Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Constantin BIOLLEY (1846-1932)

BIOLLEY Constantin (1846- 1932) INDE [1101] BIOLLEY Constantin, est né le 3 septembre 1846 à Bourg Saint Maurice, en Tarentaise. Il fit ses études secondaires en Savoie, et décida d'entrer au Séminaire des Missions Etrangères, où il fut admis le 23 septembre 1868. Il reçut la tonsure le 22 mai 1869, les Ordres Mineurs le 28 octobre de la même année, et ordonné prêtre le 23 septembre 1871 dans son diocèse. Il partit pour Coïmbatore le 31 janvier 1872, et retrouva là-bas son grand ami le Père Villion, originaire comme lui de Bourg Saint Maurice.
Add this

    [1101] BIOLLEY Constantin, est né le 3 septembre 1846 à Bourg Saint Maurice, en Tarentaise. Il fit ses études secondaires en Savoie, et décida d'entrer au Séminaire des Missions Etrangères, où il fut admis le 23 septembre 1868. Il reçut la tonsure le 22 mai 1869, les Ordres Mineurs le 28 octobre  de la même année, et ordonné prêtre le 23 septembre 1871 dans son diocèse. Il partit pour Coïmbatore le 31 janvier 1872, et retrouva là-bas son grand ami le Père Villion, originaire comme lui de Bourg Saint Maurice.

     

    Nommé d'abord à Kodivéri, où il commença l'étude des langues, il fut transféré en 1874 à Ootacamund, dans un climat de montagne qui convenait mieux à son tempérament de Savoyard. En fait, il passera la presque totalité de sa vie missionnaire là-haut. Pendant son séjour à Ooty, deux faits importants sont à signaler : d'abord la division en 1895 d'Ooty en deux paroisses : celle de Sainte-Marie, où le Père Biolley resta, et celle du Sacré coeur. L'autre fait important est la fondation par Mère Marie de la Passion de la Congrégation des Franciscaines de Marie en 1877, au Couvent de Bethlehem et Nazareth, à Ooty. Le ministère du Père de la paroisse Sainte Marie fut interrompu à deux reprises : il devint secrétaire de Mgr. Aiyuti, qui fut le premier délégué apostolique nommé par Rome pour l'Inde. Il s'était établi à Ootacamund, et choisit le Père Biolley pour secrétaire, ce qui permit à notre missionnaire d'accompagner le délégué apostolique dans ses visites dans toute l'Inde, de 1904 à 1906. Puis, son évêque le nomma à Wellington, comme curé de la paroisse et chapelain des soldats anglais en garnison dans cet endroit. Après un bref séjour, il fut transféré comme aumônier des Frères de Saint Patrick à Coonoor. Ce n'est qu'en 1909, qu'il put retrouver sa paroisse d'Ootacamund. En 1921, en présence de son évêque, Mgr. Roy, il célébra ses Noces d'or de prêtrise. Ses paroissiens lui offrirent un bel autel en marbre pour son église. La municipalité, dont il était membre, donna son nom à l'une des rues de la ville, en récompense de ses services. Pendant tout son séjour à Ooty, il agrandit sa paroisse par de nombreux baptêmes d'adultes. Comme membre du Comité d'action humanitaire, la Société "Friends in need", son action put s'étendre en dehors du cadre paroissial.

     

    Un jour vint où, en raison de sa surdité et d'une vision défectueuse, il dut donner sa démission, et eut comme successeur le Père Paul Crayssac. Il resta encore de longs mois dans la paroisse, et il alla se retirer au Sanatorium Saint-Théodore, à Wellington. En 1931, il eut la joie de célébrer ses Noces de diamant. Il mourut le 30 avril 1932. Son corps repose dans le cimetière d'Ooty. Il fut le grand apôtre des Nilgiris.

     

     

     

     

    Références biographique

    AME 1908 p. 256. 1932 p. 195 +. 1939 p. 201.

    CR 1872 p. 52. décembre 1885 p. 130. 144. 1887 p. 185. 188. 1890 p. 200. 1891 p. 230. 1892 p. 247. 248. 338. 1893 p. 51. 1895 p. 319. 324. 1896 p. 315. 1897 p. 270. 1898 p. 256. 1899 p. 283. 1900 p. 238. 1901 p. 60. 1903 p. 283. 285. 1904 p. 272. 1911 p. 256. 1915 p. 147. 1921 p. 129. 1927 p. 156. 1932 p. 312. 375. 1934 p. 271. 1951 p. 158.

    BME 1922 p. 39. 110. 1931 p. 848. photo p. 900. 1932 p. 638. 639. 563. 1956 p. 118.

    EC RBac 245 +.

     

    • Numéro : 1101
    • Pays : Inde
    • Année : 1872