Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Pierre BLANDIN (1753-1801)

[257]. BLANDIN, Pierre-Antoine, de son origine, nous savons seulement qu'il appartenait au diocèse d'Amiens. La date de sa naissance nous paraît pouvoir être placée vers 1753. Il arriva au Séminaire des M.-E. le 6 septembre 1777, et le quitta le 7 décembre 1778 pour se rendre au Tonkin occidental. En cours de route, aux environs de La-fou, il fut livré aux mandarins chinois, et emprisonné avec six de ses compagnons. Relâché après plusieurs mois de captivité, il ne parvint dans sa mission qu'en 1781.
Add this

    [257]. BLANDIN, Pierre-Antoine, de son origine, nous savons seulement qu’il appartenait au diocèse d’Amiens. La date de sa naissance nous paraît pouvoir être placée vers 1753. Il arriva au Séminaire des M.-E. le 6 septembre 1777, et le quitta le 7 décembre 1778 pour se rendre au Tonkin occidental. En cours de route, aux environs de La-fou, il fut livré aux mandarins chinois, et emprisonné avec six de ses compagnons. Relâché après plusieurs mois de captivité, il ne parvint dans sa mission qu’en 1781. D’abord professeur au séminaire, avec Sérard pour supérieur, il alla ensuite travailler en district.

    En 1784, lors du retour au Tonkin de Mgr Davoust, qui comprenait combien le Séminaire des M.-E. avait besoin de directeurs venus des missions, il reçut le mandat de député du Tonkin occidental. Il arriva à Paris le 6 septembre 1785­ ; mais les directeurs perpétuels refusèrent de reconnaître sa procuration, sous prétexte qu’elle n’était pas en forme­ ; il en appela à l’archevêque de Paris, puis au Parlement qui, le 6 mars 1787, rendit un arrêt en sa faveur. Il fut donc reçu directeur à cette époque­ ; sa réception officielle n’est pas consignée dans les registres­ ; nous trouvons pour la première fois sa signature au Conseil du 8 janvier 1789. Pendant la Révolution, il quitta Paris le 2 octobre 1792, se réfugia en Angleterre avec MM. Alary et Chaumont, et fut aumônier à l’hôpital de Middlesex. Il mourut à Londres le 22 juin 1801, laissant aux missions 150 livres sterling, tout ce qu’il possédait.

     

    Notes bio-bibliographiques

    N.L.E., i, p. 481­ ; v, p. 354­ ; vi, pp. 319, 332, 374, 485. — L. E. (P. L.), iv, p. 641.

    Extr. des Nouv. des miss. des Ind. or. 1784, p. 15. — Nouv. des miss. or. 1785-1786, 1re part., p. 118.

    Hist. gén. Soc. M.-E., Tab. alph. — Le Sém. des M.-E. pend. la Révol., pp. 36, 45, 78.

    • Numéro : 257
    • Pays : Vietnam France
    • Année : 1778