Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Alexis BOIVIN (1870-1923)

[ 2086 ] BOIVIN Alexis, François Missionnaire Cochinchine Orientale ------------ [2086] Alexis, François BOIVIN naquit le 13 Février 1870, au hameau de CHATEAUNEUF, commune de SAINT-SAUVES, diocèse de CLERMONT, département du PUY-de-DME. En Octobre 1884, il arriva en cinquième, au Petit Séminaire de CELLULES, tenu par les Pères du Saint-Esprit et y passa cinq ans.
Add this

    [2086] Alexis, François BOIVIN  naquit le 13 Février 1870, au hameau de CHATEAUNEUF, commune de SAINT-SAUVES, diocèse de CLERMONT, département  du PUY-de-D_ME. En Octobre 1884, il arriva en cinquième, au Petit Séminaire de CELLULES, tenu par les Pères du Saint-Esprit et y passa cinq ans.

     

    Le 16 Octobre 1889, il entra laïque au Séminaire des Missions Etrangères.. Tonsuré le 28 Septembre 1890, Minoré le 27 Septembre 1891, Sous-Diacre le 24 Septembre 1892, Diacre le 25 Février 1893, il fut ordonné prêtre le  O2 Juillet 1893, reçut sa destination pour le Vicariat Apostolique de la Cochinchine Orientale (Quinhon) ; il quitta Paris le 19 Décembre 1893 et embarqua à MARSEILLE  le 24 Décembre de la même année pour rejoindre sa Mission.

     

    Arrivé à QUINHON, le 24 Janvier 1894, il fut envoyé à KIM-CH+U  pour étudier la langue viêtnamienne. A Noël 1894, il devint professeur au Petit Séminaire. En Janvier 1896, il fut nommé vicaire à PHAN-THI+T, avec résidence habiutelle à CU-MY, région où il contracta  les fièvres. En 1899, après un séjour à HONG-KONG, il devint curé de DONG-QUA, puis en Janvier 1904, curé de PHAN-RANG. En Novembre 1907, il revint à DONG-QUA. En Janvier 1912, il rentra en France. De retour dans sa  Mission, en Avril 1914, il fut nommé curé de CU-VA, poste qu'il a conservé jusqu'à sa mort.

     

    M.BOIVIN était un homme de grande humilité au point de refuser distinctions et  responsabilités importantes.  Pressenti pour être Supérieur du Grand Séminaire, il fit rapporter sa nomination ; avec difficulté, il accepta de faire partie du Conseil de la Mission

     

    Il était aussi d'une charité sans bornes, ouvrant largement sa bourse à qui était dans le besoin, et encore plus largement son coeur. Il n'hésitait pas à s'entremettre pour calmer un désaccord ou dissiper un malentendu. Très au courant des us et  coutumes viêtnamiennes, il savait prévenir et calmer bien des litiges, à la satisfaction des deux parties. Il s'adonnait à la poésie, mais quelques rares privilégiés seulement avaient connaissance de ses textes.

     

    Le 19 Juin 1923, MM. POYET et LABORIER Emile rendirent visite à M.BOIVIN. Ils le trouvèrent gravement malade; lui-même habitué aux accès de fièvre, et de sciatique, ne s'inquiétait de rien. Ils avertirent le docteur qui jugea prudent de le faire transporter à son dispensaire de QUANG-NGAI. C'était le Jeudi 21 Juin.

     

    Le lendemain, conscient de son état, il envoya le télégramme suivant à son Evêque qui se trouvait à SAIGON : " Si je pars sans vous revoir, vous demande pardon ici de toutes mes fautes ; traverse une crise de forte fièvre qui affecte tous les organes. Hospitalisé depuis plusieurs jours, Docteur enraye pas maladie. Priez pour moi. Adieu".

     

    L'état du malade ne s'améliorant pas, le Docteur décida son évacuation sur l'hôpital de QUINHON. Le 26 Juin , à l'aurore, installé dans une camionnette prêtée par la Résidence, il fut conduit à QUINHON, accompagné par un confrère.Le voyage  fut pénible. Dès avant l'arrivée à QUINHON, M.BOIVIN commença le délire qui ne le quitta plus. Le docteur diagnostiqua une typho-malaria.

     

    Le 27 Juin 1923, vers trois heures du matin, l'infirmier remarqua que le pouls baissait fort ; il jugea bon de lui faire une injection d'huile camphrée. La piqûre faite, M.BOIVIN respira deux ou trois fois et rendit le dernier soupir.

     

    Après l'absoute donnée en l'église de QUINHON, le cercueil fut transporté à LANG-SONG . L'inhumation eût lieu le lendemain matin, en présence des élèves du  Séminaire, des religieuses, de nombreux chrétiens, et de 26 missionnaires ou prêtres viêtnamiens.

     

     

    Références biographiques

    AME 1894 p. 195. 1923 p. 199.

    CR 1893 p. 267. 1896 p. 200. 1897 p. 170. 1900 p. 160. 1901 p. 157. 1903 p. 184. 1905 p. 160. 1908 p. 184. 1911 p. 161. 1914 p. 86. 1916 p. 126. 1917 p. 95. 1921 p. 84. 1922 p. 105. 1923 p. 114. 660. 1923 p. 250.

    BME 1923 p. 527.

    EC1 N°  41.

     

     


     

    • Numéro : 2086
    • Pays : Vietnam France
    • Année : 1893