 22 septembre 1877, et partit le 29 novembre suivant pour le Yun-nan. Son premier district fut Ma-tchang, qui, par suite de la pénurie de missionnaires, n'avait plus de titulaire depuis quelques années. Il y subit la persécution qui désola une partie de la mission, lors de la conquête du Tonkin par la France. En 1886, il releva les ruines de Tay-pin-tchang.
Add this

    [1346]. BONHOMME, Polycarpe, né dans la paroisse Saint-Symphorien à Caylus (Tarn-et-Garonne) le 26 janvier 1852, entra laïque au Séminaire des M.-E. le 22 septembre 1874, fut ordonné prêtre le 22 septembre 1877, et partit le 29 novembre suivant pour le Yun-nan. Son premier district fut Ma-tchang, qui, par suite de la pénurie de missionnaires, n’avait plus de titulaire depuis quelques années. Il y subit la persécution qui désola une partie de la mission, lors de la conquête du Tonkin par la France. En 1886, il releva les ruines de Tay-pin-tchang. En 1892, il était à Siao-pou-tse, et un peu plus tard à Tong-tchouan fou, d’où, en 1900, lors de la révolte des Boxeurs, il fut obligé de se réfugier au Se-tchoan. Il regagna bientôt son district et l’administra jusqu’à sa mort arrivée à Tong-tchouan le 18 octobre 1908.

     

    Notes bio-bibliographiques

    C.-R., 1881, p. 45­ ; 1887, p. 97­ ; 1900, p. 113­ ; 1905, p. 84­ ; 1906, p. 108.

    — T’oung-pao, 2e sér., viii, 1907, p. 195­ ; Ib., Au sujet des Lolos, p. 667 [Tirage à part­ : Les Lolos, p. 73].

    Portrait. — Voyage au Yun-nan, p. 26. — La miss. lyon., p. 325.

    • Numéro : 1346
    • Pays : Chine
    • Année : 1877