Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Joseph BONGARD (1855-1897)

[1444]. BONGARD, Joseph-Gustave, un des rares prêtres de nationalité suisse qui appartinrent à la Société des M.-E., était originaire de La Roche (canton de Fribourg). Il naquit le 1er septembre 1855, fit ses études classiques au collège de Fribourg, entra laïque au Séminaire des M.-E. le 13 septembre 1876, reçut le sacerdoce le 20 septembre 1879, et partit le 26 novembre suivant pour la Mandchourie.
Add this

    [1444]. BONGARD, Joseph-Gustave, un des rares prêtres de nationalité suisse qui appartinrent à la Société des M.-E., était originaire de La Roche (canton de Fribourg). Il naquit le 1er septembre 1855, fit ses études classiques au collège de Fribourg, entra laïque au Séminaire des M.-E. le 13 septembre 1876, reçut le sacerdoce le 20 septembre 1879, et partit le 26 novembre suivant pour la Mandchourie.

    Après un séjour de quelques mois au séminaire de Cha-ling, il fut chargé, vers la fin de 1880, du poste de San-tai-tse­ ; en 1881, du district de Cha-ling et, en 1885, de Kao-chan-touen. En 1891, il passa à Moukden où, pendant la guerre sino-japonaise, il fut arrêté et dépouillé par les brigands. À partir de juillet 1895, il dirigea le district de Sekia-tse. Il mourut à Siao-pa-kia-tse, province de Ghirin, le 18 juillet 1897. Il savait et parlait bien la langue chinoise, était remarquable par son esprit de pauvreté et de mortification, et par sa grande dévotion aux martyrs de la Société des M.-E. Leur martyrologe était suspendu à sa bibliothèque. En se préparant à la messe, il jetait les yeux sur ce calendrier, et invoquait d’une manière spéciale le martyr du jour.

     

    Notes bio-bibliographiques

    C.-R., 1892, p. 13­ ; 1893, p. 15­ ; 1894, p. 9­ ; 1895, p. 398­ ; 1897, p. 22.

    • Numéro : 1444
    • Pays : Chine
    • Année : 1879